News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon: l'opposition revoit son bilan à un mort, ya bien eu mort d'homme. " on n'a menti le nombre de mort "

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 16 Août 2012 à 23:43 | Lu 1806 fois

Selon lui, "le ministre de l'Intérieur a communiqué pour dire qu'il n'y avait pas eu mort d'homme (...) il n'y a pas de meilleure preuve pour dire que le gouvernement a menti".



Gabon: l'opposition revoit son bilan à un mort, ya bien eu mort d'homme. " on n'a menti le nombre de mort "
Le président Ali Bongo a durci le ton au lendemain des violents heurts lors d'une manifestation interdite du parti d'André Mba Obame à Libreville, alors que l'opposition a dénoncé "l'acharnement" du pouvoir et a revu son bilan des victimes de trois à un mort.

Les autorités démentent tout décès pendant la manifestation organisée par l'Union nationale (UN, dissoute) à Libreville pour réclamer une "conférence nationale" devant déboucher sur une nouvelle constitution et des élections.

Depuis le retour de Paris le 11 août du principal opposant gabonais, après 14 mois d'absence pour raisons de santé, l'UN a clairement annoncé son intention de faire partir le président Ali Bongo, parlant d'une "grave crise".

Le pouvoir a balayé cette idée jugeant qu'il n'y avait pas de crise au Gabon et estimant que M. Mba Obame et l'UN avaient franchi les limites légales.

Jeudi soir, lors de son traditionnel discours à la veille de la commémoration de l'indépendance du 17 août, Ali Bongo a prévenu qu'il ne laisserait pas "la chienlit s'installer au Gabon. Force doit rester à la loi et force restera à la loi", a-t-il dit.

"Je ne vais pas laisser notre pays entre les mains de ceux qui, après avoir été aux affaires et s'être illustrés par la trahison, la manipulation, l'enrichissement personnel, l'intolérance et le mépris des populations, veulent aujourd'hui casser et détruire le Gabon", a ajouté le président dans une allusion claire au leader de l'UN M. Mba Obame, ancien baron du régime passé dans l'opposition à la mort du président Omar Bongo en 2009.

L'opposition qui avait donné mercredi soir un bilan de trois morts a revu celui-ci: "Toutes vérifications faites il y a bien une morte. Elle s'appelle Mwada Elizaberte", a déclaré jeudi Zacharie Myboto, président de l'UN.


Selon lui, "le ministre de l'Intérieur a communiqué pour dire qu'il n'y avait pas eu mort d'homme (...) il n'y a pas de meilleure preuve pour dire que le gouvernement a menti".

"Lorsqu'elle était en train de fermer le box (du salon de coiffure où elle travaillait, dans le quartier de la manifestation), les agents ont lancé des gaz lacrymogènes, ça l'a touchée à la face. Ils ont commencé à la tabasser", a affirmé le frère de la victime, Gilbert Nguemadit, précisant que sa soeur, asthmatique, était morte à l'arrivée à l'hôpital.

Une source médicale sous couvert de l'anonymat a indiqué à l'AFP que la jeune femme était "couverte de sang". "Je n'ai trouvé ni blessure ni ecchymose. Il est probable qu'elle a fait une réaction aux gaz lacrymogènes", a précisé cette source.

Le ministère de la Santé a indiqué avoir "reçu à 16H00 (mercredi) une jeune femme âgée de 22 ans déjà décédée".

"Il n'a été constaté à l'examen aucun traumatisme (...) Il s'agit d'une mort naturelle", selon le ministère.


D'autre part, l'émetteur de TV+, propriété de Mba Obame, a été incendié par des hommes armés et cagoulés et la chaîne n'émet plus.

"Cet énième sabotage et cet acharnement du pouvoir contre TV+ confirment l'absence de liberté d'expression et de la presse", a estimé Frank Nguema, son directeur.

Des affrontements entre forces de l'ordre et groupuscules avaient éclaté, avant l'heure prévue de la manifestation mercredi alors que le cortège constituée de 2 à 3000 personnes était violemment dispersé.


Jeudi 16 Août 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1806 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

13.Posté par ASSELE AMOGHO le 17/08/2012 19:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
SI MENGARA A DES IDEES , LES AUTRES L'ARGENT ALORS QU'ILS SE METTENT ENSEMBLE POUR CHASSER OJOUKOU ALI LE RESTE ON VERRA APRÈS , POURQUOI MENGARA RESTE T IL SIMPLEMENT AUX USA ?
ON NE LE DIRA JAMAIS ASSEZ QU'IL VIENT SUR LE TERRAIN COMME LES AUTRES ET PROPOSE SES IDÉES PUIS LES AUTRES LES MOYENS .
GABON AUX GABONAIS ,
VIVRA VERRA

