News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : "il avait les cheveux frisés comme un rat trempé dans l'eau... le journal Ezombolo

Le site de la Liberté - LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24 le Mardi 1 Juin 2010 à 08:58 | Lu 3134 fois



Gabon :  "il avait les cheveux frisés comme un rat trempé dans l'eau... le journal Ezombolo
Reporters sans frontières condamne fermement la nouvelle mesure de suspension dont fait l’objet le journal gabonais à parution irrégulière, Ezombolo. Le 21 mai 2010, le Conseil national de la communication (CNC) a unilatéralement décidé de suspendre pour six mois la publication du journal pour "outrage récidiviste au chef de l’Etat".


"Nous percevons cette nouvelle décision du CNC comme un véritable acharnement contre le journal. Cette mesure trahit le manque de tolérance des autorités vis-à-vis de la presse critique et irrévérencieuse. Suspendu pour la troisième fois en moins de cinq ans, le journal subit un réel préjudice, le directeur de publication devant personnellement assurer le paiement des loyers et des installations et renvoyer temporairement ses journalistes", a déclaré l’organisation.

Le 21 mai, le Conseil national de la communication a prononcé la suspension pour six mois du journal, suite à la publication d’un article contenant des "propos outranciers" à l’encontre du chef de l’Etat, Ali Bongo. Dans cet article intitulé "Ali ne fait que voyager alors que le pays sombre", le journaliste rend compte du coût exorbitant que représentent pour le Gabon les voyages du président de la République, tout en tournant en dérision son apparence physique : "il avait les cheveux frisés comme un rat trempé dans l’eau, une paire de pare-brise aux yeux lui donnant l’allure d’un soudeur zoulou".

Par ailleurs, le CNC rappelle que le journal ne s’est pas acquitté du paiement de sa redevance annuelle.


"Ce motif avancé par le Conseil national de la communication afin de justifier la suspension est totalement erroné. Le code de la communication gabonais de 2002, que je connais parfaitement bien puisque j’ai fait partie du comité de rédaction, ne comporte aucun article prévoyant le paiement par la presse écrite d’une redevance annuelle. Le CNC cherche à nous mener en bateau", a confié le directeur de publication d’Ezombolo, Jean de Dieu Ndoutoum-Eyi, le 27 mai 2010 à Reporters sans frontières.


"Au Gabon, les journalistes doivent appartenir soit à l’opposition, soit à la majorité. Le problème avec mon journal, c’est qu’on ne peut pas le classifier. Et c’est cela qui gêne les autorités. J’écris ce que j’ai envie de dire et les différentes mesures de suspension prises à mon égard ne changeront rien à ma ligne éditoriale. Je ne ferai jamais un journalisme de révérence, de courbettes vis-à-vis d’Ali Bongo", a t-il ajouté.


Jean de Dieu Ndoutoum-Eyi a décidé qu’il n’exercerait pas, cette fois-ci, son droit de recours gracieux auprès du Conseil national de la communication, pourtant prévu par la loi gabonaise : "La dernière fois je l’ai fait, je n’ai jamais obtenu de réponse. Je ne me décourage pas, je prends simplement mes responsabilités. Je reprendrai mes activités journalistiques à la fin de la mesure de suspension".

Mardi 1 Juin 2010
LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24
Vu (s) 3134 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

31.Posté par luiz le 04/06/2010 15:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BIG up la revolte !!!!!!! on ne peut pas respecter un chef de l'etat qui se defrise les cheuveux, s'il ne veut pas etre compare a un rat trempe ou un soudeur zoulou qu'il accepte son corps.

@ belafonte
Ton chef de l'etat represente un PAYS, et c'est l'image du GABON, c'est une tete de turc , on se fout de lui, vous pensez qu'il n'y a que ce journal qui pense cela, meme hors du GABON ? Vous meme dans votre ame et conscience, comment vous trouver son look? faut pas etre assujetti a ce point, il faut qu'il arretez ca!! il est ridicule c tout. Vous pensez qu'on peut prendre quelqu'un comme ca au serieux? Et laissez moi vous dire que ca joue sur la conscience des gens, on ne le prend pas au serieux c'est tout.
ET QUI NE VOUS DIT PAS QUE C'EST QUELQU'UN DE SON PROPRE CAMP QUI EST DERIERE CA?

