News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon /éducation : La CONASYSED donne un délai de 7 jours pour «donner un sens et de la valeur aux engagements pris» par le gouvernement.

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Mardi 12 Janvier 2010 à 18:48 | Lu 752 fois



Gabon /éducation : La CONASYSED donne un  délai de 7 jours pour «donner un sens et de la valeur aux engagements pris» par le gouvernement.
La CONASYSED donne un délai de 7 jours pour «donner un sens et de la valeur aux engagements pris» par le gouvernement.


Apres le protocole d’accord signé entre la CONASYSED et le gouvernement gabonais le 14 décembre 2009, les observateurs de la politique pensaient que « l’année scolaire avait été sauvée in extremis ».Mal leur en a pris puisque le collège des pairs a décidé par la voix de sa modératrice, Clémence Akélé Ovono, d’envoyer un ultimatum de 7 sept jours à l’autre partie.

Les motifs évoqués partiraient de l’indisponibilité des 751 postes budgétaires des moniteurs auxiliaires, des 1500 postes budgétaires promis, du non paiement des rappels, de l’inexistence du guichet spécial, l’absence du décret sur l’octroi de 10% des parcelles à bâtir par l’Etat, la non mise en place de la commission Habitat-CONASYSED , au non paiement de la prime d’incitation à la fonction enseignante de certains cas oubliés.

Ce chapelet de revendications non tenu amènerait donc le syndicat des enseignant de l’Education nationale a entrer en grève d’ici 7 jours.

De la part de certaines indiscrétions, « il n’est pas étonnant que ce syndicat veuille rentrer en grève après le flop enregistré par ce dernier lors des dernières négociations, ou il a reculé sur plusieurs points». « Ce syndicat connaît depuis un certain temps de graves dissensions en son sein, et nous comprenons qu’il veut faire parler de lui ». « Tout le monde sait qu’aucune des parties n’a intérêt à ce qu’il ait année blanche, et qu’il y aura nécessairement entente ».

Certains observateurs ne comprennent toujours pas dans cette revendication, ce que vient faire une commission Habitat-CONASYSED et un décret sur l’octroi de 10% des parcelles à bâtir par l’Etat. Ils ont l’impression que c’est encore de « l’arnaque habituel de certains pairs de la CONASYSED ». « Le syndicat soutient que les enseignants sont sous payés, ils vont donc construire avec quoi ? Qui ne sait pas que certains d’entre eux doivent aux maisons de crédits qui pullulent à Libreville, pour l’achat de congélateurs … et les différents retraits de deuils».

Le protocole d’accord signé le 14 décembre 2009 avait permis une reprise des cours sur l’ensemble du territoire national len décembre dernier, suspendant une grève de prés de deux mois.


Mardi 12 Janvier 2010
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 752 fois




1.Posté par St.Michael le 12/01/2010 22:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La CONASYSED a fait preuve de responsabilité et de sagesse en mettant le gouvernement usurpateur devant ses responsabilités.

Fallait-il faire des illusions? Je dis non car plusieurs indicateurs accablants sur le manque de respect de ces usurpateurs étaient déjà relevés:

1-Comment peut-on être crédible quand on fait croire aux enseignants que les caisses sont vides alors qu’on érige un sapin pour atteindre le ciel qu’on sait d’avance qu’on atteindra pas ?
2-Comment avancer l’argument des caisses vides alors que le biafrais entame son nième voyage à l’étranger payé par l’argent des gabonais?
3-Comment vouloir avancer l’argument qu’il faut d’abord faire des recettes en 2010 avant de payer les opprimés alors que depuis les 42 ans et la mort du tyran, ce pays n’a cessé d’écouler son pétrole, manganèse, uranium, bois sans compter les retombées des placements de l’argent gabonais dans des comptes en Suisse, Monaco et autres paradis fiscaux ?
5-Pourquoi affamer des nobles bien méritants alors que deux ou trois moineaux se font transporter abord d’un Boeing 777 pour une tournée transatlantique ?


Oui il y a des suggestions pour mettre fin à cette crise :

Suggestion-1 : Mettre l’homme ou la femme qu’il faut à la place qu’il faut
Suggestion-2 : Vendre tous les logements appartements des mafieux frauduleux acquis à l’étranger avec l’argent des Gabonais et ramener cet argent pour payer les arriérés des salaires et développer le Gabon.
Suggestion-3 : Ouvrir les caisses de transfert du bord de mer, prélever juste 10% du contenu de ces caisses et payer les Gabonais productifs.

Est ce insensé ou inhumain de procéder ainsi ????

2.Posté par sebdepog le 12/01/2010 23:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bizarre. Les gouvernements passent au Gabon, leurs comportements restent les mêmes: chercher à tout prix à duper les travailleurs dont les révendications sont pourtant reconnues légitimes. L'intransigeance de la conasysed a été critiquée par une bonne partie des Gabonais, lesquels semblent avoir oublié la duplicité légendaire des gouvernements pdg qui se sont succédés à la tête du pays.
Les enseignants ont repris le chemin de l'école et voilà que de l'autre côté rien n'a bougé! Pas de rappels de solde début janvier comme promis, pas de postes budgétaires, etc. Rien de rien.
Incroyable. M'enfin on sait que leurs intérêts sont ailleurs, pas dans le bien être des Gabonais.

3.Posté par Nazaire Boulingui le 13/01/2010 13:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je soutiens totalement l'action de la CONSYSED et je trouve malheureux que des gabonais ne soutiennent pas ces compatriotes.C'est vraiment triste.La conasysed a fait l'objet de toutes sortes de menaces,tentatives d'assassinats,tentatives de dynamitage par le gouvernement et autres!Et le pire de tout,c'est qu'une bonne partie des gabonais les accuse de vouloir ruiner l'avenir de leurs enfants et dynamiter la République.c'est pitoyable.C'est un pays de folie.On se trompe d'ennemi!C'est le gouvernement qui fout la merde et au lieu que les gabonais soutiennent ces honnêtes fonctionnaires,ils se laissent plutôt berner par le gouvernement putschiste d'Alain EMEKA EJUKWU qui se sert de RT-PDG pour leur faire une mauvaise publicité!En tout cas j'encourage ce syndicat à poursuivre dans sa lancée malgré les menaces et intimidations de ce gouvernement incompétent et démagogue!

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...