News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : environ 155 grévistes de TéléAfrica licenciés

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Samedi 27 Mars 2010 à 21:39 | Lu 1945 fois

Environ 155 agents grévistes de la première télévision privée de la sous région, ont tous été renvoyés pour avoir revendiqués leur droits notamment quatre mois d’arriérés de salaire et selon les acteurs eux-mêmes, « c’est un licenciement abusif et mieux la hiérarchie refuse de payer les droits pour service rendus », a appris AfriSCOOP à Libreville.



Gabon : environ 155 grévistes de TéléAfrica licenciés
Selon le témoignage du journaliste porte parole du collectif de grévistes, M. Nziengui Ludovic, « nous avons tous été renvoyés. Au dépare il était question que l’on nous paye nos droits mais les informations de dernière minutes il est désormais question que l’on vide tous les locaux et les bâtiments seront sous scellés » a-t-il confiés ce samedi à AfriSCOOP.

Il y a des agents qui y travail depuis plus de 10 ans voir plus, indique –t-on.

« C’est une situation difficile à vivre et il y a lieu de se poser la question de savoir si dans ce pays un employé a des droits ou pas ? Parce que ce n’est pas normal que toutes ces familles se retrouvent dans la rue pour avoir revendiqués leur droit.

Le groupe TéléAfrica-TVsat est composé d’agents en contrat, et la main d’œuvre non permanente et non contractuelle recevront leurs arriérés de salaires quelques primes ».

Cependant, selon certaines indiscrétions, c’est le fait pour les agents d’avoir diffusés en boucle, des images du Président du Conseil d’Administration datant de 2006 et où elle faisait la promesse de régulariser leur situation qui leur a valu les foudres de celle-ci.

27 points figuraient sur la plate forme revendicative des agents de ce groupe, à savoir : le plan de carrière qui constituait l’élément fondamental, le renouvellement de tous les équipements du câblo opérateur ou possibilité d’investissement sur la TNT, la régularisation de la situation administrative des agents travaillant au noir, la régularisation des prestations de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), l’agrandissement et modernisation des plateaux, le paiement des salaires (décembre, janvier, février, et bientôt mars). Selon le porte parole du collectif, la télévision n’a presque jamais payé les salaire de façon régulière pendant un ans depuis 2006 ».

En effet, les agents estiment aujourd’hui que, « le traitement dont nous sommes victimes est simplement la résultante du manque de considération de la hiérarchie envers les agents. Car c’est ahurissant, le président du conseil d’administration Mme Pascaline Bongo Ondimba, est au courant de la situation depuis des années et à aucun moment, elle n’a pensé que les agents avaient besoin d’être traités comme des travailleurs ».

TéléAfrica est la première chaîne de télévision privé en Afrique centrale. Elle a été créée en 1985 de la volonté du chef de l’Etat feu Omar Bongo Ondimba.

Samedi 27 Mars 2010
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 1945 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

15.Posté par leblagueur le 29/03/2010 18:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
http://www.nouvelle-afrique.com/

14.Posté par ACOUNAMATATA le 29/03/2010 12:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ah mon pauvre ange PAMBO, il ya encore quelque temps, au perchoir de ta télé africa, tu vilipendais même des dignitaires comme AMO et les autres d'avoir quitté le bateau PDG, les traitant de tous les nons d'oiseaux et d'ingrats. tu es resté dans ce bateau, maintenant que le naufrage est là, que le PDG te sauve toi et ta bande de moineaux. pourquoi vous pleurnichez? c'est ça l'émergence à la façcon des bongo: tout pour eux et rien pour les autres. ta loyauté d'homme ne voyant pas plus loin que le bout de ton nez est entrain de vous rattraper. tout comme l'autre mesquin de christian MAVIOGA, qui se cherche actuellement(où-t-il?) dont la télé a payé de son zèle, tu paies le tien. va maintenant porter plainte à pascaline chez ALABA fall.

13.Posté par Ifanifa le 28/03/2010 21:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
155 grévistes ce sont 155 voix + celles de vos familles et de vos amis (que vous avez reussi à corrompre avec quelques centaines de francs CFA) données au CALABA, lors des élections présidentielles du 30 août dernier au détriment de vos frères et soeurs de pur sang, opprimés depuis plus de 42ans, par le congolais feu OBO et ses séides; alors organisez vous et demandez au CALABA de vous renvoyer l'ascenseur, inutile de venir pleurer sur ce site, vous n'êtes pas les bienvenus, vous ne trouverez aucune compassion ici. Vous n'avez que ce que vous méritez; apprenez qu'il y a toujours une justice divine, dommage pour ceux qui ont des enfants, vous devez assumer les conséquences de vos mauvais choix. Vous voilà bien remerciés! En bon entendeur salut!

12.Posté par tuabu le 28/03/2010 19:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
j'ai passé une partie de ma vie sous papa Léon qui n'avait pour son peuple aucun égards il a mis en place avec l'aide de la France du gaullisme triomphant ,
un système pour se remplir les poches et il perdure je ne sait si la valse des ministres français continue à l'époque il venait chercher leur parts du gâteau pas pour les français mais pour eux voir pour alimenter les caisses de leur parti, ce qui se passe au Gabon , licenciements sans préavis, sans indemnités c'est le rêve du M E D E F ici vous servez de ballon d'essai l'Afrique a mal par la cause de ses dirigeants corrompus, et des manoeuvres des pays occidentaux qui continuent de piller le continent noir comme au temps de la colonisation avec la complicité de ceux qui l'exploite à leur seul profit, on a pas de leçon a vous donner mais vous souhaiter du courage et de la persévération il viendra bien un jour ou la terre d'Afrique trouvera la paix et la justice lz salut fraternel d'un vieil amoureux de votre beau pays j'espère y venir mais pas sous la dictature . Tuabu

11.Posté par ADN le 28/03/2010 18:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La citoyenne a autant raison que Sydney.