30.Posté par Larévolte le 04/06/2010 01:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Bélafonté,

Vous êtes en contradiction avec vous-même. L'objet du débat entre vous, moi et certains internautes sur ce site est que vous demandez la tête du journal EZOMBOLO et tous ceux qui qui ne condamnent pas la description que ce journal a faite quant à la coupe de cheveux et les lunettes de votre président Ali Bongo. Or quand on essaie d'analyser les termes de ce journal, je cite: "il avait deux pare-brises aux yeux en guise de lunettes qui lui donnaient l'allure d'un soudeur zoulou", je ne sais pas si ce sont exactement les termes utilisés par le journal mais c'est à peu près ça. Puis concernant ses cheveux, le journal a dit: "il avait les cheveux frisés comme un rat trempé dans l'eau", où sont les insultes dans ces deux phrases pour qu'on puisse procéder à la suspension d'un journal pendant six mois? Laissant des familles entières dans la misère.
Si le journal avait fait directement allusion aux parties du corps de votre chef, je pouvais qualifier les termes d'insultes mais là, jugez vous même, il n' y en a pas. Je crois plutôt que votre président et ses gens voulaient seulement faire ce qu'ils adorent faire: voir les autres mordre la poussière à cause de la misère.
Je suis heureuse de découvrir que vous pensez comme moi que le physique n'a rien avoir avec la valeur intrinsèque d'un individu. Or il y a à peine deux jours, vous vouliez qu'on porte plainte au journal EZOMBOLO (cf vos précédents post) en plus de la sanction de six mois de suspension déjà infligée. Royauté oblige lorsqu'on commet un crime de lèse-majesté et surtout, lorsqu'on ose frustrer le roi.

Pour revenir à votre post, je vous rappelle que:
premièrement, c'est vous qui avez fait allusion à mon mari par rapport mon (son) sentiment s'il arrivait qu'on l'insulte. Maintenant vous reconnaissez que mon époux n'est pas chef d'état, pourquoi avez-vous donc voulu comparer deux choses non comparables? Et puis si je comprends bien votre logique, vous voulez dire que seuls les chefs doivent éprouver des sentiments tels que la honte, l'émotion et le dégoût?

M. Bélafonté, mon mari est heureux comme il est, il ne nourrit aucune ambition d'être chef d'état. Tout le monde n'est pas Ali qui serait capable d'exterminer tout le monde pour assouvir ses fantasmes de roi.
Mon mari ne peut jamais se rabaisser à porter plainte pour des futilités comme critiquer son physique ou son style vestimentaire ou son mode de vie.
Vous vous acharnez sur lui comme si vous le connaissez, il vous a fait quoi au juste? Où est son problème dans ce débat?

De deux, quelque soit alpha, je ne considérerai jamais, au grand jamais Ali Bongo comme mon président, et même le couteau sous la gorge, je ne changerai pas ma façon de penser par rapport à cela. Maintenant, s'il développe le Gabon, je vais apprécier son travail à sa juste valeur mais en aucun cas je ne le hisserai au rang des chefs d'état de ce monde.

De trois, le journal EZOMBOLO n'a pas insulté votre Ali, il a fait une description de son style vestimentaire et sa coupe de cheveux.

De quatre, soyez honnête, un chef d'état qui se respecte n'adopte pas le look qu'il a là. Je connais certains chefs d'état (dont je tairai les noms par respect) qui sont plus laids que votre Ali mais ils ne se défrisent pas les cheveux comme lui. Ils ne sont pas beaux certes mais ils inspirent le respect. Mon Dieu, est-ce que c'est la beauté qui fait d' un homme un chef respectable et respecté? Pourquoi cette fascination à vouloir être beau au point de sanctionner les journaux peu tendres? Si les journaux se permettent aujourd'hui de tenir des propos "irrévérencieux" (d'après vous ses adeptes) par rapport à son physique, c'est parce que les gens ont compris qu'il en fait une obsession. Avec tout le mal qu'il s'est donné pour être le chef suprême du GABON, je croyais qu'il allait plutôt s'activer pour l'amélioration des conditions de vie de vous autres qui l'adorez et l'adulez. Pour ma part, je n'espère rien de meilleur venant de lui.
Ecoutez, vous ne lui rendez pas service en procédant de cette manière. Vous pensez que les gens du monde entier qui le regardent le prennent vraiment au sérieux?
Mais le respect se mérite mon gars.

Je vais vous dire dire pour terminer ( comme le chante Florent Pagny) que vous pouvez tout me prendre mais vous ne me prendrez pas ma liberté de penser.

29.Posté par Bélafonté le 03/06/2010 19:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Larévolte le 03/06/2010 02:26
@ Larevolte...

je vous remercie pour votre intervention, bien que je vous sent un peu trop tendue par rapport à mes propos. Sachez juste que j'ai réagi au fait que vous acceptiez implicitement qu'on insulte un chef d'etat en exercice aussi ouvertement, qu'il ait été mal élu ou pas.

