News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : la contre-ingérence confisque le matériel d’une dizaine de journalistes

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 8 Mars 2012 à 12:06 | Lu 1488 fois



Les services gabonais de la contre-ingérence militaire connus sous le nom B2 ont confisqué mercredi les caméras, appareils photos ainsi que les pièces d’identité d’une dizaine de journalistes gabonais alors qu’ils sont arrivés dans ces services en compagnie du procureur adjoint de la République, près le Tribunal de Libreville pour un reportage sur l’amélioration des conditions de détention.


« Quand nous sommes arrivés, le procureur adjoint nous a demandé d’attendre afin qu’il obtienne l’autorisation de filmer. La sentinelle nous a gentiment demandé de prendre place dans une salle d’attente où nous sommes poliment restés en compagnie de 3 agents du service habillés en civil », a déclaré Achille Ndindoumou, journaliste reporter au quotidien gouvernemental L’union.

« Le procureur est resté une quarantaine de minutes dans un bureau. Dès qu’il est arrivé il nous a demandé de repartir parce qu’il n’a pas obtenu l’autorisation de filmer », a-t-il ajouté.

Alors que le procureur adjoint a pris place dans sa voiture pour partir, les journalistes ont été sommés de descendre du mini bus de la sécurité pénitentiaire qui les transportait. Priés de regagner la salle d’attente, ils se sont vus confisquer leur matériel de travail (caméras, appareils photos et pièce d’identité). Traités comme des malfrats ils ont été, sous la menace, contraints d’arrêter leurs téléphones portables puis humiliés. Ils ont été libérés après avoir passé trois heures (14heures à 18 heures) dans la fameuse salle d’attente sous pression alors qu’ils n’ont filmé aucune image dans la cours du B2. Leur libération a été obtenue par le procureur de la République, Sidonie Flore Ouwé arrivée sur place pour la circonstance.

Les journalistes ont entamé mercredi à 9 heures par le commissariat de Police de Nkembo un reportage sur le nettoyage des cellules de détention préventive. Ils ont suivi à cet effet les pas du procureur de la République, près le Tribunal de Libreville qui a apporté des balais et autres outils de nettoyage dans les cellules à l’occasion de la célébration chaque premier mercredi du mois de la journée citoyenne instaurée dès son arrivée au pouvoir par Ali Bongo Ondimba, chef de l’Etat.

Mme Ouwé a tour à tour visité et revêtue sa tenue de femme pour nettoyer les cellules, en compagnie des détenus, des commissariats de Nkémbo (2ème arrondissement), Direction générale des recherches (Gendarmerie), Préfecture de police de Libreville (PPL) et Gros Bouquet (Commandement de la gendarmerie). Fatiguée, elle n’a pas souhaité effectué la visite de la cellule du B2 préférant dépêcher son adjoint et l’équipe des journalistes. Celle-ci était composée de reporters des médias suivants : quotidien L’union (deux reporters), quotidien Gabon Matin (un journaliste), Gabon Télévision (Télévision d’Etat, un reporter), Télévision Hermon (TH, privée : deux reporters), Radio Télévision Nazareth (RTN, privée : deux reporters), TVS (privée, 2 reporters) et Croissance saine environnement (mensuel, 1 reporter).


En décembre dernier, Osée Lulengola, journaliste reporter à Gabonactu.com s’est fait également confisqué sa carte professionnelle et la carte mémoire de sa caméra alors qu’il accompagnait le ministre de l’Education nationale au Gros Bouquet venu solliciter la libération des étudiants interpellés suite à une manifestation à l’Université Omar Bongo (UOB).

Photo : dès leur libération les 9 journalistes se sont rendus dans un restaurant pour récupérer des forces.



Gaston Ella

gabonactu

Jeudi 8 Mars 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1488 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

17.Posté par Abek le 10/03/2012 00:24 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@u tintin,
Aprends d'abord la geographie de ton pays cher oteinte qui pense les pahouins viennent de la guinee equatorial. Ah!ah!ah! Bon en realite t'es la pour distraire les gens serieux. Ciao morpions.

16.Posté par Tintin le 09/03/2012 07:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Le petit équato qui se cache sous le pseudo de mamboundou oleri,

Où étais-tu quand les autres faisaient le CP2?



14.Posté par Abek le 09/03/2012 00:19 (depuis mobile)

Heresie!Qu'etait AMO pour pouvoir vendre l'ile Mbanie?

Réponse: Un escroc !

Au Gabon, où se trouvent les fangs venus du Congo?

Les équatos, tu les trouves à Oyem, Minvoul, Medouneu (Woleu-Ntem) et Atsibi-Tsos, Nkembo, cocobeach, ...(Estuaire).
Quand aux camerounais, ils sont à Bitam, Mintzic, Oyem (woleu-Ntem) et un peu partout dans l'Estuaire.

