Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : entre mafia et rackets policières , le commandement en chef et l'inspection de la police,complices ?

l'info réelle 7J/7 - Junior Ebong Tchissambo le Mercredi 12 Juillet 2017 à 06:44 | Lu 1075 fois

" On ne dirige pas un pays avec le mensonge, la duperie et l'usurpation permanente"



Le silence complice de l'inspection de la police et du commandemment en chef des forces de police nationale sont éloquents.

Tout porte à croire que le Gabon et le pouvoir amateuro-politico putschiste d’Ali Bongo et ses affidés avides et mafieux s’adonnent à un cirque pathétique qui ne devrait laisser personne indifférent.

C’est le spectacle désolant et abject qui plonge notre pays dans la honte, l’irresponsabilité et la désolation les plus totales. Le phénomène du racket en bande organisée, est bien connu de tous, que ce soit du gabonais lambda, du cadre moyen, du haut-cadre de l’administration privée et publique, ou chauffeur de taxi au commerçant (e)s et élèves ou étudiants : le racket est devenu monnaie-courante dans presque tous les carrefours de la capitale politique Libreville et les villes de l’intérieur du pays. Policiers et gendarmes s’y donnent à cœur-joie.

Ce phénomène s’est, au fil du temps, érigé, en norme. Il n’est pas rare de voir des flics ripoux exercer leur ‘’ travail’’ en toute quiétude, renonçant aux principes du devoir de sécurité des personnes et des biens. Les génies du racket, ont établis des règles pour extorquer les automobilistes. Peu importe la situation (régulière ou non) de ceux qu’ils contrôlent. Les agents de sécurité exigent des montants variant de 1000, 2000,5000, 10000 à 15000 Franc FCFA voir plus, en fonction des motifs d’infractions ou d’irrégularités. Le fameuse assertion é ‘’saluez-le képi du chef’’ est bien connu au Gabon.

Certains policiers ou gendarmes improvisent des postes pour recevoir des pots-de-vin au grand dam des respects des règles de la sécurité routière et publique, engendrant ainsi une anarchie totale. Par conséquent, des automobilistes se retrouvent à circuler sans assurance, sans visite technique à jour, parfois sans phares ou mêmes de boites médicales.

Le parc automobile défaillant du Gabon est aussi la cause d’une gestion autocratique et des comportements antipatriotiques dans agents malformés et mafieux, n’ayant aucun sens de l’éthique et de l’intérieur supérieur de la nation et encouragés par le commandement en chef de la police. Quand des épaves « cercueils-ambulants », qui devraient être en fourrière, circulent dans le pays et que des agents véreux ne pensent qu’à se faire de l’argent sur le dos des automobilistes, des sans-papiers ou immigrés clandestins, j’appelle cela de la sorcellerie et de la mauvaise foi. Quand ces « cercueils ambulants », qui n’ont que leur place en fourrières, rejettent les fumées (gaz carboniques et autres similaires), polluant à outrance l’air et l’atmosphère, causant des accidents ça et là, les autorités par défaut et les populations regardent ces maux sans s’en émouvoir.

De sources diverses et concordantes dont des chauffeurs de taxi et des particuliers (pas en règles et ne respectant pas les formalités qui autorisent à un véhicule de circuler librement), qui pour la plupart, se plient aux exigences de l’activité de rackets.

La majorité des policiers qui investissent les rues, agissent aux ordres d’une certaine hiérarchie dont les suppôts sous-officiers et officiers, ont tissé une toile actuelle, qui consiste à confisquer des dossiers des automobilistes qui se seraient rendus coupable d’absence de pièces afférents, en vue de non pas faire signer une contravention mais de l’attribuer une sorte de reçu où les références du conducteur et de son véhicule s’y trouvent et qui indique le ou les bureaux dans lesquels il doit se rendre afin de s’acquitter d’un montant allant de 10000, 15000 F Fcfa. « La plus part des dossiers sont orientés au bureau n°116 de la préfecture de police de Libreville sis au Komo et quand tu arrives les agents te disent de monter à l’étage » lance un taximan que j’ai interrogé dans le cadre des mes investigations, au volant de son taxi.

Cette magouille ne mérite pas de rester sous silence car beaucoup disent : « quand le haut est pourri, le bas aussi sera pourri », a qui cela profite-t-il ? Est-ce l’image honteuse et médiocre que nos concitoyens doivent montrer à la face du monde ? Je pense qu’on n’oublie parfois que les générations se succèdent des siècles en siècle. Est-ce donc l’héritage que nous devons léguer aux futures générations ? Répression policière, bavures policières, vols, arnaques, rackets, chef d’état par défaut qui préside le conseil national de la sécurité et la défense, qui je le rappelle, s’est imposé une unième fois au pouvoir après un second génocide. C’est cela le Gabon de l’avenir en confiance ?

On ne dirige pas un pays avec le mensonge, la duperie, le vol et l'usurpation permanente. L'inspection de la police est muette: " celui qui taie le mal ,coopère avec lui"......................................



Junior Ebong Tchissambo, blogueur et citoyen libre.

Mercredi 12 Juillet 2017
Junior Ebong Tchissambo
Vu (s) 1075 fois



Flash Info Résistance | Politique | Société | Economie | Articles Sponsorisés | Scandale | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame








Sport... !

Les Articles les plus lus

Démangeaisons : qu'est-ce que ça cache ?

0 Commentaire - 13/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Pourquoi la bière fait - il tant uriner ?

0 Commentaire - 24/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

» Notre histoire d`amour qui a bouleversé ma vie”

0 Commentaire - 27/09/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée


Incroyable !