News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : l’Union Nationale verra-t-elle le jour avant les partielles ?

Le site de la Liberté - Source : AfriScoop le Lundi 12 Avril 2010 à 13:06 | Lu 2159 fois

André Mba Obame, Jean Eyeghé Ndong, Zacharie Myboto et compagnie, iront-ils aux urnes en indépendants ? La question mérite d’être posée, sachant que les dates des élections partielles ont été fixées au premier semestre 2010 par la Cour constitutionnelle, et ce depuis le 31 octobre 2009. Et qu’à ce jour, le nouveau parti de l’opposition constitué par ces anciens barons du parti démocratique gabonais (PDG au pouvoir), c’est-à-dire l’Union Nationale (UN) tarde à être légalisé.



Gabon : l’Union Nationale verra-t-elle le jour avant les partielles ?
Iront-ils aux urnes sous la bannière de l’Union Nationale ou en indépendants ? En effet, il y a lieu de se poser la question d’autant plus que tous ces élus, pour être à l’Assemblée Nationale et au Sénat s’étaient présentés sous la bannière du PDG. En quittant leur ancien parti, ils ont perdu de facto et en toute logique, leur mandat.

D’où les partielles envisagées en juin prochain. Sont concernés : les députés du Haut Komo, André Mba Obame, du Komo Mondah, Casimir Oyé Mba, Jean Eyeghé Ndong, dans le 2ème arrondissement de Libreville et Paulette Missambo dans le département de Mulundu, auxquels s’ajoute l’ancien président du parti de l’opposition UDGG, Zacharie Myboto.

Ce dernier, devenu président de l’Union Nationale, avait demandé au ministre de l’intérieur Jean François Ndongou, dans une communication téléphonique, d’accélérer le processus d’homologation de son parti. De son côté le ministre Ndongou qui s’est voulu rassurant a précisé que, « l’examen du dossier du parti UN se poursuit et si tout est en règle, vous aurez votre récépissé ; dans le cas contraire, nous appliquerons la loi ».

Ainsi, quelques jours auparavant dans une interview accordé à la presse nationale et internationale, Jean-François Ndongou avait déclaré avoir instruit son administration à poursuivre les enquêtes jusqu’à pleine assurance que l’UN observe le respect de l’autorité établie, de la Constitution de la République et des lois qui gèrent l’activité politique sur le territoire national.

A cela s’ajoute l’opposition faite par M. Mbady, lequel réclame la paternité du nom du parti politique « Union Nationale ». Ce citoyen qui détiendrait toutes les pièces justificatives de ses assertions entend aller jusqu’au bout de sa requête. Tout cela n’est pas pour aider les responsables du parti d’autant plus que toutes ces procédures concourent à ralentir l’examen du dossier de l’UN, en vue de son homologation.

Si M. Mbady obtient gain de cause, Myboto et Compagnie seront assurément contraints de se présenter en indépendants chacun dans sa circonscription politique. Une situation qui arrangerait le parti au pouvoir PDG. En effet, comme le dit l’adage, "il est plus facile de venir à bout d’un homme seul".

Pour preuve, dans le 2ème arrondissement avant la présidentielle anticipée du 30 août 2009, les victoires de l’ancien premier ministre, Jean Eyeghe Ndong étaient souvent entachées de contestations de la part du Rassemblement Pour le Gabon (RPG) de Mba Abessole, de son côté l’ancien ministre de l’Energie Casimir Oyé Mba, qui n’a jamais fait l’unanimité dans la commune de Ntoum fera face au jeune Julien Nkoghe Békalé. Actuel ministre des Mines, du Pétrole et des hydrocarbures, Békalé se propose d’apporter une nouvelle dynamique dans cette partie du pays.

A Medouneu, André Mba Obame, a toujours été accusé de déporter les électeurs et les urnes par le candidat de Gabon Avenir qui aurait souvent pris le dessus sur l’ancien ministre de l’intérieur.

Quant à Paulette Missambo, elle aura fort à faire dans la localité de Mulundu avec le retour au PDG, d’un des fils de cette circonscription politique, Etienne Guy Mouvaga Tchioba.

Le PDG qui voudrait toujours détenir la majorité des sièges dans les deux chambres du parlement, affûte ses armes et mettra, à coup sûr, tout en œuvre pour y parvenir.Alors que de l’autre côté, tout porte à croire que les leaders de l’UN, iront en rangs dispersés c’est-à-dire en indépendants lors des élections à venir.

