News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon: grève des enseignants, pas de rentrée scolaire lundi

Le site de la Liberté - La Révolution LVDPG le Samedi 3 Octobre 2009 à 23:00 | Lu 1132 fois



Les enseignants du secteur public primaire et secondaire au Gabon ont décidé de faire grève lundi pour la rentrée des classes pour obtenir des arriérés de salaires, des primes et une meilleure gestion des ressources humaines, a appris l'AFP auprès d'un responsable syndical samedi.

"Nous ne pouvons pas commencer l'année sur des promesses", a affirmé à l'AFP Alain Mouagouadi du principal syndicat enseignant la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed), à 'issue samedi d'une assemblée générale de son mouvement.

Les professeurs demandent notamment une "prime d'incitation à la fonction enseignante" (de 60.000 à 100.000 FCFA --92 à 152 euros-- selon les professeurs), le paiement d'arriérés de salaires ainsi que le paiement des salaires des nouveaux professeurs.
L'année scolaire 2008-2009 a été fortement perturbée par plusieurs mois de grève (octobre à janvier, puis mois de mai) des enseignants qui ont notamment travaillé en août pour que l'année scolaire ne soit pas une année blanche.



Samedi 3 Octobre 2009
La Révolution LVDPG
Vu (s) 1132 fois




1.Posté par Le Citoyen le 03/10/2009 23:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voila les 42 ans du PDG, et on veut nous faire croire que les gabonais ont encore voté le PDG ?
Bientot c'est le secteur public va rentrer dans la dense quand le gouvernement va augmenter les impots

2.Posté par Rigobert Epindi le 04/10/2009 00:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une fois de plus, zero credit pour Biyoghe Mba et sa bande. Quel pays! Vite qu'on nous sorte de ce bourbier!

3.Posté par St. Michel le 04/10/2009 02:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Heureusement que ces chefs des syndicats sont immunisés des gifles d'Ali.
Au fait comment Boukoubi explique à ses enfants et madame comment il rentre toujours avec les empreintes des doigts d’Ali sur ses joues ?

4.Posté par Engone Mefane le 04/10/2009 06:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le patron me bastonne au bureau noooooooooooooon!

5.Posté par sebdepog le 04/10/2009 08:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comme on l'avait prédit, l'année scolaire 2009-2010 sera elle aussi perturbée. A cause de ce gouvernement de kleptomanes qui ne travaille que quand ils sont mis sous pression et préfère le reste du temps détourner les deniers publics et faire des promesses.
Les problèmes des profs sont connus depuis longtemps, et ils ont toujours du mal à y apporter des solutions.
En tout cas, bienvenue au nouveau chef de l'Etat autoproclamé. On te l'avait promis: les Gabonais vont te régler ton compte sur le plan social. Toi et tes amis, vous allez enseigner dans les écoles, soigner les malades dans les hôpitaux, travailler sur les chantiers, etc.
Les enseignants ont toujours été les précurseurs des mouvements sociaux dans ce pays, il est fort à parier que les autres secteurs vont leur emboîter le pas d'ici peu.
Ali, tes promesses de campagne, tu devras te résoudre à les concrétiser au plus tôt. Sinon tant pis pour toi.

6.Posté par Lopez le 04/10/2009 09:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chers frères enseignants , vous etes sur la bonne voie car la gifle d'Ali ne vous fera rien. Protéger bien vos leaders car Ali bongo tentera de les corrompre mais ne poura jamais les gifler. Tout vos problèmes seront réglés car Bitouga la fausse vous avait roulé dans la farine en bloquant le processus de négociation. soutien total mes frères, ALI va voir qui a mis l'eau dans coco comme le disent les Ivoiriens au pays d'Offouet .

