News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : l'ancien Premier Ministre , Tacle le régime Ali Bongo Ondimba

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 25 Juillet 2011 à 07:41 | Lu 2885 fois

JEAN ÉYÉGHÉ NDONG COUPE COURT AU DÉBAT ET DEMANDE SIMPLEMENT AUX GABONAIS : « EST-CE QUE VOUS ACCEPTEZ LA FRAUDE ? » MAGANGA MOUSSAVOU RENCHÉRI : « TOUT AU GABON EST BASÉ SUR DU FAUX ! »



Gabon : l'ancien Premier Ministre , Tacle le régime Ali  Bongo Ondimba
Ce Dimanche, dans l’émission Agora, qui réunissait Menga M’essone, Bilié Bi Nze et Ella, pour le PDG, et Maganga Moussavou et Eyéghé Ndong pour l’opposition, le téléspectateur a encore eu la preuve, par Eyéghé Ndong interposé, qu’on peut se bonifier avec l’âge et avec les expériences de la vie. C’est à dire prendre de l’élégance, de la finesse, de la grâce et surtout ne dire dorénavant que la vérité, même quand celle-ci se révèle être inconfortable pour la plupart.

Nous avons été aussi agréablement surpris de trouver un Maganga Moussavou totalement débarrassé de la langue de bois, qui lisait de manière directe les contours politique et sociaux du Gabon et disait sur la place publique ce que vous et mois savons être la pure vérité et que le pouvoir préfère occulter. Ici nous venons les féliciter pour cette prestation et encourager les autres qui ont encore peur de perdre leurs privilèges, de sortir du bois, car c’est de notre pays dont il est question. Cacher la vérité ne sert strictement à rien, sinon retarder l’échéance qui veuille qu’un jour le Gabon soit libre.

1. « J’ai décidé de ne plus m’inscrire dans le système de la magouille !» Dixit Jean Eyéghé-Ndong

C’est en ces termes, très simple, que Jean Eyéghé-Ndong, un homme instruit, donc totalement capable de s’étendre en longueur, s’il le voulait, en utilisant des formules faussement savantes pour noyer le poisson, a préféré répondre au camp PDG qui l’accusait d’avoir hier été dans le système Bongo qu’il pourfend aujourd’hui. C’est que ceux qui résident toujours à la mangeoire nationale ont la fâcheuse tendance de dire à ceux qui désormais s’inscrivent dans la ligne inévitable du changement, qu’ils devraient se taire puisqu’ayant été hier aux affaires.

Quand Ella, Menga M’essone et Bilié Bi Nze ont tenté d’utiliser cet argument contre Eyéghé Ndong, ce dernier très aisément et sans façon, tel un bon vin qui prend de la valeur, du style et du raffinement avec le temps, leur a tout simplement répondu : «J’ai décidé de ne plus m’inscrire dans le système de la magouille!», avant de rajouter en précisant qu’il s’adressait aux téléspectateurs gabonais en regardant droit dans la caméra et en pointant son index droit dans l’objectif : «EST-CE QUE VOUS ACCEPTEZ LA FRAUDE ?

» Après cette prestation, nous doutons fort qu’Eyéghé Ndong serait le bienvenu sur le plateau de la RTG1 de sitôt, car le régime qui n’aime pas la vérité risque d’y laisser des plumes. Surtout que Maganga Moussavou est venu enfoncer profondément le clou en affirmant de manière claire, solennelle et sans équivoque que : « TOUT AU GABON EST BASÉ SUR DU FAUX ! ». Devant ces coups de massues véridiques, le camp du pouvoir s’est contenté de se refugier derrière des textes qu’ils savent eux-mêmes totalement inadaptés et non respectés par leur camp. Chers lecteurs, quand le pouvoir n’a que comme argument le fait que la loi dise que les élections doivent être organisées cette année, vous mesurez bien le manque de sérieux de ces gens.

