News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : la population est sur le pied de guerre, prête à rejeter les velléités d’histoire indigeste

Le site de la Liberté - LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24 le Samedi 14 Août 2010 à 09:44 | Lu 1071 fois



Gabon : la population est sur le pied de guerre, prête à rejeter les velléités d’histoire indigeste
La question taraude dans l’esprit de plus d’un, au regard de l’absence criarde de son effigie sur les supports présentant les chefs d’Etat du Gabon.

Des supports élaborés dans le cadre des festivités du cinquantenaire de la dépendance du pays, acquise le 17 Août 1960. Rose Francine Rogombe, pour avoir dirigé la période de transition au Gabon, deux jours après l’annonce officielle de la mort de feu président Omar Bongo Ondimba, le 8 juin 2009, sauf avis contraire, reste dans la mémoire collective, la première femme gabonaise, magistrat, présidente du sénat, et chef de l’Etat, même si sa présidence au sommet de l’Etat a été pour une période transitoire.

Une arrivée aux commandes du Gabon, qui s’est solennellement suivie d’une prestation de serment en présence des dignitaires de la république, des chambres du parlement et du peuple gabonais, conforment à la loi fondamentale qui donne au président du sénat, le mandat de succéder au président de la république en cas d’empêchement définitif.

Une absence totale de traçabilité de Rose Francine Rogombe, imputable par certains à un accès de zèle ‘’émergent’’, sinon à une volonté affichée de confiner l’histoire du Gabon à une famille, les Bongo, au regard de la présence à verse des effigies des Bongo père et fils, qui surpassent largement en nombre celle du premier président du Gabon, mieux encore, père de dépendance du pays, feu Léon Mba, dont l’effigie est noyée dans les visages Bongo, qui jalonnent la capitale, dans la cadre du pavoisement de Libreville, idem dans les capitales provinciales du pays.

Un reflet tronqué à dessein de l’histoire du Gabon, qui est véhiculé aux jeunes générations, qui pourraient en l’absence de vigilance ou de curiosité poussée, tout ignorer de l’histoire de leur pays, à l’exemple des celles écrite par le colon, et qui nous est enseignée dans les écoles et lycées, en vue de nous inculquer des notions du colon civilisateur des peuples africains présentés comme des sauvages et primitifs, en somme des sous hommes.

Un plan de l’histoire qui ne ressort nullement les travers de la colonisation et de l’esclavage, des graves crimes contre l’humanité, qui restent impunis par le CPI et autres agences du système des nations unies, promptes à s’attaquer aux chefs d’Etats africains, en contradiction avec la vision impérialiste de l’occident, bref.

Dieu merci que les temps de l’histoire imposée par le maître sont révolus, et qu’en dépit des attaches dans les capitales occidentales pour nous imposer les présidents coptés et autres valets à la solde du Nord, les gabonais en particulier et les africains en général, sont on ne peut plus déterminés à défendre avec force ce qui leur reste de l’honneur et la dignité de peuples libres, bien que victimes d’un néocolonialisme à ciel ouvert, au nez et à la barbe de l’Onu, curieusement muette, surtout quant la pratique sert à voler en toute impunité, les richesses du sol et du sous sol africain, pour alimenter les économies occidentales.

La vigilance est de mise à Libreville comme dans le reste du pays, où la population est sur le pied de guerre, prête à rejeter les velléités d’histoire indigeste du Gabon. Qui vivra, verra


Rappel : Bilan des Bongo


Samedi 14 Août 2010
LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24
Vu (s) 1071 fois




1.Posté par Gail le 14/08/2010 13:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est la preuve qu'elle etait une marionette. C'est Ali baba qui tirait les ficelles depuis le debut!En tout cas son passage aux commandes est passe sous silence. Elle ne peut rien revendiquer puisquu'elle etait complice de ce plan qui consistait a mettre le biafrais coute que coute aux commandes!Bongo I l'avait nommee quelque temps avant de mourir, pour eviter une eventuelle resistance de Radembino Coniquet, on a place la marionette. Pour l'histoire du Gabon je retiens que la marionette Rose a "dirige le Gabon pendant la periode transitoire", c'est ce que je rapporterai a mes enfants.

2.Posté par Mong y'adzè le 14/08/2010 14:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Elle n'a que la place qu'elle mérite et je ne crois pas que cela l'affecte particulièrement; alors pkoi nous en offusquerions nous? Moi en tout cas, je la rend directement responsable de tout ce fiasco dans lequel se trouve le pays.
Connasse!

3.Posté par CHE2 le 14/08/2010 14:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est une affaire de pdgistes, ça ne regarde pas le peuple qui souffre, si elle avait correctement mené cette transition elle serait rentrée dans l'histoire du Gabon, mais elle a fait son choix, alors il ne faut pas la plaindre!!!!

4.Posté par ratzinger2010 le 14/08/2010 18:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce n'était qu'une vieille poupée barby qui a avait été mise là pour pénériser la médiocrité au Gabon tout comme Marie Madelène Mbouratsu à toutes les deux vous brulerez en enfer le jour de votre mort car vous participez au comma profond du Gabon, elles ont vendu leurs ames au diable, elles méritent mème de disparaitre tout comme tous les pdgistes asservis au sous-préfet de la France alilebiafra, ce qui est sure c'est ça va bien tot finir le jour se rapproche à grande vitesse, allez continuer à accumuler les erreurs qui vont vous conduire à votre disparition car vous assez fait de mal et vous continuer à le faire, mème si vous n'y croyez pas votre fin sera atrauce et celle de vos progénitures qui le vont le payer d'une manière ou d'une autre. aux vrais Gabonais Unissons nos forces pour vaincre cette malidie du gabon qui est les bongo cause principale de la dépendance et du sous developpement du Gabon. le jour du 17 aout restons tous chez nous car ce n'est pas notre fète mais celle de ceux nous réduisent à l'esclavage mderne au profit du développement de leur et non du Gabon, Levons NOUS POUR ARRETER TOUT çA il est temps de le faire, personne ne le fera à notre place, nous devons le faire pour un Gabon pour tous et non pour les abrutis de bongo qui ne savent rien et n'ont jamais rien su à part voler, tuer mais un ils seront tous volés et tués car qui tuent par l'epée mourra par l'épée.

5.Posté par Ali Baba et les 40 voleurs le 15/08/2010 02:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La Rosie l'a bien voulue. Pour moi elle ne peut pas faire partir de l'histoire du Gabon. Elle n'a rien fait. C'est Ali qui était là pendant qu'on voyait sa tête. La preuve !

6.Posté par Uncompatriote le 15/08/2010 22:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon cher Charlie M, j'aime bien ton blog(Gabon Enervant) et je t'encourage même.
Si je me permets de t'écrire aujourd'hui, c'est parce que tu as touché un problème ultra sensible au Gabon : les nominations et la représentativité des ethnies au sein de la Fonction Publique gabonaise.J'ai trop de choses à te dire à ce sujet, mais je résumerai en te disant : les fangs sont très mal placés pour faire la leçon aux autres.Et eux, l'ont fait pendant très longtemps. J'ai un conseil à leur donner : qu'ils repartent en congrès à Mitzic pour cette fois non pas disserter sur le népotisme ethnique mais pour s'approprier de vrais idéaux de nationalisme.
Bien à toi, un compatriote.

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...