News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : la justice aux ordres a la dent dure. Tel père, tel fils

Le site de la Liberté - Source : Koaci le Lundi 20 Septembre 2010 à 15:03 | Lu 1364 fois



Gabon :  la justice aux ordres a la dent dure. Tel père, tel fils
Les espoirs de renouveau dans la justice gabonaise, avec les promesses électorales d’indépendance du pouvoir judiciaire, commencent par s’estomper.
Entre autre mesure annonciatrice à plus d’un titre, les mesures d’affectations jugées disciplinaires des empêcheurs de tourner en rond, qui, contrairement à certains de leurs collègues ayant comme fait allégeance au pouvoir politique, pensaient eux, servir la nation, en s’efforçant de faire leur travail sans se soucier des pesanteurs politiques qui autour des nombreux dossiers brûlants, et dont ils avaient la charge.

L’un d’entre eux, ancien premier juge d’instruction au tribunal de grandes instances de Libreville, et aujourd’hui envoyé paître dans l’arrière pays, en qualité de vice président du tribunal de Lambaréné, dans le centre du Gabon, Jean Bedel Moussodou Moundounda, clame haut et fort la violation des procédures d’affection d’un juge d’instruction sans l’avoir au préalable consulté – c’est son cas de figure- alors qu’il est présentement en phase de boucler les enquêtes préliminaires dans la nébuleuse affaire des détournements de fonds à la Banque des Etats de l’Afrique Centrale, BEAC.

L’implication à de plus hauts niveaux de certaines personnalités au cœur du pouvoir sous Bongo-père, mieux, dont la proximité familiale est étroite avec Bongo-fils, sont tant de pesanteurs qui ont vraisemblablement raison des déclarations d’intention de lutte contre les détournements de deniers publics, pourtant annoncées à grande pompe par le chantre de l’émergence.

Le fait déjà, pour le procureur muté de n’avoir pas eu accès à ces personnalités durant la phase d’enquêtes préliminaires, était un indicateur fort, dont son affection ‘’disciplinaire’’ d’alors, pour loyauté dans le traitement des dossiers et pour excès d’indépendance des lobbies politiques, n’est que juste aboutissement, serait on tenté de croire.

C’est donc la reprise en main par les tenants de la justice aux ordres, des règnes de la chancellerie gabonaise, n’en déplaise aux mécontents, qui pensent au nom du droit, pouvoir livrer à la vindicte populaire certains intouchables du régime, dont les condamnations pourraient avoir pour corollairement, des possibles jugements par contumace de certains disparus - suivez mon regard- pour avoir commandité en amont ces crimes économiques et autres vols aggravés, qui continuent à défrayer la chronique, et sur lesquels le pouvoir politique à l’échelle sous régionale décide curieusement de s’asseoir, chacune des parties traînant probablement des casseroles.

Jean Bedel Moussodou Moundounda, n’est à son premier coup tordu du genre, il a déjà en d’autres temps, subi le dikta du pouvoir politique sur le pouvoir judiciaire, dans les scandales du fonds d’expansion des PME-PMI, fodex, encore appelé affaire Ngolaine Ossouka, du nom de l’ancienne administratrice de ce fonds, blanchie contre toutes attentes dans une affaire de détournement de plusieurs milliards de francs cfa, et dans laquelle est notamment impliqué le fils d’un ancien premier ministre, l’actuel maire de Libreville.

Autres affaires n’ayant pas abouti, citons notamment l’implication de certains barons dans l’assassinat de l’artiste compositeur gabonais, Serge Eninga, l’affaire du crash d’un avion de ligne de la compagnie nationale, air servir, dont un ministre en fonction au moment du crash, est le propriétaire. L’autre ne pensait pas mieux dire lorsqu’il déclarait, je cite, «la justice c’est pour les pauvres ».

Ali Bongo Ondimba, chantre de l’indépendance de la justice et dont le disque semble rayé, vient d’être tenu informé par courrier interposé de ces réalités, en espérant que ces écrits ne finissent par être réduits à du vent. Qui vivra, verra

Lundi 20 Septembre 2010
Source : Koaci
Vu (s) 1364 fois




1.Posté par Mong y'adzè le 20/09/2010 20:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pays de merde le temps qu'ils émergent du trou du cul de l'intelligence où ils sont tous tassés ces ignares de pédégistes! Avec leur trou-du-cul en chef qui mange trois poulets rotis par repas et son nez de cochon aussi débile que son slogan ali9 qui émerge de l'enfer.
PAUVRE IGNARES!

2.Posté par Mezzah le 20/09/2010 21:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ali,

Ta fin sera plus pénible, soufrante et plus engoissante que celle de Mobutu. Ce jour là tu diras je n'en savais rien c'était la faute de mes conseillers. Pauvre C.

3.Posté par Volcanic le 20/09/2010 21:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ca ne fait que commencer! c'est tres bien fait, Ou etaient ces magistrats et procureurs lorsqu'il y a eu coup d'etat electoral, suivi des recours? ils pensaient peut etre mieux recompenses que sous le pere, mais voulez aller broyer du noir. Que dieu ait pitie de vos ames, car sa justice commencera vous, les acermentes.

4.Posté par action le 21/09/2010 19:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un peu de respect pour le president aahahahahahahaha

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...