2. «Pouvez vous me dire qu’Ali Bongo a été élu par les gabonais ? » Dixit Jean Eyéghé-Ndong

Alors que certains voulaient utiliser des phrases savantes et des formules livresques, Jean Eyéghé Ndong a coupé court aux faux semblants et frappé là où ça fait mal. Comme il n’avait pas eu peur de le faire devant les chefs d’états étrangers, y compris français, venus aux funérailles d’Omar Bongo, il a encore utilisé son langage direct pour prendre à nouveau les gabonais à témoin et dire clairement et indubitablement ceci : «Ali Bongo n’a pas été élu par les gabonais, il a été désigné par la cour constitutionnelle !

En 2009, quelque chose s’est passé qui n’était pas normale». Voici ce qui s’appelle une « vérité uppercut ». C'est-à-dire une vérité qui vous frappe comme un direct de Mike Tyson. Les membres du pouvoir sur le plateau se sont retrouvés au tapis et n’ont eu recours qu’à des contestations auxquelles nous savons tous, qu’ils n’y croient pas eux-mêmes dans leur fort intérieur. Mais ils s’efforçaient autant qu’humainement possible, de faire croire qu’ils pensaient qu’Ali Bongo a été élu. C’était affligeant, triste et parfois drôle. Nous avions le paradoxe de quelqu’un d’âgé, Jean Eyéghé-Ndong, qui s’exprimait avec vigueur, vision et perspective ; alors que les plus jeunes, Ella, Menga M’essone et Bilié Bi Nze se faisaient remarquer par la dégénérescence qui accompagnait leurs arguments.

Le Gabon, quoique ceux qui l’on confisqué pensent, est notre bien à tous. C’est en ce sens qu’à chaque fois que nous verrons des gens œuvrer pour sa libération, même s’ils ont été avec Bongo hier, nous leur tirerons notre chapeau. Maganga Moussavou et Jean Eyéghé Ndong, ce dimanche, nous ont clairement montré le «nord polaire », le vrai nord comme on dit en navigation. Il y a la vérité et y a le reste. Tant que nous avons avec nous la vérité, nous ne pouvons que réussir, car comme avait dit Martin Luther King, « l’arc de l'univers moral est long, mais il est tend vers la justice ». C'est-à-dire chers lecteurs, que pour paraphraser Eyéghé-Ndong, même si «celui qui commande le pays en ce moment, ses amis et les intérêts qu’ils défendent font qu’ils ne peuvent pas accepter des élections transparentes », nous devons continuer la bagarre. Notre revanche sera le sourire de nos enfants qui vivront peut être dans un pays libre.

MAGANGA MOUSSAVOU
MAGANGA MOUSSAVOU

Lundi 25 Juillet 2011
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2885 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

27.Posté par minkebe le 26/07/2011 16:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pensée gabonaisemaintenant
AMo n'est pas la source de tous les maux. Mboumbou Miyakou, Christian Ivala, Mayila, Ngari... tous ces gens ont été ministre de l'Intéroeur et ont fraudé. Ne faisons pas comme si AMo avait été ministre de l'Intérieur de 90 à 2009... Ali na rien fait ? Vraiment curieux.... Son seul tort est d'être fils de.... ? Vraiment curieux. C'est plutôt son seul mérite qui est d'être fils de... Si pour vous tricher à une élection et s'imposer comme président à un peuple qui ne veut pas de vous n'a rien de grave alors, c'est qu'il y a problème. Ali n'a pas été élu. Et si vous aimez le Gabon, conseillez-le d'en tirer les conséquences... Le Gabon n'est pas un royaume où n'importe qui arrive au pouvoir au nom de sa naissance.... Léon Mba aussi avait des enfants mais, eux n'ont pas pensé que le pays était leur propriété privée. Pourquoi devrait-on laisser les Bongo le penser ? »

26.Posté par SAS 5 le 26/07/2011 15:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
CoURAGE CAMARADES LA ROUTE DE LA DÉMOCRATIE EST LONGUE LE PEUPLE EST UN POUR LA LIBERTÉ

