News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : grève de la faim pour des lycéens interdits de baccalauréat

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 22 Mai 2013 à 14:37 | Lu 657 fois

Par RFI

Au Gabon, le feuilleton des 2 500 élèves interdits de passer le bac pour avoir, selon le gouvernement, falsifié les bulletins et leurs actes de naissance au moment de leur inscription en terminale, se poursuit. Après des marches et des sit-in pour exiger leur réhabilitation, certains ont décidé d’observer une grève de la faim devant la cathédrale de Libreville.



Gabon : grève de la faim pour des lycéens interdits de baccalauréat
Combatifs et déterminés, les élèves grévistes de la faim allongés sur des vieux matelas affirment avoir choisi la cathédrale pour implorer Dieu et surtout le pardon du ministre de l’Education nationale, voire du chef de l’Etat.

Les lycéens sont déterminés à passer leur baccalauréat : « La seule chose que nous revendiquons, c’est la possibilité de passer notre baccalauréat ». « Personnellement, j’aimerais qu’on nous fasse passer le bac. Le bac c’est notre avenir », dit l'un d'eux.
« Nous sommes inscrits dans ces établissements avec nos bulletins et nos réels actes de naissance », plaide un autre.

Enseignante, Sidonie est venue soutenir sa fille frappée par la décision. Elle semble avoir perdu l’espoir : « Quand les parents apprennent juste à un ou deux mois de l’examen que l’enfant ne passe pas le bac, allez comprendre. On est désespéré ».

Une décision jugée sévère

Marcel Libama, enseignant et leader du plus grand syndicat de l’Education nationale, la convention nationale des syndicats du secteur de l'éducation (Conasysed), déplore une décision trop sévère contre les élèves : « Dans le cas où la faute est avérée, il y a des complicités. On ne peut pas comprendre que d’un côté, il y a des chefs d’établissement qu’on autorise à terminer l’année scolaire en tant que chef d’établissement et de l’autre, des enfants qui sont des victimes ».

Malgré les critiques, le ministre de l’Education nationale, Séraphin Moundounga, est resté silencieux. Samedi 18 mai, il a publié un communiqué confirmant que ces élèves seraient rétrogradés en classe de première.

Mercredi 22 Mai 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 657 fois




1.Posté par un autre gabon le 22/05/2013 15:04 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour ds act de naissance et bulletin on interdi un enfan a passer le bac pendan que les ministre cité dans des affaire de crimes continu a exercé...il fau une rebelion

2.Posté par LE VRAI GABONAIS le 22/05/2013 15:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Normal il n' y a que Moundounga pour prendre ce genre de décisions avec son cv coudou qui ne tient que sur un format A6 car n'ayant jamais passer le bac il ne sait pas ce qu'ils peuvent ressentir ces élèves.

3.Posté par compatriote le 22/05/2013 15:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il faut faire un serieux tp au ministère et un autre au domicile de ce ministre

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...