Pour votre gouverne, oui mon mari a déjà été insulté à plusieurs reprises dans sa vie, moi-même j'ai déjà été insultée, tout le monde dans la vie a déjà été insulté. Il n' y a que vous et Ali le fils de Bongo qui devez déroger à cette règle.
Oui mais ni votre époux ni vous n'êtes président d'une république et ce en exercice. Et vous n'avez pas fait l'objet d'insultes dans un journal public. Je ne vois donc pas l'interêt de la comparaison. Les insultes verbales et dans la rue tout le monde en fait les frais. Je vis dans un pays où rien que le fait d'être noir est catalyseur d'insultes de tout genre. Alors imaginez la suite...

Cependant, mon époux n'a jamais tué moi non plus, et tout le monde ne peut pas éliminer les gens. Tuer est plus grave que proférer des injures.. .

Oh ma chère, ca c'est ce que vous savez ou pretendez savoir de votre époux. Mais sachez qu'on peut aussi tuer en pensée, en parole, par action et même par concours de circonstance ou alors par légitime défense. Donc si dans votre collère avez dèjà souhaité la mort d'une quelconque personne ou de votre patron, de votre collègue ou même de l'une des petites lycèennes qui gravitent autour de votre époux, alors ma chère vous aussi vous avez déjà tué. Une pensée émise et repetée est comme une guerre qui se déclare. Elle ne s'évite jamais, elle se légifère juste dans le temps et se laisse l'occasion de revenir encore plus forte et de créer l'action pensée. Aussi, il y a certains meurtres qui passent inappercu... et il y a des hommes qui font des choses dont leurs femmes ne prennent jamais connaissance. Ce ne sont que des exemples, je n'accuse en rien votre époux ! Ne le prennez donc pas mal.

Même le président Nicolas Sarkozy a déjà été insulté, caricaturé, Mitterand pareil, Chirac n'en parlons plus, ce sont pourtant les maîtres de votre président non? Merde! Qu'est-ce qu'on n'a jamais vu?
Quand le premier que vous citez dit devant les caméras: Casses-toi, pauvre con!. Sincèrement il s'attends à quoi en retour? Il n'y a que écoutes ces personnes dans leur colère pour comprendre la réaction des autres. Mais je ne suis pas francais et je m'en balle les steak que les francais insultent leur president ou pas.

Vous savez, les vilaines choses deviennent plus criardes quand on veut les cacher. De même qu'une rumeur prend de l'ampleur quand on veut l'étouffer , de même que les propos les plus dérisoires prennent des proportions quand on veut à tout prix sanctionner les gens.
Oui ma chère je vous comprends. Seulement l'idée n'est pas de cacher, étouffer ou sanctionner quoi que ce soit. Mais EVITER D'INSULTER UN PRESIDENT EN EXERCISE AUSSI OUVERTEMENT ET CE DANS UN JOURNAL PUBLIC. Verbalement dans la rue c'est comprehensif... Si déjà nous les gabonais nous nous permettons d'ouvrir des journeaux pour insulter nos compatriotes, honnetes citoyens ou non, pourquoi attendre du respect des autres nationalités? Allez savoir ce qui avait poussé Bgagbo à insulter le père de l'autre...

Pour terminer, faites-moi le plaisir de me coller la paix avec votre histoire d'Ali et sa laideur, allez-y plutôt pleurnicher avec Ali chez EZOMBOLO et leur demander d'éditer dans six mois que: Ali est beau, mignon, élégant, agréable à voir etc. en gros, que Ali Bongo a un physique agréable...... si ça peut vous réjouir.
La beauté est une option dont a besoin une femme pour se sentir confiante, forte, aimée ou appréciée de son entourage. Un homme, un vrai n'en a pas besoin. L'homme qui dit le contraire a certainement un gay qui se cache en lui; alors dans ce cas qu'il fasse son coming out dans les plus brefs delais et arrête de se mentir qu'il est un homme. Einstein n'a pas eu besoin beauté pour developper sa théorie. La plus part de grands scientifique non plus. Tyson n'en as pas eu besoin pour devenir un champion du monde. Seal pour se faire la belle allemande Heidi Klum. Alors que Ali soit beau ou pas, ce n'est pas ce qui importe pour les Gabonais.

Personnellent je n'ai rien contre vous.Mais ce site est un lieu de débat. Donc si vous avancez une pensée que je ne partage pas, je vais forcément réagir... et puis de la discution jaillit toujours la lumière, non?

Bon je vous souhaite une excellente journée... et biens de choses à vous...
P.S.: vous qui vous interessez à la beauté, jespère que ce n'est pas la raison pour laquelle vous avez épousé votre actuel mari.

