News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : l’Etat se lance dans la commercialisation de son pétrole brut

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 27 Décembre 2012 à 06:20 | Lu 1646 fois



Gabon : l’Etat se lance dans la commercialisation de son pétrole brut
Gabon Oil Compagny (GOC), société d’Etat créée en 2011 pour assurer la commercialisation de pétrole pour le compte de l’Etat gabonais a expédié lundi dernier son premier tanker de brut, a-t-on appris de source officielle.


La première expédition contenait 650 000 barils de pétrole à destination du marché international.

Le tanker est parti du Cap Lopez, terminal pétrolier de Total Gabon, au large de Port-Gentil, sud ouest. Le pétrole embarqué est la cote part du Gabon issue des Contrats d’exploitation et de partage de production (CEPP).

Dans le passé, la part du pétrole brut gabonais était commercialisée par la compagnie privée Pétroline dont le siège est à Genève en Suisse.



Jeudi 27 Décembre 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1646 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

11.Posté par lucy le 28/12/2012 16:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je prie Dieu pour le jour qu'il n' y aura plus de pétrole au gabon. je verrais ou ils trouveront encore de l'argent pour s'enrichir. pétrole= argent facile pas besoin de réfléchir pour créer des emplois total reverse des dividendes trop facile

10.Posté par Larévolte le 28/12/2012 14:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'immeuble pozzo di borgo de plus de 100 millions d'euros (soit plus de 65 milliards de f cfa) acheté à Paris n'appartient pas dit-on à l'état gabonais mais plutôt aux deux escrocs Alain Bongo et son acolyte Escrombécile. Que compte faire ces deux voleurs avec cet immeuble? Aménager ensemble après leur chute? Le mariage entre homosexuels (elles) va etre autorisé en France. Bonne nouvelle pour ces deux tourtereaux non? Et bel avenir en perspective!

9.Posté par wangrin le 28/12/2012 11:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On nous avait dit aussi que l'immeuble pozzo di borgo de plus de 100 millions d'euros (soit plus de 65 milliards de f cfa) acheté à Paris appartenait à l'état gabonais. Souvenez-vous de ce montage qu'on a fini par découvrir entre Ali, Accrombessi et Mborantsuo...
La suite on la connait...
Alors peuple gabonais, restez vigilants !

8.Posté par Priscilla le 28/12/2012 04:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
GOIL n'appartient a l'etat gabonais qu'a hauteur de 30%
La zone industrielle NKOK est a 88 % etrangere; l'etat n'y est actionaire qu'a hauteur de 12 %
Odjukwu fait semblant de construire le pays mais en fait il le liquide aux etrangers.

7.Posté par Feu-PDGiste-A-Mort le 28/12/2012 02:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Serge Toulekima, d'accord. Mais vous semblez oublier trop vite, un certain Gisir de Mandji-Ndolou, parent de Mayila et de Jean-François Ndongou, qui s'appelle Jean Koumbi..grand franc-maçon de son état.

6.Posté par qui pilote le pétrole gabonais après samuel Dossou naki ? le 27/12/2012 13:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un certain serge TOULEKIMA originaire du haut Ogooué comme d’habitude, il est le directeur général de GABON OIL COMPAGNY nommé par un décret privé non publié au journal officiel (aucun communiqué n’avait été fait).
Il est co-assisté du secrétaire général du ministère des hydrocarbures un ressortissant du Haut Ogooué depuis plus de 30 ans à ce poste. Ça c’est la partie opérationnelle.

Ils sont surveillés par téléphone satellitaire avec Maixent Accrombessi (béninois) directeur de cabinet chargé du business privé d’ALI BONGO ONDIMBA (il a acheté un immeuble de 65 milliards de cfa en France en 2010 à son nom or il s’agit d’un immeuble de ali bongo ondimba, La transaction financière est partie du compte bancaire de pétrolin la société de Dossou vers le compte bancaire de la société immobilière d’accrombessi à paris).

Quand un pétrolier décolle du terminal de Port –gentil ou de Gamba, Serge Toulekima téléphone accrombessi pour lui donner les détails sur le montant de la transaction pétrolière (un pétrolier chargé c’est entre 500 000 barils et 1000 000 barils) il faut multiplier par 100 dollars le baril pour avoir son cout réel.
Serge Toulékima sera le futur milliardaire gabonais après Samuel Dossou Naki (béninois). Il a l'ambition de se présenter à la présidentielle après l'eventuel départ de ali bongo.