25.Posté par le penseur le 26/07/2011 13:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"" TOUS SONT COUPABLES TOUS ONT CHACUN UNE GRANDE PART DE RESPONSABILITE MAIS CERTAINS FONT DES EFFORT AUJOURDHUI POUR LE BIEN DU PAYS ""
J'ai bien suivi le debat du debut jusqu'à la fin . Je pense que malgré le fait que JEN et MANGANGA MOUSSAVOU aient été dans le système à l'époque , vraiment ils ont compris les réalités du pays DANS la mesure où , l'un demande clairement aux gabonais s'ils veulent encore la FRAUDE (? ) et l'autre affirme devant le monde entier que " TOUT AU GABON EST BASSE SUR LE FAUX " . EN effet , au lieu de venir faire des commentaires qui encouragent cette situation , comme je le vois chz certains , nous devons plutot reflèchir sur " comment soigner le pays " c'est très grave un pays ne peut etre reconnu comme étant FAUX ou comme étant bassé sur le FAUX .

Je pense qu'en bon gabonais JEN et MANGANGA M méritent notre reconnaissance car , ils ont dit la vérité et la realité bien QU'AYANT UNE PART DE RESPONSABILITE DANS LA SITUATION ACTUELLE DU GABON . MAINTENANT IRONT-ILS JUSQU'AU BOUT quand ils disent : " SANS BIOMETRIE IL N Y AURA PAS D ELECTION . " CAR TROP C EST TROP NOUS AUSSI NOUS SOMMES FATIGUES .
SI L'opposition change de bouche , je dirai tout simplement comme j'en ai l'habitude de le dire que " OPPOSITION ET PDG SONT ENSEMBLE . "

24.Posté par Sans gène le 26/07/2011 11:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
les fangs dits les moupames font la danse du ventre, ils ont tous faim

23.Posté par kele le 26/07/2011 04:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cet homme(Jean Eyeghe),degage un ora qui me laisse croire que la liberation du Gabon est sure et certaine!

22.Posté par la pensee gabonaise le 26/07/2011 01:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si on revient a l'article present, quant a son contenu - en dehors de ce que l'on peut lire qui rapport au combat que nous menons -, la encore, un decouvre une partisanerie fanatique effrenee puisque l'on va meme jusqu'a manifier ce qui constinue les debris de plusieurs decennies de souillure bongoiste.Malgre les discours, les hommes de l'interieur restent les memes.

Je vous dis, faites-moi rentrer au PDG et dans le gouvernement de l'emergence en me donnant pendant des decennies des portes feuilles ministeriels juteux ( comme les finances, le petrole,...), je vous tiendrez le discours de Menga M’essone et Bilié Bi Nze. Quand j'aurai les poches pleines et je ne me ferai plus de soucis pour leur sante, je reviendrai avec un discours flambant a la Jean Eyéghé-Ndong et AMO. Je suis au moins sur d'une chose, c'est que j'aurai une foule tout autant nombre que ceux a qui j'ai fait du mal, venir me soutenir ici si LVDPG existe encore.

Ce que je dirais en conclusion, ce que j'aurais aime voir un Eyéghé-Ndong, AMO, .... dire a OBO de son vivant: "Ca suffit vieux fou, il est temps pour toi de t'octroyer une retraite bien meritee en prison jusqu'aux restes de tes jours". Mais, cela ne peut qu'etre qu'un fantasme, vu que les discours de nos heros d'aujourd'hui etaient a 180 degres de ceux qu'ils laissent paraitre. On dit, " quand la souris n'est pas la, les souris dancent"; mais moi je dirais, " quand le gourou n'est plus la, les disciples veulent s'emanciper pour continuer l'oeuvre commencee mais dans cette course effrenee a l'heritage, on se donne des coups entre disciples- pourtant- d'une meme sectes"

21.Posté par la pensee gabonaise le 26/07/2011 00:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ M. minkebe

Avant d'avancer certaines aneries qui pourront vous discreditez, il faudrait parfois bien reflechir avec d'ecrire. Si les interventions de certains sont dans le but de defendre l'indefendable, pour moi, elles sont toutes autres. Ne mettez pas dans le meme groupe tous ceux dont les idees different des autres: ce serait une injure pour certain en les comparant a ceux qui font l'appel du pied!!!

