News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon: l'opposition appelle à empêcher les législatives

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 2 Novembre 2011 à 20:16 | Lu 1600 fois



Gabon: l'opposition appelle à empêcher les législatives
Suite à l’élection présidentielle du 05 Décembre 1993 dont les résultats ont été donnés dans des conditions calamiteuses, le Gabon a connu des événements de Décembre 1993 à Février 1994, qui ont failli le basculer dans la guerre civile.

La classe politique a dû se retrouver pour aboutir aux accords de Paris de Septembre 1994, signés en présence de la Communauté Internationale dont les conclusions ont été entérinées par le peuple gabonais par voie référendaire en Juin 1995.
Ces accords ont consacré le principe de la parité (Majorité-Opposition) dans l’organisation des élections.

Ce principe a été repris et consacré par la loi 7/96 du 12 Mars 1996 portant Code électoral, qui a conduit à la mise en place de la Commission Nationale Electorale (CNE), structure paritaire (Majorité-Opposition) de gestion des élections.
Ce même principe a été réaffirmé lors des accords d’ARAMBO de 2006, avec l’existence de deux camps politiques : celui du Pouvoir et celui de l’Opposition.

C’est au terme de ces accords que la Classe Politique a donné naissance à la Commission Electorale Nationale AutonomePermanente (CENAP) qui, dans son esprit, consacrait la mise en commun des intelligences des deux camps politiques (Majorité-Opposition) pour en finir avec des lendemains électoraux hasardeux.

L’Ordonnance n° 009/PR/2011 du 14 Août 2011 remet en cause le fonctionnement paritaire de la CENAP conforme à la loi et aux principes, pour donner des coudées franches au Pouvoir dans l’organisation des élections.
L’Opposition gabonaise a aussitôt attaqué les actes posés par la CENAP en raison de la violation des dispositions de l’article 52 de la Constitution.

Elle va très prochainement attaquer au fond l’Ordonnance susvisée.
Le Pouvoir, pour se sortir de cette situation, est arrivé à se fabriquer sa propre Opposition afin créer la confusion auprès du peuple gabonais et de la Communauté Internationale.

Il s’agit en réalité des partis qui viennent d’être légalisés ou sont en cours de légalisation.
Toutefois, des dix partis signataires de la soit-disante Coalition des Partis Démocratiques de l’Opposition (CPDRO), il faut noter que l’UNAF (Union Nationale des Forgerons) n’a plus son existence légale depuis son absorption par le PDG en même temps que le MCD et le PUP lors du Congrès dit de la Refondation.

Les neuf autres formations de cette nébuleuse font partie, ou ont sollicité leur adhésion au Groupe politique au Pouvoir.
Il faut souligner que cet ensemble de partis se réclamait encore du Centre le 12 Octobre 2011 à la Primature.
Il s’agit là d’une escroquerie politique manifeste du Pouvoir qui indigne l’Opposition Gabonaise.

Ce Pouvoir tente vaille que vaille de justifier la validité de l’organisation des élections législatives à venir dont les préparatifs se font actuellement dans des conditions anti-démocratiquesparce que remettant en cause un consensus politique approuvé par le peuple souverain il y a plus de quinze ans conformément à l’article 3 de la Constitution.

Ce« pouvoir émergent » qui se prévaut d’être défenseur de la Constitution en est, en fait, le plus grand fossoyeur.
L’Opposition gabonaise prend donc à témoin le peuple gabonais et la Communauté Internationale face à cette dérive autoritaire du Pouvoir.
Le Peuple gabonais doit, conformément à l’alinéa 21 de l’article 1er de la Constitution, défendre les acquis :
- De la Conférence Nationale ;
- Des accords de Paris ;
- Du référendum du 15 Juin 1995 ;
- Des accords d’Arambo.