5.Posté par NEM le 27/12/2012 12:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais qui vendait jusqu'alors le pétrole du Gabon à l'étranger, si ce n'est la complicité de l'Etat, Elf Gabon et autres Shell etc. Avec bien sûr le partage du gâteau. La présidence gabonaise trouve désormais maigre cette part bien que colossale, qui vient journalièrement du Trésor public de Port-Gentil. En effet, SOGARA Total-Elf et Shell préparent les recettes journalières qu'elles déposent au Trésor de POG avant 14 h00. Dès 16 h30 un petit avion à hélices se pose à l'aéroport de POG avec 3 individus pour récupérer les cantines d'argent. une part pour Bongo, l'autre pour le Trésor de Libreville. Ce rituel date de plusieurs années de l'époque de Bongo père jusqu'à ce jour. Vous pouvez le voir en vous pointant à l'aéroport de POG. Et comme c'est dit, il est possible que les horaires de récupération sur le tarmac changent. Actuellement, la présidence qui veut ratisser absolument large lance le processus de vente personnelle du pétrole brut à on ne sait quel pays copain. L'objectif étant de vider les réserves rapidement et de se mettre à l'abri financier à l'étranger avant les temps difficiles. Ces hommes qui président ce beau petit pays sont vraiment méchants alors que certain a bien été adopté et y a grandi sans inquiétude. Il vend personnellement les terres et les richesses au vu et au su des hauts cadres gabonais qui ne réagissent guère. Ce fétiche qui bloque toute l'élite gabonaise est vraiment puissant. C'est très très impressionnant. Heureusement qu'on meurt toujours pauvre!

4.Posté par MAINTIEN DES GABONAIS EN ESCLAVAGE PENDANT 50 ans le 27/12/2012 12:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C’est ignominieux de voir qu’après 50 ans d’exploitation pétrolière au GABON ( premier puits de pétrole foré en 1958 a anguille ou torpille par la SPAFFE ex elf Gabon) , c’est maintenant en 2012 que le GABON commercialise son propre pétrole.
Pendant 50 ans la société de Samuel DOSSOU AWORET NAKI dénommée PETROLIN a entubé les gabonais dans sa gestion opaque des richesses du GABON. (5000 milliards de CFA ont été détournés par samuel Dossou pendant 50 ans d’exploitation pétrolière au GABON). Un mandat d’arrêt international sera lancé au moment au portun contre samuel dossou pour dilapidation des richesses du GABON.
Pendant 50 ans les bongos ont mis en esclavage les gabonais.
Pendant 50 ans les bongos sont toujours au pouvoir au GABON
Pendant 50 ans les BONGOS n’ont pas construit des usines avec ce pétrole
Pendant 50 ans les bongos n’ont pas bitumé les pistes d’éléphants du GABON
Pendant 50 ans ils n’ont pas voulu former nos enfants dans les écoles spécialisés telles que :
La métallurgie et les matériaux
Les mines
Le pétrole (réservoirs, gisement, raffinage, géophysique, plongeur sous marine etc …)
La pétrochimie
Le bois
Les douanes
Les impôts
Les télécommunications
L’industrie des pattes et papiers
Les pilotes d’avion militaires et civiles
Les étudiants gabonais ont été envoyés faire des études fondamentales qui aboutissent à des thèses de sciences fondamentales :
Docteur en sciences politiques, docteur en droit, docteur en psychologie sociologie et lettres modernes, docteur en physique nucléaire
Comment peut –t-on concevoir qu’il n’y a aucun ingénieur gabonais en télécommunications au sein des sociétés de téléphonies mobile au gabon (airtel, moove, zen, libertis etc …) ?
Tous les cadres en télécommunication qui travaillent dans ces sociétés sont des étrangers !
Même GABON télécom n’a jamais recruté un ingénieur télécom gabonais. Une société censée être spécialisée dans les communications électroniques n’a même pas un site web !. Les dirigeants de ses sociétés n’ont aucun sens de l’innovation, ils sont forcément acculturés, ils n’ont pas d’objectifs de rentabilité. Ils sont peut être nommés par l’article 21 qui bafouent les critères académiques de recrutement des cadres dirigeants au GABON. Nous comprenons pour quoi les sociétés tombent au GABON (sogapile, air gabon, seeg, codev, ….).
Comparaison :
Le pétrole du tchad ne sert pas à payer les fonctionnaires (150 000 barils jours),le tchad a l’ambien de devenir un pays emergent en 2020 seulement.
Le pétrole de la côte d’ivoire sert uniquement à la construction des infrastructures structurantes ( construction de 400 établissements de santé sur l’ensemble du territoire ivoiriens, construction et réhabilitation de 10 universités ivoiriennes, construction des centres commerciaux etc …). La Côte d’ivoire à ramené 11 000 milliards de CFA de fonds d’investissement suite à un forum effectué à paris avec le MEDEF en novembre 2012.
Le pétrole du GHANA (400 000 barils jours) ne sert pas à financer les salaires des fonctionnaires, c’est le cacao qui finance les salaires des fonctionnaires au ghana car ils sont deuxième producteur de cacao au monde. En plus la transparence des revenus pétroliers au Ghana est un modèle en Afrique.
La mauritanie ne vit que de sa pêche. La pêche rapporte plus de 500 milliards de francs cfa au budget de la mauritanie pourtant la mauritanie n’a que 300 km de côte maritime !
La tunisie n’a pas de pétrole, mais vit essentiellement du tourisme, plus de 10 millions de touristes visitent la tunisie chaque année. Il ne s’agit même pas d’un tourisme exhotique (pas de faunes et de flores) , mais que des oasis à visiter. Le tourisme constitut 40 % des recettes budgétaires de la tunisie. La tunisie est déjà un pays emergent !
Je m’arrête là un pays de toccards comme le gabon n’a pas besoin d’ouvrir les yeux.

