News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : l'opposition en ordre dispersée pour la présidentiells du 30 Aout 2009 Source Reuters.

Le site de la Liberté - LA REVOLUTION LVDPG le Mercredi 26 Août 2009 à 18:59 | Lu 369 fois

LIBREVILLE - Une constellation de candidats à la succession d'Omar Bongo se présentent à l'élection présidentielle de dimanche, facilitant ainsi la tâche du fils aîné du président défunt, Ali Bongo, adoubé par le Parti démocratique du Gabon (PDG).



Gabon : l'opposition en ordre dispersée pour la présidentiells du 30 Aout 2009 Source Reuters.

L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE AU GABON
De nombreux Gabonais n'ont encore jamais vu de bulletin de vote portant un autre nom que celui de l'ex-chef de l'Etat, qui a régné 40 ans sur l'"émirat" pétrolier du golfe de Guinée.

Le désir d'échapper au destin dynastique de nombreux autres pays africains y est certes réel, mais aucun rival crédible n'a émergé parmi les adversaires d'Ali Bongo.

"Il y a 22 candidats d'opposition et nous pensons que cela va fragmenter le vote", déplore l'opposante Annie Léa Meyé, à l'origine d'une pétition en faveur de la création d'un front uni qui a recueilli 4.000 signatures.
"Notre initiative est un appel en faveur d'une candidature unique pour le changement", ajoute-t-elle. A quatre jours du scrutin, cet appel était resté lettre morte.

La disparition, le 8 juin, du "baobab gabonais", considéré comme l'un des piliers de la "Françafrique", a laissé un vide politique dans ce petit pays qui, outre le pétrole, est riche en uranium, en fer et en bois précieux.

Les inégalités sociales y sont toutefois criantes, et nombreux sont les détracteurs d'Omar Bongo qui l'accusaient d'enrichissement personnel, mais le Gabon reste un pôle de stabilité dans une région en proie à la tourmente.

"LA TRANSPARENCE N'EXISTE PAS"

La crainte de la fraude au profit de son fils, âgé de 50 ans, agite l'opposition. Les Gabonais semblent toutefois loin de l'apathie manifestée récemment par les électeurs nigériens et congolais, à en juger par le nombre de T-shirts à l'effigie des candidats aperçus dans la rues de Libreville, où les affiches d'Ali Bongo sont omniprésentes.

Ses adversaires l'accusent de bénéficier de l'important "trésor de guerre" du PDG pour financer sa campagne.

"Avec le PDG, rien n'a changé en 40 ans", lance un commerçant à la retraite, décidé à voter pour Casimir Mba Oyé, ancien chef du gouvernement qui a claqué la porte du parti au pouvoir pour dénoncer l'investiture d'Ali Bongo.

"On ne peut pas continuer avec des gens qui sont là depuis si longtemps (...) La transparence n'existe pas. Les Gabonais veulent une nouvelle république et un nouveau chef d'Etat, pas le PDG", ajoute-t-il.

A l'exception de Pierre Mamboundou, adversaire malheureux d'Omar Bongo à deux reprises et dont l'Union du peuple gabonais n'a jamais siégé au gouvernement, de nombreux candidats entretenaient des liens avec le défunt président, ce qui n'est pas sans conséquences en terme de crédibilité.

"On ignore ce qu'André Mba Obamé et les autres feront après le scrutin. Vont-ils rester dans l'opposition ou rejoindre les rangs du PDG", s'interroge le commentateur Wenceslas Mamboundou, évoquant l'ancien ministre de l'Intérieur, membre du parti présidentiel depuis 23 ans.

Le résultat du scrutin devrait être connu dans les heures qui suivront la fermeture des bureaux de vote et certains observateurs craignent des troubles en cas de contestation.

"Les gens sont nerveux en cette période pré-électorale. Ce n'est pas arrivé depuis 40 ans", souligne un diplomate occidental, qui n'hésite toutefois pas à balayer le risque de guerre civile. "Tout ce que vous avez à faire, c'est de tenir Libreville", dit-il.

Mercredi 26 Août 2009
LA REVOLUTION LVDPG
Vu (s) 369 fois




1.Posté par GERMAIN MBO le 27/08/2009 11:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je suis dans la profonde dessolation au regard du jeux clair et dangereux que joue le PDG.
l'opposition doit s'aligner derriere AMO ou MANBOUNDOU.
pour des raisons que je ne declinerait pas.nous n'avons plus de temps à attendre.

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...