Lundi 12 Avril 2010
Source : AfriScoop
Vu (s) 2159 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

27.Posté par St.Michael le 13/04/2010 21:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Folks, I am compelled to interject here :

Tous les acteurs politiques, vous et moi passeront mais le peuple du Gabon et les Interets du Gabon ne passeront guère.

Soit on se concentre sur la discussion pour la libération d’un peuple soumis à l’esclavage par le biafrais, au quel cas nous convergeons ensemble pour les intérêts suprêmes de la nation gabonaise et le future de nos enfants qui ne seront pas soumis au dictat de Bongo petit fils.

Soit, certains préfèreraient perdre leur énergie (consciemment ou inconsciemment) à focaliser et diriger malicieusement les débats vers des individus passagers sur terre, au quel cas nous sommes dans la logique Diviser pour Mieux régner qui ne sert ni à X ni à Y et qui a contribue à notre sort miserable depuis ½ siècle.

A chacun de choisir en bonne âme et conscience.

Please do remember : The worst thing in life is not to make a wrong choice, the worst thing in life is to choose for the wrong choice in a good conscious mind state.

St.Michael.

26.Posté par Shekhinah le 13/04/2010 20:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Odjuan'a Mbede

vous dites. "Tenez, l’arrestation de Grégory Ngwa Mintsa , de Marc Ona et des autres avait-elle été ordonnée par la justice ? Quel tribunal en avait rendu la décision ?

J'aimerais bien vous demander qui en avait donné l'ordre? et où est-il actuellement? Dans quel côté de la barrière se trouve-t-il? Qu'a-t-il fait pour réparer cette erreur?
Merci d'avance pour vos réponses!!!

25.Posté par JAMES23 le 13/04/2010 19:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MAKATA ,
L´imposteur ne peut pour le moment se permettre d´arrêter qui que se soit car il se sait haii par la majorité des gabonais . Aussi laisser croire que Mba obame reste en france par peur de se faire arrêter au gabon dénote une certaine méconnaissance de l´homme . Les propos tenus dans le journal l´express avaient pour but de faire de l´ombre à la tenue du congrès du pdg et chapeau à lui car son coup a marché . Enfin je dirais ici que les évènements de 1990 avec la mort de rejambé sont encore présents dans nos mémoires
et il suffit d´un rien aujourd´hui pour que le pays s´embrase car ne faison pas semblant d´éludider la question sociolingustique au gabon , cela reste très présent ces derniers temps sur la seine politique .

24.Posté par Odjuan'a Mbédé (Le Guerrier Mbédé) le 13/04/2010 17:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je partage pleinement l’analyse de MAKATA MAGOYE.

En effet, si nous pensons être sur ce site pour échanger sur les problèmes de tous ordres qui minent notre pays, il nous faut y mettre un peu de sérieux et être objectifs. Le fait d’appartenir à un camp politique ne doit pas nous aveugler au risque, en marchant les yeux fermés, de tomber dans le gouffre que le pédé-g s’efforce de creuser pour nous y envoyer.

Si pour les même raisons Myboto, les candidats de l’UPNR et ceux des Bâtisseurs ont du se présenter en indépendants, il n’y a aucun motif valable pour ne pas prendre part à ces échéances en indépendants.

Souvenons nous de ce qui redonna du poil de la bête au pédé-G en 1991 lors des premières législatives multipartistes quand Mba Abessole prôna le boycotte. L’heure n’est plus à laisser le pédé-G occuper le moindre carré. C’est ici que commence la vraie révolution du peuple.

Ce siège de Ntoum n’est nullement à la portée de CAM car il traine qu’on le veuille ou pas des casseroles et des griefs que certaines populations de ce siège sont prêtes à lui faire payer. Cela pour origine, le choix des priorités lors des différentes fêtes tournantes dans l’estuaire et le mépris exprimé à l’endroit de ces populations pourtant plus nombreuses que les originaires. Pour y avoir battu campagne au compte de l’UGDD, j’en sais un bout.

Maintenant, il nous faut être pragmatiques et voir l’essentiel en optant pour une stratégie unitaire de l’opposition en vu de conquérir ce siège que le pédé-G a toujours gagné grâce à la fraude et autres manipulations qui ne sont plus à la portée de CAM. Encore une fois, l’opposition est mise à l’épreuve et devra démontrer aux gabonais, sa volonté de lutter ensemble pour l’alternance à tous les niveaux.