Car chaque citoyen a le devoir de défendre la Patrie, de protéger et de respecter la Constitution, les lois et les règlements de la République.
En Conséquence de tout cela, l’Opposition gabonaise et la Société Civile affirment ce qui suit:
- Considérant que le Gabon a fait le choix de la démocratie pluraliste, qui induit la désignation des dirigeants politiques par des élections disputées, libres, justes, transparentes et crédibles ; que malgré sa réaffirmation par la Conférence Nationale de Mars-Avril 1990, cet objectif n’a jamais été atteint du fait de l’obstination du pouvoir à s’opposer à l’alternance politique et à se maintenir à tout prix au pouvoir par la fraude ;

- Considérant que sous ce prisme, la population du pays a été gonflée pour les besoins de la cause au point où le chiffre du dernier recensement ne reçoit pas l’assentiment de toutes les autorités compétentes ; que la liste électorale s’en ressent tant le nombre des électeurs n’est ni compatible avec la pyramide des âges de la population, ni conforme aux standards internationaux retenus par les Nations Unies ;
-

- Considérant que la liste électorale, support de toute élection, n’est pas fiable, parce que mal tenue par l’administration comme le montrent les inscriptions multiples, les faux électeurs, les radiations irrégulières ; qu’elle est à ce titre constamment dénoncée par les candidats, les partis politiques et la Cour Constitutionnelle. Elle donne lieu à la majeure partie du contentieux électoral ;

- Considérant que l’Opposition gabonaise, a toujours proposé des solutions pour améliorer cet aspect fondamental de la gouvernance dans notre pays, en demandant lors des grandes concertations politiques, au parlement ou chaque fois que nécessaire, la mise à plat du fichier électoral dont la liste électorale est la composante majeure. L’introduction des données biométriques dans le fichier électorale permettrait de mieux identifier les électeurs.

- Considérant dès lors que l’obstination du « pouvoir émergent » à organiser des élections traduit sa volonté de s’assurer une majorité conquise par la fraude, l’Opposition gabonaise a entrepris de prévenir des graves conséquences qu’un tel entêtement peut comporter en informant les missions diplomatiques et les organisations internationales.

- Considérant que l’attitude du « pouvoir émergent » a consisté depuis son avènement à pérenniser les pratiques des captations du pouvoir politique pour assurer sa permanence au pouvoir par la fraude électorale ;
- Considérantdès lors quele choix fait par l’Opposition gabonaise d’empêcher l’organisation des élections dans des conditions actuelles est le meilleur moyen de mettre fin à l’instrumentalisation de l’élection.

- Considérant donc cette incapacité notoire dans notre pays à organiser des scrutins dans des conditions de sérénité optimale et sincère ;
L’Opposition gabonaise précise que son action ne se confond en rien à la politique de la chaise vide car, estime – t-elle, la chaise est vide lorsque celui qui a vocation de l’occuper est absent ; il y a absence également lorsqu’une présence ne sert à rien, lorsqu’elle ne peut en rien influencer le cours des événements qui se déroulent sous ses yeux.

C’est très exactement le cas de l’Opposition à l’Assemblée Nationale aujourd’hui.
En conséquence l’Opposition gabonaise et la société civile appellent solennellement le Peuple gabonais à s’opposer et à empêcher l’organisation des élections législatives du 17 Décembre 2011.

Il en résulte que ceux qui décident d’aller malgré tout à cette élection s’excluent d’eux-mêmes du Groupe que nous constituons et du combat politique que nous menons pour l’alternance au Gabon.
A la date d’aujourd’hui, le Peuple gabonais doit savoir que les partis politiques suivants ne prendront pas part aux prochaines élections législatives :
ACR :
- Union du Peuple Gabonais (UPG) ;

- Parti Socialiste Gabonais (PSG) ;

- Parti Cercle Oméga (PCO) ;

- Rassemblement National des Bûcherons (RNB).
CPPA
- Congrès pour la Démocratie et la Justice (CDJ) ;

- Mouvement de Redressement National (MORENA) ;

- Mouvement de Redressement National Unioniste (MORENA UNIONISTE) ;

- Parti Gabonais du Progrès (PGP) ;

- Union Nationale (UN) ;

- Union Républicaine pour la Démocratie et le Progrès (URDP).
FSG
- Forum Africain pour la Reconstruction (FAR) ;

- Mouvement Emancipation Socialiste du Peuple (MESP).
APPO
- Forces Patriotiques Unies (FPU) ;