12.Posté par Larévolte le 17/08/2012 17:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je commence moi aussi à douter sérieusement que l'équipe de Myboto, AMO et les autres veuillent bien en finir avec ce régime bongopédégiste. Si ces derniers ne veulent pas davantage exposer le peuple gabonais aux tirs des militaires et mercenaires de Bongo Alain Ben, pourquoi ne rendent-ils pas coup pour coup lorsque ce gangster d'Ali envoie des bandits saboter et détruire la chaîne de télévision TV+? Pourquoi ne pas saboter en réprésailles la RTG-PDG ou une autres médias qui appartiennent au régime? Parfois, il faut mettre la main dans la poche pour arranger les choses. Depuis 2009, TV+ fait l'objet de plusieurs sabotages, pourquoi ne pas saboter aussi les acquis de ces "émergeurs" en vols et pillages de biens publics? Si AMO refuse d'attaquer Ali Bongo parce qu'il évite des pertes humaines, mais pourquoi ne détruit-il pas ses biens, il sait où sont ses biens au Gabon ma foi? Avec l'argent, on peut presque tout acheter y compris des mercenaires et des bandits pour pratiquer les pires sales besognes. Un bandit n'a pas de camp, seul l'argent est son ami, son parent, son conjoint (e), son enfant, son tout. C'est quoi ce dégré de radinerie, hein AMO et toi Myboto? Sortez l'argent, on en a marre d'attendre vos stratégies, il faut parfois improviser, on veut voir ce régime à terre.

Finalement ceux qui font mieux confiance en Mengara ont raison malheureusement Mengara ne dispose pas de moyens financiers et humains comme les Myboto, Mba Obame, Eyeghe et les autres...

11.Posté par zac le 17/08/2012 17:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On incendie une télévision par un commando encagoulé, pas la moindre réaction du ministère de l'intérieur. On oppose les Gabonais aux autres à travers une chaîne de télévision, pas de réaction du CNC, on blesse des dizaines de Gabonais, on tue littéralement les Gabonais, aucune enquête du procureur, aucune réaction du Gouvernement. Ainsi va le Gabon des bongo depuis maintenant 44 ans.

10.Posté par NKULOU le 17/08/2012 15:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il est tant que l'opposition ait une branche armée. l'ANC de Mandela en avait, la Palestine du temps d'Arafat , Soro Guillaume et autres en dispose pour discuter a arme égale avec le camp adverse.
Vous n' obtiendrez rien avec les discours, marches ou intimidations.
Lorsqu'Ali et sa bande se rendront compte que l'opposition dispose d'une logistique de riposte, il vous respectera et épousera vos désiderata. Pour l'heure tous les pédé-gistes se foutent de vos élucubrations stériles.

9.Posté par Alerte Info le 17/08/2012 14:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les populations de la Nyanga, de la Ngounié, de l'Ogooué-ivindo ont refusé de prendre part aux 17 aout pour manifester leur mécontentement aux tueries du 15 août.

8.Posté par Alerte Info le 17/08/2012 12:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Grande mobilisation ce vendredi 17 AOUT A PARTIR DE 14H au siège de l'Union Nationale à Sobraga pour une MARCHE PACIFIQUE EN MÉMOIRE d’Élisabeth sauvagement assassinée le 15 août 2012 par les forces de police nationale. Soyez très nombreux munis d'un brassard noir.

7.Posté par Alerte Info le 17/08/2012 12:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Grande mobilisation ce vendredi 17 AOUT A PARTIR DE 14H au siège de l'Union Nationale à Sobraga pour une MARCHE PACIFIQUE EN MÉMOIRE d’Élisabeth sauvagement assassinée le 15 août 2012 par les forces de police nationale. Soyez très nombreux munis d'un brassard noir.

6.Posté par Alerte Info le 17/08/2012 12:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Grande mobilisation ce vendredi 17 AOUT A PARTIR DE 14H au siège de l'Union Nationale à Sobraga pour une MARCHE PACIFIQUE EN MÉMOIRE d’Élisabeth sauvagement assassinée le 15 août 2012 par les forces de police nationale. Soyez très nombreux munis d'un brassard noir.

5.Posté par GABON D\\\'ABORD le 17/08/2012 10:16 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ali,acrombessi votre sort est scelé depuis 3h. Le Gabon revient aux Gabonais comme Dieu d\\\'Abraham et de Moïse l\\\'on tracé. Il y a encore des democrates dans ce monde cher dictateur . UE va vous frampper dure et d\\\'interdiction de pavaner ds la zone.Slt

4.Posté par mopao le 17/08/2012 09:52 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une source médicale sous couvert de l'anonymat a indiqué à l'AFP que la jeune femme était "couverte de sang". "Je n'ai trouvé ni blessure ni ecchymose. Il est probable qu'elle a fait une réaction aux gaz lacrymogènes", a précisé cette source.victime

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...