28.Posté par St.Michael le 03/06/2010 03:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
26.Posté par Bélafonté le 03/06/2010 00:45

@ St Michel

Effectivement je suis revenu après une petite pause pour cause de travaille sans fin. Malheureusement je suis très pris en ce moment. Je reviendrais donc te donner ma position plus tard.

=============================================================
@Balafonte,

Ne perds pas ton temps pour me donner ta position, je la connais déjà et elle ne m ‘intéresse pas : J’ai enregistré tous nos échanges de Janvier2010.

Pour des raisons de rendement (Effectiveness and Efficiency), St.Michael n’est plus au stade de découvrir des positions des uns et des autres. St.Michael avec les Vraies Elites ici ont mis le CAP sur l’UNITE du peuple gabonais (le National Dream Team) pour chasser l'axe du mal Alibenbongo/pdg-francafrique, libérer le Gabon et le rendre aux Gabonais(es).

Although St.Michael is always tough to the issue and soft to people, you may want to be mindful not to waste my time any more as I will have to be tough to you as well as to the issue.

Take care my friend and do make a right priority for an honorable job which, apparently has kept you busy for more than 5 months.....does not sound genuine...anyway.

St.Michael.

27.Posté par Larévolte le 03/06/2010 02:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Bélafonté,

Ecoutez, vous vous trompez de porte, adressez-vous au journal EZOMBOLO et pas à moi. C'est lui qui a écrit des propos " irrespectueux" envers votre président. Portez-leur plainte si ça vous touche autant.
Pour votre gouverne, oui mon mari a déjà été insulté à plusieurs reprises dans sa vie, moi-même j'ai déjà été insultée, tout le monde dans la vie a déjà été insulté. Il n' y a que vous et Ali le fils de Bongo qui devez déroger à cette règle. Cependant, mon époux n'a jamais tué moi non plus, et tout le monde ne peut pas éliminer les gens. Tuer est plus grave que proférer des injures.. .

Même le président Nicolas Sarkozy a déjà été insulté, caricaturé, Mitterand pareil, Chirac n'en parlons plus, ce sont pourtant les maîtres de votre président non? Merde! Qu'est-ce qu'on n'a jamais vu?
Vous savez, les vilaines choses deviennent plus criardes quand on veut les cacher. De même qu'une rumeur prend de l'ampleur quand on veut l'étouffer , de même que les propos les plus dérisoires prennent des proportions quand on veut à tout prix sanctionner les gens.

Pour terminer, faites-moi le plaisir de me coller la paix avec votre histoire d'Ali et sa laideur, allez-y plutôt pleurnicher avec Ali chez EZOMBOLO et leur demander d'éditer dans six mois que: Ali est beau, mignon, élégant, agréable à voir etc. en gros, que Ali Bongo a un physique agréable...... si ça peut vous réjouir.

26.Posté par Bélafonté le 03/06/2010 00:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ St Michel

Effectivement je suis revenu après une petite pause pour cause de travaille sans fin. Malheureusement je suis très pris en ce moment. Je reviendrais donc te donner ma position plus tard.

@ Mezzah

Mon cher, si tu as une admiration particulière pour Mr Télesphore OBAME NGOMO, c'est à ton niveau. N'attribue pas mes pensées à ton admiré.
Retenez cependant que parler de respect et d'amour, c'est passer du coq à l'ane et moi je ne suis pas acheteur. L'amour est sentiment qui a besoin d'etre entrenue verbalement, phyisquement et moralement et tous les mots en "ment... Le respect par contre est un sentiment qui a besoin du silence. On ne se vente pas d'avoir du respect pour une personne, comme on ne doit pas le lui dire pour une quelconque raison...
Mais bon jai trop de boulot
Je reviendrais

25.Posté par Mezzah le 02/06/2010 23:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Bélafonté ou faut-il que je vous appelle Télesphore OBAME NGOMO,

C'est extraordinaire la similitude des réponses que vous faites tous les deux ou l’UN. Je me souviens d'une des interventions de Télesphore OBAME NGOMO sur un site dont je ne ferai pas la promotion ici bien entendu. Vous avez toujours procédé de la même façon à savoir prendre un extrait de texte et le commenter. Et pourtant l'exercice du commentaire de texte est tellement beau et simple.

Apprenez à retenir l'idée globale du texte pour prendre position. Je comprends naturellement que nos vues soient opposées dès lors que vous acceptez que l'on prenne le pouvoir par la force alors qu'en ce qui me concerne je suis pour le pouvoir du peuple c'est-à-dire la démocratie.