7.Posté par AKANDA le 04/10/2009 16:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chers
Enseignants
Comme vous le dites tous, l’heure est grave.
Rappelez-vous que nous avons vécu pendant 40 ans dans la division et la crainte de…
• Le gabonais nanti aura du mal à venir s’exposer dans la rue. Mais il est de cœur avec le démuni.
• Le gabonais moyen peut vivre avec ses maigres revenus et il hésitera beaucoup avant de se lancer dans une aventure qui pourra ne pas lui être bénéfique.
• Le gabonais pauvre voit sa misère et ne sait comment s’en défaire cependant il veut le changement. Dès qu’il se mettra dans la rue, ce sera Port-Gentil bis répétitas.
• Le gabonais miséreux n’a de souci que sa misère. Il est prêt à donner au mieux offrant. Mais il veut lui aussi le changement.
Il est un fait indéniable tous ces braves compatriotes sont tous des consommateurs.
Mais consomment –ils tous les produits de même label ? Non
Cependant, ils se reconnaissent tous dans quelques produits de même origine : La bière et les jus.
Nous savons tous que lors des élections, les grandes sociétés participent toutes à la campagne par une côte part versée pour la campagne d’un candidat généralement celui qui leur assure la pérennité de leurs avoirs.
Aujourd’hui, ces avoirs sont constitués par nos pauvres dolès qu’ils amassent et retournent contre nous.
Je prends pour exemple SOBRAGA
1 Régab = 400 f cfa
Le bistro n’a que 20 f cfa/bouteille, soit 0.3o f cfa / centilitre de régab
Le grossiste 30 f cfa / bouteille
Donc SOBRAGA empoche 350 f cfa /bouteille
On consomme plus de 300.000 régab /jour soit par mois : 300.000 x 350f = 105.000.000 f cfa/jour
Cela constitue un stock considérable de houblon, de sucre, et autres produits intervenant dans la fabrication de la bière. Qui dit Sucre = SUCAF dont sobraga est actionnaire.
Par mois : 105.000.000 x 30 j = 3.150.000.000 f cfa = 3 milliards

1 Castel = 500 f cfa
SOBRAGA empoche 420 f cfa / bouteille
Or la Castel peut être estimée à une production de plus de 150.000 bouteilles / jour
Soit 150.000 x 420 =63.000.000 f cfa / jour
Par mois 63.000.000 x 30 =1.890.000.000 f cfa presque 2 milliards
Si l’on ajoute les autres produits Djino… SOBRAGA se porte à merveille.
Voila une cible qui peut faire l’unanimité des gabonais.
Vous me direz mais de quoi vivrons des milliers de bistros tenus par des compatriotes ?

Le bistro qui vend d’importantes quantités de régab peut atteindre 15 à 20 casiers /jour
20 x 12 = 240 régab / jour
20 f x 240 = 4800 f cfa / jour
Peut être autant pour la Castel…

Si nous remplaçons les bières par le vin de palme, et les jus par les bissapes et autres fruits locaux, cela aura pour avantage :
La multiplication des palmiers et autres cocotiers…
La réorientation des capitaux vers des producteurs et revendeurs nationaux (plus de 15 milliards/ mois s’il vous plait !)
Motivation de la recherche sur les moyens d’une meilleure conservation de ces produits par nos chercheurs, universitaires et étudiants en biochimie et autres disciplines.
Une plus value plus importante pour les bistros :
• 1 litre de vin de palme = 700 f cfa
• Le revendeur c'est-à-dire le bistro aura 200 f cfa / litre soit 2 fcfa/centilitre contre 0,30 f pour la régab. La grande production de ce vin pourra faire réduire les coûts et les ramener vers les 600 f cfa le litre.
En dehors de ces éléments éco- socio- culturels et scientifiques il y a la répercution Financière pour SOBRAGA et Psychologique pour les français.
En effet, si la bière et en général l’alcool constitue un opium (excusez moi, c’est la triste réalité, beaucoup de nos compatriotes n’arrivent plus à s’en passer) du peuple, les vendeurs de cet opium vont s’inquiéter du fait que ce peuple refuse l’opium.
Cela représentera un signal fort qui cacher des lendemains encore plus terribles.

Et puis, une usine brulée, peut l’être par une bande saccageurs invétérés !
Un Français tué, c’est la vengeance des candidats malheureux qui incitent au meurtre !
Mais la régab tuée, c’est une preuve évidente d’un refus du peuple de façon individuelle et de façon collective.
La réussite d’une telle opération soudera le peuple plus que vous ne l’imaginez.
Et si le peuple se soude, il nous étonnera tous sur les prouesses avenirs.

8.Posté par blabla le 04/10/2009 17:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voilà une forme de révolte digne... un pays dont l'éducation n'est pas suivis alerterais immédiatement l'§UNESCO

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...