L’alternance au sein de l’Etat ne commence pas à la présidence, mais au conseil départemental, au conseil communal, à l’assemblée, au sénat etc.…
Quant aux propos tenus par Ndogou, ne soyons pas si naïfs pour lui donner la communion sans confession car les manœuvres du système n’ont pas changées et sa promptitude à fouler violer les lois nous est connue.

Tenez, l’arrestation de Grégory Ngwa Mintsa , de Marc Ona et des autres avait-elle été ordonnée par la justice ? Quel tribunal en avait rendu la décision ?

Le siège de Medouneu risquera ne nous échapper si nous tenons compte de la proximité avec les populations entretenue par le candidat de Gabon avenir dont les actions en faveur de ses compatriotes le donnent favoris.

Attention n’est pas derrière disait un vieux sage !!!


23.Posté par MAKATA-MA-NGOYE le 13/04/2010 16:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
JAMES23,

Réécoutez la posture et les propos de NDONGOU pour mieux apprécier.

Surtout l'entretien téléphonique avec Monsieur MYBOTO sur l'émission pluriel.

Quand vous écoutez NDONGOU, je déduit qu'on va laisser planer des menaces d'arrestation qui donneront le choix à AMO:

1- soit il rentre et on l'arrête pour l'entendre, c'est hasardeux pour lui,

2- soit il joue la prudence en restant en France. On place alors un autre candidat.

AMO n'est pas idiot pour se mettre derrière les géoles sans être sûr de se faire empoisonner par un zélé du pouvoir. Il n'a pas que des amis au PDG aujourd'hui!!!

Espérons que je me trompe dans mon analyse et qu'il sera bien à Medouneu cette fois ci sans l'appareil de fraude du PDG pour lui.

Quant au poids que ne pourrait pas faire l'UPG, j'ai l'absolu conviction que le siège de Ntoum peut tomber à condition de se battre sur la transparence:

1-Manipulation de la liste comme avant,

2-Scrutateurs dans tous les bureaux de vote,

3-Retrait des PV de tous les bureaux.

J'ai travaillé dans cette zone en août 2009 et en 2006 (locales et législatives), j'y crois.

A ces trois scrutin, c'est la manipulation des résultats qui a toujours primé et tout le monde y compris CAM la classe le sait.

L'autre solution consiste à trouver un candidat unique autre qu'OYE MBA pour l'opposition.

Oui James c'est tout à fait jouable à mon avis.

22.Posté par JAMES23 le 13/04/2010 15:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour le retour d'AMO les propos tenus par NDONGOU quand vous écoutez bien ne sont pas rassurant et ce n'est un secret pour personne. Je reste dubitatif quant à la candidature d'AMO à Medouneu. J'ai bien peur qu'on ne présente quelqu'un d'autre pour essayer de conserver ce siège toujours concquis également par la fraude et la manipulation des PV.

( dix MAKATA-MA-NGOYE )
Non Monsieur Makata ,André mba obame n'est pas un idiot pour devenir un exilé politique en revanche là ou je vous donne raison c'est sur les candidatures indépandantes qui , en l'espèce sont l'unique alternative . Par ailleurs je ne crois pas que l'UPG ou l'ACR puisse faire le poids dans les circonscriptions concernées .

21.Posté par la pensee gabonaise le 13/04/2010 11:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
M. Saint Michel, descendez un peu sur Terre, vers le monde des humains, le mondes des vrais problemes! Nous ne pouvons rien attendre de vous a part vos meme "copier-coller" que vous repetez sans cesse, nous sommes deja fatigues d'eux! Vos "ne perder pas le temps avec les brebis egarees...." ressemble bien au "laisser nous avancer" des gens d'en face!
For all that time, we did get nothing new from you except your same "copy-paste"!!!!

20.Posté par MAKATA-MA-NGOYE le 13/04/2010 10:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le siège de BONGOVILLE doit comme les autres être mis en jeu au motif que ABO est Président de la République.

Sinon c'est un cumul puisque le titulaire originel du siège est bien en vie et en fonction à la Présidence.

La mort d'ABO pouvait permettre au suppléant Rufin MPOUHOT de terminer le mandat.

Le conserver c'est faire fi de la loi à mon avis.