lepeuplegabonais@gmail.com

3.Posté par DETOURNEMENT DE 460 MILLIARDS DE FRANCS CFA AU GABON le 27/12/2012 12:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le gouvernement de la république gabonaise avait diffusé en octobre 2012, un communiqué sur les chaînes de télévision gabonaise et sur les journaux locaux dans lequel il annoncait que le budget du gabon en 2012 passait de 2300 milliards à 2759 milliards de cfa.
Comme par le passé le gouvernement gabonais n'a pas communiqué sur l'utilisation de cette manne :-/
Dans un état républicain les excédents budgétaires de fin d'année sont automatiquement ventilés sur un compte spécial de l'état :
Fonds des futures générations
Fonds souverains
Caisse des dépôts et consignation
Fonds des réserves ou avoirs du Gabon à l'étranger
Injection des excédents 2012 sur le budget de 2013
Rétablissement des bourses des étudiants gabonais supprimés à la sauvette depuis 2009
Développement d'infrastructures structurantes (logements sociaux , aéroport, mise en place d'une compagnie aérienne, hopitaux, universités, augmentation des salaires, achats des avions de combats, achats des matériels pour l'agriculture etc ...).

Or le gouvernement des "Bongos" ou du PDG a gardé le silence sur ces 460 milliards d'excédents budgétaires de 2012.

Cette attitude s'analyse forcément en un détournement de fonds selon la loi fondamentale gabonaise qui exhorte la publication au journal officiel et à la population des excédents budgétaires.
Légalement l'évolution du budget de la république gabonaise doit être publié trimestriellement au journal officiel.
C'est donc forcément mafieux de soutenir que cet argent va servir entre Octobre 2012 et décembre 2012 à financer un quelconque projet au GABON.
Il en est le cas des excédents pétroliers de 2008 au GABON de l'ordre de 600 milliards de francs cfa qui ont été détournés par Omar Bongo et sa famille. Les excédents budgétaires de 2008 n'ont pas été utilisés sur le terrain et avaient pris la direction des banques occidentales pour arroser la fin de règne d'OBO.

ALI BONGO sera pendu publiquement comme sadam hussein dans les mois à venir pour dilapidation des richesses de l'état gabonais.

Nous l'observons désormais!

Pour votre gouverne, les services d'observation applicative (SOA) introduits dans la gestion des réseaux cartes bancaires internationaux permettent de localiser en temps réel les transactions monétaires des mafieux quelque soit le pays ou ils se trouvent, l'essentiel est que ce dernier utilise une infrastructure CB (visas, mastercard, eurocard, businesscard ...).

2.Posté par GABAO le 27/12/2012 09:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui, oui... Le tanker est parti du Cap Lopez en direction de???? L'expression marché international ne nous précise pas où va exactement nos 650.000 barils? En plus, il faut également nous préciser ce que rapporte réellement cette vente à notre Etat à court, moyen et long terme. Arrêtez d'imaginer des stratagèmes pour expédier nos richesses à l'Etranger en faisant du vrai-faux.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...