JE crois que dans l'avenir, les opposants doivent essayer de trouver un crénaeau pour que tous les citoyens gabonais, même les plus démunis de notre pays aient la possibilité de se plaindre au tribunal lorsqu'ils n'ont pas les moyens de se payer un avocat.

En outre, "l'union fait la force". Les 150 salariés remerciés par la direction de téléAfrica sans préavi de rupture de contrat doivent, me semble-t-il, s'unir afin qu'ensemble ils portent plainte contre les dirigeants sans coeur de cette structure..

Enfin, que ces salariés aient ou pas soutenu l'émergence de Bongo Ondimba fils, ils ont autant de droits que ceux qui ont soutenu AMO, PM, etc. Droit qu'ils doivent faire valoir lorsqu'ils sont bafoués. Ainsi, au lieu de les reprocher parce qu'ils ont soit disant "soutenu" Bongo Ondimba fils, nous devons plutôt les encourager en leur donnant des conseils et des orientations pour surmonter la terrible épreuve qu'ils traversent avec leurs familles.

10.Posté par La Citoyenne le 28/03/2010 14:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les salariés au gabon n'ont aucun droit que ce soit dans le privé où le public!
Même s'ils vont se plaindre à l'inpection du travaille, mais pensez qu'une pascaline va se conformer aux règles qu'eux-mêmes bafouent depuis des années???
Ne saviez-vous pas qu'ils sont au dessus de la loi?N'avaez-vous vu comment ils ont violé la constitution impunément et l'ont interpreté selon leur bon vouloir!

Le respect des lois c'est pour le peuple opprimé car eux sont au dessus!
Même si les salariés de téléafrica estent en justice je pense que c'est peine perdue,car il faut un avocat, et un avocat on le paie, avec quoi voulez qu'ils le paient puisqu'ils ne sont plus en mesure de payer leur loyer ni même de subvenir au besoin de leur famille.
De plus, pascaline va se trouver un avocat à coup de centaine de milliers d'euros(soit en passant, l'argent du gabon, ce qui est honteux)donc très motivé!
En outre, les salariés recevront des menaces de mort et leur vie risquerait de tourner au cauchemar!

Enfin, pour des gens qui ont soutenu l'emergence, on peut vraiment dire qu'ils ont emergé mais dans le sens inverse!
Sinon vous pouvez toujours aller au bord de mer voir ya ali le papa de l'emergence....
Vous l'aviez beaucoup soutenu ....

9.Posté par sydney le 28/03/2010 13:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est vraiment deplorable! mon pays me fait chaque jours un peu plus honte et me conforte dans ma position de ne pas rentrer au pays pour y travailler car a tout moment tu peu perdre ton boulot et ne pas être indamniser sous pretexte que le bosse est de la famille presidentielle! On nous rabat a longueur de temps faire de ce pays un pays emergent, mais cette emergence ne peu se faire que si certains droit fondamentaux sont respecter! il est indeniable qu'un patron peu se separer d'un collaborateur sans que le contrat de ce dernier ne soit arrivé a écheance mais à condition de payer les différentes indamnités ( licenciement. par exemple), on ne peu pas virer des gens comme ça sans vergogne sous pretexte qu'on appartiens a la famille Bongo.Au gabon les droits des travailleurs ne sont jamais respecter surtout dans le privée, vous pouvez être en CDD, durant des années, alors qu'on sais que ce contrat a une durée mini de 18 mois et maxi de 36 mois , et ne peut etre renouveller qu'une fois , a defaut on passe en CDI.Je conseil a ce dernier d'allez a l'inspection du travail et si aucune solution n'est trouver , qu'il forme un collectif et prennent un avocat commun pour traîner cette structure devant les tribunaux , car j'ose croire qu'il existe encore une justice dans ce pays! JE SUIS OUTRE!
ET c'est face a des situations comme ça ques les opposants doivent monter au créneaux, denoncer ça et en faire un argument des derives de certains qui a cause de leur nom se croient intouchable!

8.Posté par fuck les Bongo le 28/03/2010 12:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chere compatriote pascaline mferri est gabonaise de pere et congolaise de mere, tous l'argent du pays est au congo chez sa mère, bongo papa lui meme était congolais - centrafricain son fils adoptif ali est nigerian biaffrais 100 cent pour cent, nous meme les gabonais on est dirigé par des etrangers depuis 1967. Pascaline est congolaise donc elle s'en fou de notre pays le Gabon, c'est juste sa vache à lait. elle a acheté les immubles à Paris alors qu'elle savait que son Pere était mourrant
Il faut l'agresser physiquement pour qu'elle comprene nos souffrances

7.Posté par ADN le 28/03/2010 11:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au Gabon il y a des lois. Il est temps que ces lois soient respectées par tout le monde. Personne n'est au dessus de la loi.

Le collectifs des grévistes de TéléAfrica doivent se porter partie civile. Bien qu'elle soit la fille et la soeur aînée des Bongo Ondimba Père et Fils, Madame Pascaline Mferri Bongo Ondimba n'a pas le droit de jouer avec la vie des gens.

On ne peut pas licencier une personne arbitrairement au Gabon. Il y a une procédure de licenciement qui doit être respecter par l'employeur.

Tenez fort les gards. N'accepter aucun abus de pouvoir , N'accepte pas qu'on vous marche dessus. C'est votre droit de le plus absolu de faire des révendications légitimes.

6.Posté par ojuku emeka fils de pute le 28/03/2010 10:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tv+ de AMO marchait bien et a eté mitraillé par les militaires,
teleafrica par l incapacité des bongos

1 2

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...