19.Posté par MAKATA-MA-NGOYE le 13/04/2010 10:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Charles ASSEMBE,

Votre suffisance va vous perdre et vous crierez au scandale ou au complot.
Dans mon post 1 pouvez vous relever ce qui est faux pour démontrer mon ignorance du jeu politique?

Les faits sont là et il faut faire avec un point c'est tout.

L'UN ne sera pas légalisée maintenant, il faut donc présenter des candidatures indépendantes. C'est difficle à comprendre çà?

OYE MBA, AMO, EYEGHE NDONG, MISSAMBO ont gagné à la régulière en quelle année?

Si vous étiez déja dans l'opposition vous saurez que des recours en annulation des élections ont toujours été introduits contre ces candidats.

Y a quelqu'un pour infirmer le passage en gras dans ce post?

Alors que dimanche j'étais avec des membres de l'ACR et de l'UPG à Ntoum pour discuter les hommes de terrain en vue de trouver un candidat pour le 06 juin vous vous masturbez avec vos claviers.

Quelle est votre rôle dans la lutte contre le PDG et ses vengeurs masqués?

Innonder le net avec des raisonnements qui n'ont rien à voir avec la réalité de terrain?


La loi est claire sur le cas des fusions des partis politiques. La reconnaissance doit être de facto mais il faut un delai au Ministère de l'intérieur. Un délai qui ne devrait pas excéder un mois si on veut bien faire les choses en examinant les conditions de fond et de forme de la tenue du congrès.

Le problème c'est que les faits sont têtus et le problème même imaginaire posé par NZAGOU ne peut qu'être eaminé.

En attendant, il faut positionner les candidats pour freiner les élans du PDG.

L'UPNR, l'ANB et l'UGDD avaient vécu ces frustrations que je sache!!!

MYBOTO était candidat indépendant en 2005 à cause de ce type de tracasseries orchestrée par les têtes pensantes du pouvoir que les auteurs des livres "Réponse à une Imposture" et "Incroyable".

Etes vous amnésiques vous qui connaissez mieux les intrigues politiques au Gabon mieux que tous?

Pour le retour d'AMO les propos tenus par NDONGOU quand vous écoutez bien ne sont pas rassurant et ce n'est un secret pour personne. Je reste dubitatif quant à la candidature d'AMO à Medouneu. J'ai bien peur qu'on ne présente quelqu'un d'autre pour essayer de conserver ce siège toujours concquis également par la fraude et la manipulation des PV.

Pour conclure je voudrais poser une question à tous les contributeurs de ce site, autres analystes et connaisseurs des intrigues politiques au Gabon.

Savez vous que des négociations ont été ouvertes à Paris entre le pouvoir et l'opposition depuis près de dix jours?

C'est pourquoi quand je lis certains d'entre vous je suis toujours tenté de les traiter de naïfs car là vous n'avez pas été consulté, vous qui pensez être au coeur des débats.

La vérité n'a pas de tombe
MAKATA-MA-NGOYE

18.Posté par St.Michael le 13/04/2010 02:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

17.Posté par kennedy le 13/04/2010 02:39

@St.Michael

Quant on na rien à dire ON se tait, c’est la moindre de choses, au lieu de toujours rencontré les même idioties en changeant des pseudos. ce n’est pas en intervenant sur tous les articles qu’on se dit partisan du changement (changement virtuel oui). Aujourd’hui tu défends AMO comme un forcené, ou été tu hier quant il trichait les élections, quant il matait les Gabonais, est ce que tu le combattais ? ou tu prends parti parce qu’il est de la même ethnie que toi ?
Contrairement a toi je ne fait pas du suivisme (j’appréciés des interventions constructifs comme celle de Mr MAKATA-MA-NGOYE et les autre), moi je ne défends pas un homme qui a tuer des Gabonais, oui ton AMO et son Frère ALI on tuer les Gabonais. Et moi tant que je détiens la plénitude de toutes mes facultés je vais toujours spolier AMO et ALI et je les crache dessus. (ya des Hommes plus ou moins digne comme COB, BBM).
============================================

Kenedy,

This is a complete non sense and inane bitching from someone suffering from a resentment and probably broken down by his ego.

You are one of them : VC-PDG (Vampires Calomniateurs au service du PDG).

Ne serait il pas mieux qu'on se retrouve au jour-J? au lieu de saturer le site sur des inepties qui n'interessent personne.

We have nothing in common, and I will fight you to death as I fight Alibetbongo/pdg-francafrique.

Amen.

1 2 3

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...