Vois-tu, abek, vous n'êtes pas bien placés de critiquer la présence des ouest-africains au Gabon.

Abik, repars chez toi en Guinée Equatoriale, Obiang Nguema, le sanguinaire t'attend. Pauvre villageois d'équato vêtu d'un collant rouge va!!!

15.Posté par Abek le 09/03/2012 00:51 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ tintin,
T'as oublie, ils sont aussi camerounais et congolais.
Tristement ridicule!!!

14.Posté par Abek le 09/03/2012 00:19 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Heresie!Qu'etait AMO pour pouvoir vendre l'ile Mbanie? Même Omar n'en avait pas la capacite.
Alors arretez les enfantillages et les arguments des simples d'esprit.
D'ailleurs, sur l'essentiel, cette ile etant inhabitable, Larevolte a bien raison.

13.Posté par Larévolte (pas la révolte) le 08/03/2012 23:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A propos de l'île Mbanié ma foi!!!!
Comme si le Gabon tout entier et ses richesses ne sont pas déjà vendus.
Maintenant certains souhaiteraient que le peuple gabonais attende le pétrole de Mbanié pour jouir des richesses que le bon Dieu a données de façon équitable à tous les gabonais.

12.Posté par Nietszche le 08/03/2012 21:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ 4.Posté par Grand-Maître Maçon Hiram Abiff le 08/03/2012 17:55

les ressortissants de l afrique de l Ouest n aiment pas AMO ? La femme d AMO n etait-elle pas beninoise ? AMO n est-il pas à l origine du rapprochementt entre ABO et Accrombessi, via cette femme ? L ile Banié est equatoguineenne ? Bengone Nsi a le dosier je suppose !

Finalement pour vous (toi et ta clique de xenophobe) la fin justifie apparement les moyens ! Et moi qui vous croyait plus soucieux du Gabon et de son integrité , ne serait-ce que territoriale. On aura tout entendu. AMO vendrait le pays que tout ce qui compte, c est qu il vous fasse une petite place et ce meme au coté de sa femme beninoise. Ai-je raison ou pas ?

11.Posté par MANBOUNDOU OLERI le 08/03/2012 21:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
RENAIT tintin TA PLACE N'EST PAS SUR LA TERRE DES VIVANTS
A BON ENTENDEUR
ESPECE DE COMPLEXE ET POURQUOI TU T'AGITTES ?
AGITTER , AGITTER, AGITTER ,AGITTER

petit tintin , DU POSTE 9, 10 , DOIT RENAITRE ,C'EST TOUT

10.Posté par Tintin le 08/03/2012 21:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mamboundou Oleri,

Toi, l'équato, tu es aussi un étranger pour le Gabon, au même titre qu'un sénégalais, burkinabé, malien,... Le fait que tu sois de l'Afrique Centrale ne te donne pas plus des droits que les ouest-africains vivant au Gabon. Vous, les équatos devenus gabonais, n'êtes pas plus gabonais que les gabonais d'origines ouestaf. Les gabonais ont accepté les AMO, Ndémézo Réné, Ondo Méthogo, PLO, Rose Békalé (la défunte),...sur leur sol. Souffrez également que les sénégalais, et autres soient acceptés au Gabon.

Un conseil: repars en Guinée-Equatoriale comme Zué Nguema et Princesse 12, car il n'y a plus d'argent au Gabon.

9.Posté par Tintin le 08/03/2012 21:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mamboundou Oleri,

Toi, l'équato, tu es aussi un étranger pour le Gabon, au même titre qu'un sénégalais, burkinabé, malien,... Le fait que tu sois de l'Afrique Centrale ne te donne pas plus des droits que les ouest-africains vivant au Gabon. Vous, les équatos devenus gabonais, n'êtes pas plus gabonais que les gabonais d'orines ouestaf. Les gabonais ont accepté ques les AMO, Ndémézo Réné, Ondo Méthogo, PLO, Rose Békalé (la défunte),...sur leur sol. Souffrez également que les sénégalais, et autres soient acceptés au Gabon.

Un conseil: repars en Guinée-Equatoriale comme Zué Nguema et Princesse 12, car il n'y a plus d'argent au Gabon.

8.Posté par MANBOUNDOU OLERI le 08/03/2012 20:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

EQUATO C'EST PAS DES ETRES HUMAINS ? tintin TU ME FAIS DE LA PEINE , TU TE CENTIONES TOI MEME , QUELLE PITIER TU FAIT HONTE AUX VRAIS BILOPES QUE NOUS SOMMES, TU FAIS PARTIS DES COMPLEXES, FAUT RENAITRE

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...