Gabon: l'opposition appelle à empêcher les législatives

Mercredi 2 Novembre 2011
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1600 fois




1.Posté par King le 02/11/2011 21:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Message reçu 5/5 pas d'élection sans la biométrie!
pas d'élection sans le renouvellement de la cour Cc!
pas d'élection sans la reforme de là CENap!
pas d'élection sans transparence.!
je répète nous avons les moyens d'empêcher et nous allons les empêcher.
nous maitrisons tous les faubourgs de l'administration dans l'ensemble du territoire.
et j'ajoute la CAN va prendre un sérieux cout,le risque de voir les journalistes du monde entiers boycotter cette CAN.
UNIS NOUS VAINCRONS.

2.Posté par King le 02/11/2011 21:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Message reçu 5/5 pas d'élection sans la biométrie!
pas d'élection sans le renouvellement de la cour Cc!
pas d'élection sans la reforme de là CENap!
pas d'élection sans transparence.!
je répète nous avons les moyens d'empêcher et nous allons les empêcher.
nous maitrisons tous les faubourgs de l'administration dans l'ensemble du territoire.
et j'ajoute la CAN va prendre un sérieux cout,le risque de voir les journalistes du monde entiers boycotter cette CAN.
UNIS NOUS VAINCRONS.

3.Posté par Mone fang le 02/11/2011 21:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
UNIS ON EST FORT
ALORS TOUS ENSEMBLE DERRIÈRE LA VRAIE OPPOSITION ET LA SOCIÉTÉ CIVILE POUR BOYCOTTER LES ÉLECTIONS DU 17/12/11.

LE PEUPLE = LE POUVOIR ABSOLU.

4.Posté par ongouori le 03/11/2011 06:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le PDG tombe en janvier 2012!


LE GABON AUX GABONAIS PAS AUX NIGERIANS PAS AUX BENINOIS!

5.Posté par Gabon libre expédition démocratie le 03/11/2011 10:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
PAS DELECTION SANS BIOMETRIE
ABAT LA TRICHERIE LA GABEGIE PDG
PAS D'ELECTION SANS LE RENOUVELLEMENT DE LA COUR DE LA DANSE DU VENTRE NON
VIVE LE NON 95% AU LÉGISLATIVE VIVE
VIVE LE PEUPLE QUI BOUTE DEHORS LA DICTATURE GRANDISSANTE DU SYSTEM CLANIQUE PDG.

6.Posté par FOUTAISE le 03/11/2011 13:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est çà même!

Le PDG était persuadé que par peur (c'est leur arme: faire peur, intimider, menacer...) de perdre leurs députés, tous les partis allaient participer à cette MASCARADE ELECTORALE. C'était sans compter que le PEUPLE était déjà rentré en RESISTANCE. Allez-y, coupez les vivres à ceux et celles qui ne participeront pas, c'est tout ce que vous savez faire. Mais nous sommes prêts à manger feuilles de manioc et tubercules dans nos villages. Nous-nous passerons de vos vivres. Et qui vivra verra.


Y' en a marre, ça suffit comme ça!

PAS DE BIOMETRIE, PAS DE TRANSPARENCE, PAS D'ELECTIONS. Un point c'est tout.

7.Posté par obame le 04/11/2011 17:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
assele jean boniface tonton de ali gaguie a animé une conference de presse avant hier il a critiqué la maniere dont le pdg à partagé le gateau des prochaines elections d office PDG 80 deputés cet a dire les endroits ou il ne devrait pas avoir un candidat d un parti allié et donc le reste des circonscriptions il doit tjrs avoir un candidat pdg meme là ou il y aura un candidat de la majorité qui pourra gagné donc le pdg est deja sure d avoir 8O deputés alors qu il ya mm pas encore eu election tout sa pour vous dire vous opposition soit disante maganga,mayila,wora,ndao, et consort soyons honnete mayila est tu sure de gagné devant doupambi a fougamou pour ne cité que ce cas la seule façon et une bonne fois pour toutepas de biometrie pas d election faites un effort d etre unis svp

8.Posté par Donguila le 04/11/2011 19:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

PAS DE BIOMETRIE, PAS DE TRANSPARENCE, PAS D'ELECTIONS.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...