News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon: l'opposition gabonaise en appelle aux instances internationales

Le site de la Liberté - La Révolution LVDPG le Mercredi 30 Septembre 2009 à 00:13 | Lu 2582 fois




Mercredi 30 Septembre 2009
La Révolution LVDPG
Vu (s) 2582 fois




1.Posté par aunomduperedufilsetdusaintesprit le 30/09/2009 11:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
* Le recomptage des voix se fera sans l'opposition
Querelle de chiffres en perspective. C'était prévu hier, et c'est finalement ce mercredi que la Cour constitutionnelle va commencer à recompter les suffrages de l'élection présidentielle du 30 août dernier. Onze requêtes en annulation contestent la victoire d'Ali Bongo. Les procès-verbaux de tous les bureaux de vote doivent donc passer sous la loupe des huissiers, mais en l'absence des représentants de l'opposition. Et c'est justement cela qui a retardé les opérations. Les opposants se sont vus refuser le droit d'assister au recomptage, ils ont finalement décidé de ne pas envoyer leurs huissiers qui n'auraient, selon eux, qu'un simple rôle de figuration.

La bataille de procédure n'aura duré qu'une demi-journée et le recomptage des voix se fera sans l'opposition qui refuse de présenter des huissiers dont le rôle se limiterait simplement à prendre acte. Jean Eyeghe Ndong est le porte-parole des candidats déclarés battus : « Vous savez, je peux présenter un faux document à un huissier qui, lui, constate que je lui ai présenté un document avec telle référence, avec une signature, avec tel nom… L’huissier n’est pas là pour démontrer que le document est un faux puisqu’il n’est pas en mesure de le confronter à un autre que je pourrais lui présenter ou que quelqu’un d'autre pourrait lui présenter ».

Mais pour Marie-Madeleine Mborantsuo, la présidente de la Cour constitutionnelle, c'est justement le travail que fait son institution depuis une dizaine de jours : « Ces feuilles de dépouillement ou ces listes d’émargement, ou la liste électorale de tel ou tel bureau, sont en notre possession. Le travail du magistrat rapporteur est d’instruire le dossier et l’instruction du dossier consiste, lorsque un requérant désigne tel ou tel bureau de vote, à vérifier dans les procès-verbaux en notre possession, au regard des pièces produites par le requérant, l’authenticité de tel ou tel procès verbal. C’est ce qui est en train d’être fait au niveau de la Cour constitutionnelle ».

Rigueur dans l'application des textes constitutionnels ou stratégie de l'opposition, en tout cas, n'ayant pas obtenu gain de cause, les candidats ont décidé de ne pas participer au recomptage et de n'envoyer aucun huissier.

Source : RFI

2.Posté par ambalo09 le 30/09/2009 12:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Propositon pour Annoncer au PDG la révolte du peuple. Dès que MArie-MAdo s’installera pour confirmer la victoire d’ALi9, je prpose que tous les gabonais, soit change de chaînes ou d’éteindre tous simplement la télé jusqu’à la fin de la proclamation. cet acte devra être exécuté sur toute l’étendue du territoire. faites en large diffusion.

3.Posté par lapanthere le 30/09/2009 13:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
et en koi ça les touchera, ces pdgistes???? qui témoignera même de cela??? c coe si tu boudais seul dans ta chambre!qui s'en préoccuperait???

4.Posté par MWANE DIMBOU le 30/09/2009 13:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
COMPATRIOTES GABONAISES ET GABONAIS;
Autant, le désire d'un changement m'habite depuis, aussi je me demande aujourd'hui si nos opposants sont sérieux et s'ils sont vraiment pour la récupération du pouvoir. Tout le problème est là. A juger qu' à leur diversité.
J'ai un problème qui me chagrine.
En entreprise, on parle de stratégie et une entreprise sans stratégie va tout droit au mur.
Et aujourd'hui, je compare nos opposants à cette entreprise qui veut et pourtant se développer mais dont les dirigeants n'ont posé aucune base.
Depuis la naissance du multipartisme dans notre pays le Gabon, l'une des préoccupations qui devrait interpeller nos hommes politiques c'est la constitution de la république. C'est la base fondamentale de tout pouvoir politique et par ricochet, c'est avec elle que l'on peut accéder à la magistrature suprême parce qu'elle résume en bonne et due forme toutes les règles démocratique d'une élection.
Qui dit constitution, dit les lois, textes mais un élément fondamental, les Ressources Humaines.
Qui sont les Hommes et les Femmes qui occupent les fauteuils de cet établissement? Ils sont tout simplement celles et ceux -là que le pouvoir PDG a installé depuis des lustres.
Tous nos candidats de l'opposition, tous, autant qu'ils sont, ne cessent de nous faire les cours du droit constitutionnel pour nous rappeler que la présidente de cette institution Marie Madeleine MBOURANDJO n'est plus, constitutionnellement parlant admise à ce poste vu que la loi lui autoriserait deux mandats. Elle a, au vivant de son defunt épous OMAR BONGO ONDIMBA, organisé au moins deux élections, ce qui signifie qu'en 2009, elle ne devrait plus se retrouver à ce même poste. Mais curieusement, tout le monde s'acharne à agresser le fils de Bongo. Et moi j'en fais partie SVP.
Pensez-vous que c'est normal?
Comment voulez faire disparaître un arbre sans commencer par ses racines?
Celle qui sait comment frauder une élection présidentielle, comme les autres (les législatives...) puisque finalement c'est elle qui entérrine, est toujours là. Comment voulez-vous qu'Ali le fils de Bongo ne puisse pas user des méthodes de son père, facilitées par les mêmes Femmes et Hommes qui validaient les résultats de BONGO ( que Dieu ait son âme).
Je condamne nos dirigeants politiques de l'opposition pour le simple fait de désorienter le débat. Ils s'attardent sur Ali, alors que leur premier combat après le décès de notre ex et feu président OMAR c'est la destitution de ses fonctions de Marie Madeleine.
La racine est vivante, son sang circule, alors ne rêvons pas et arrêtons tout débat sur Ali. Ce Gabonais est seul. Et s'il trouve sa force à s'imposer au Gabon, c'est parce que finalement c'est le plus intellligent. Il gagne parce que les instances dirigeantes du Gabon sont les mêmes que celles que son papa a laissé.
Je suis hyper deçu. Je suis citoyen, tout comme toi qui en train de me lire. Toi et moi n'avons pas d'armes pour lutter. Nos seules armes, sont ces écrits. Mais nos opposants, nous lisent-ils?
A chacun de répondre.
Je vous remercie. Mais je peux rassurer chacun d'entre nous, que mon combat est toujours là et ensemble, nous faisons et ferons chemin.://[

5.Posté par ODJOUAN'A MBEDE le 30/09/2009 20:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je partage ta préoccupation cher frère, mais là où je ne suis pas d'accord avec toi, c'est quand tu mets tout sur le dos des leaders. Tu es Gabonais, et tu as des droits, les mêmes que nos leaders. De ce fait, tu peux en tant que citoyen, porter plainte contre la présidente de la cour constitutionnelle. Article premier de la constitution alinéa 43."Chaque citoyen a le devoir de défendre la patrie et l’obligation de protéger et de respecter la Constitution, les lois et les règlements de la République ";
L'article 89 alinéa 2 stipule que: "La durée du mandat des Conseillers est de sept ( 7 ) ans renouvelable une fois". L'alinéa 7 est clair. "Le Président de la Cour Constitutionnelle est nommé pour la durée du mandat." Tu peux donc saisir le conseil d'état et poser le problème au lieux d'attendre que ce soit ton leader!

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...