Si je dis que je vous dois du respect, c'est que je le pense réellement. Dire ces choses qui paraissent évidentes est parfois nécessaire. C'est comme dire à son partenaire que l'on aime, réfléchissez un tout p'tit peu.

24.Posté par St.Michael le 02/06/2010 19:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Balafonte, salut !

Cela fait plus de 5 mois que tu es parti (Please correct me if I am wrong) de ce site après avoir conteste que le site ne disait pas des choses selon ta volonté.

Je me demande est ce le même balafonte qui est venu ici en Décembre09/Janvier10 ou nous avons le ''GHOST''.

Si c’est le même balafonte qui s’est éclipsé il y a 4 à 5 mois, tu voudrais bien ne pas ramener ta discussion de validation de ton president l à où tu l’as laissée depuis 5 mois car ceux qui ne l’ont pas reconnu comme St.Michael n’ont pas change et ne le reconnaîtront jamais comme président des gabonais.

Si c'est le GHOST, dis nous où est l'autre balafonte!

Ceux qui ne ont reconnu le biafrais assassin pilleur et valide le massacre de POG et la transgression de la loi républicaine comme JF Mouloungui et Simeon Ekogha, Mba Abessolo ou balafonte et qui ont succombé à la force de gravitation des ‘Dog Meal ‘ du bord de mer peuvent toujours aller en achetant les immeubles de 65 Milliards avec l’argent du contribuable gabonais.

Depuis 5 mois que tu sembles avoir disparu, les deux camps dont je te parlais en Septembre 2009 se sont bien déterminés :

1-Le camp des opprimes (Vraies elites) qui se retrouvent autour de la NDT (ACR+UN+PGP+MORENA+Ogouliguende+…+All Anti-PDG).
2-Le camp des oppresseurs Aliben/MbaAbessolo/JF Mouloungui et les autres satellites parasites qui ont choisi de faire le mauvais choix.

Voilà ou nous en sommes depuis que tu as disparu de mes radars.

Ne nous ramène pas la discussion de Septembre 2009 après le coup d’état électoral.
Prends ton courage de te positionner dans ton camp et battre campagne derrière ton guide.

Sinon le reste de ton post est USELESS car nous avons lu ces aberrations déjà en Janvier 2010 d’un certain balafonte.

Take care, my friend.

23.Posté par Bélafonté le 02/06/2010 18:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
erratum:

@ Mezzah

Apprenez déjà que lorsqu'une personne vous dit: " avec tout le respect que je vous dois "... c'est qu'ELLE n'en a pas du tout.

22.Posté par Bélafonté le 02/06/2010 18:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Mezzah

Apprenez déjà que lorsqu'une personne vous dit: " avec tout le respect que je vous dois "... c'est qu'il n'en a pas du tout. Je ne crois pas que vous puissiez vous adresser à votre père en lui disant: "Papa, avec tout le respect que je te dois,... " Tout simplement parce que lorsqu'on a du respect pour une personne, on ne se permet pas de le lui rappeler.

Quand vous dites: "... je vous rappelle que ce M. Ali à bafoué la constitution. Je me demande si vous et moi accordons la même valeur à cet instrument qui a fait des grands pays d'aujourd'hui la puissance qu'on leur reconnaît."
Je vous reponds: Citez-moi un grand homme politique actuel au Gabon qui n'a pas bafoué cette fameuse constitution ou qui la respecte à 100%? Reponse unanime: AUCUN!

Permettez également que je vous rappelle que ce M. Ali est à l'origine des morts de POG. Dans des milieux appropriés il est dit avec un certain sérieux qu'il était prêt à tuer entre 500 et 1000 Gabonais et qu'au delà il s'exilait quelque part. Déjà ce ne sont que des spéculations et le gabonais en est un expert! 2ème je vous reponds: avec l'aide de qui? Des Gabonais n'est-ce pas? et qui exactement: des membres de votre actuelle UN. Quand l'un d'eux vient publiquement vous dire qu'il est toujours le parrain du fils de votre Ali. C'est à se demander s'ils sont réellement adversaires!!!!

Oui parlons de valeurs humaines mais quand on a transgressé les deux points ci-dessus mentionnés, croyez-moi on ne mérite plus le respect. Les professionnels du droit aiment dire "agir en bon père de famille".
Odjuku a-t-il déjà agi en bon père de famille un jour?

Ok, c'est votre position et pas la mienne. Seulement n'oubliez pas que tout ce que vous reprochez à votre Ali, vous devez aussi le reprocher à Mr Myboto, à Mr AMO et à tous les autres. Ils sont tous pareilles, alors pourquoi seulement jetter la pièrre sur Ali?

1 2 3 4

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...