Si vous ne sentez pas que j'interviens beaucoup lorsqu'il s'agit de m'opposer aux idees aux idees des pdgistes conformes, c'est que si vous etes un tout petit peu lucide, vous auriez deja compris pourquoi... Dites moi si vous pouvez redressez un arbre tordu? Se lancer completement dans cette entreprise, c'est faire preuve de manque de rationalite.

Si ne m'attaque de maniere virulente a ceux que vous dites, c'est parce que, considerant qu'il aient dit vouloir maintenant defendre les interets du peuple et que ce peuple a ete trompe par ces memes politiciens verreux durant plusieurs decennies par leurs discours sinusoidalement repartis par rapport a leurs interets egoistes; considerant que l'on constate un fleau chronique de partisanerie fanatique, fanatise, et fanaisant jusqu'a ce que le peuple soit completement decu; j'ai pris la decision de:

- d'analyser le plus objectivement possible la conformite des discours des nouveaux champions de l'"opposition";

- de prevenir mes freres de la fourberie dont il (le peuple) pour est etre la victime des demagogues;

- d'engager lucidement ce combat pour eviter les memes erreurs passees faites por nos aines, peres,...en m'inscrivant hors de la logique partisane a la gabonaise qui sert a aveugler le peuple;...

Quant a ce qu'il s'agit des pdgiste, dites-moi ce que ne je ne sais deja sur eux, et volontiers je m'engagerais a informer les autres gabonais sur ce site et hors de lui quand j'aurai l'occasion.

Les politiciens flous en ce moment sont ceux qui sont dans l'opposition bongoiste - il est a comprendre que l'on se trouve en face de deux bongoismes: l'une de la majorite, reste au PDG et partis et ONG satelites; et une autre, qui s'affronte a la premiere, reunit au sein de l'UN et une autre dans une partie de l'ACR. Jusqu'alors, nous restons perplexe quant au reels changements qu'ils ont operes dans leur conscience collective car, ils utilisent toujours les memes bonnes methodes..

Enfin il y 'a la derniere categorie des politiciens du ventre qui ont faim, donc veulent rentrer dans la cuisine pour se servir eux aussi: ils resoivent encore des refus des "propetaire" de la cuisine car encore retissants. Mais neanmois recoive, a travers la porte entrouverte, des petits bols de soupes bien chaude, ce qui entrevoit un espoir tres prochain de rentrer effectivement a la mangeoire.


20.Posté par Milang Missi le 26/07/2011 00:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai adore les offensives du camarade membre du bureau politique Michel Menga M'Essone sur Eyeghe Ndong. HOOOO c'etait trop cool. Eyeghe Ndong etait pitie a voir. Il donnait l'air d'un orphelin. Haaaaa hoooooo kiakiakiakiakiakia.
Mr Eyeghe Ndong ce n'est que le debut. Pardon vas aux elections, laisses la biometrie tranquille. Aurelien Ntoutoum ton neveu, t'attend. Il ne reveu de cette elections pour te prouver que Nkembo c'est pas seulement pour toi mais pour nous tous.

19.Posté par MOKOKO le 25/07/2011 22:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai une question à vous poser. Pourquoi, le clan ABO a t-il choisi que les MOUPAME pour aller défendre bec et oncles ce qu'on ne peut pas défendre? Est-ce que en mettant les MOUPAME au devant de la scène signifie que ceux-ci sont des poltrons, des ventres affamés, des .....; Pourquoi ne pas envoyer GNN, JBA, MMM et on la connait au front? C'est gênant de voir un certain MENGA M'ESSONE foncer sur son aîné comme un buffle, un taureau furieux. Matière à réflexion....

18.Posté par Le democrate le 25/07/2011 20:45 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci Staline.

Cordialement,

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...