News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon-éducation: Fermeture des internats une équation difficile à résoudre (Constat)

l'info réelle 7J/7 - LVDPG Révolution le Samedi 26 Septembre 2009 à 14:19 | Lu 1938 fois

LIBREVILLE, (AGP) - Les internats du pays ont été fermés aux élèves des Lycées et Collèges du pays vers les années 1999 et pourtant, le gouvernement alloue chaque année un budget conséquent aux différents établissements possédant ces structures nécessaires pour les élèves en classe d'examen et ceux manquant des parents dans certaines localités du Gabon.



Gabon-éducation: Fermeture des internats une équation difficile à résoudre (Constat)
Ces internats qui faisaient la fierté des élèves en particulier, et du pays en général, sont devenus des lieux d'habitation pour certains professeurs. C'est le cas du Lycée ''Paul Indjendjet Gondjout'' de Libreville.

Dans cet établissement, l'internat des garçons, jadis un lieu où les élèves préparaient sérieusement leurs examens, est devenu un milieu où il ne fait plus bon vivre.

Selon un surveillant qui s'est exprimé sous couvert d'anonymat, l'absence de lits et de matelas à ''Paul Indjendjet Gondjout'' sont une conséquence de la mauvaise gestion des différents proviseurs y ayant servi.

Par contre, au Complexe Léon Mba, s'il est vrai que l'établissement depuis les années 1999 n'arrive pas à ouvrir son internat au premier trimestre de chaque année, néanmoins, au 3è trimestre, les élèves en classe d'examen intègrent les deux internats (filles et garçons).

Au Lycée Technique national Omar Bongo (LTNOB), l'internat est aussi fermé aux élèves, il y a environ 13 ans. Ce qui, dans les années passées, auraient amené les responsables de l'établissement qui s'y sont succédés faisaient louer les box aux particuliers.

Partout dans le pays, les internats ont subi la loi des chefs d'établissements qui n'arrivaient pas à les ouvrir au premier trimestre de chaque année, en dépit des budgets alloués par l'Etat pour leur fonctionnement.

Pourtant de multiples appels ont été lancés par le Conseil économique et social (CES) en 2007, demandant au ministère de l'Education nationale de réhabiliter et d'ouvrir au premier trimestre de chaque année les internats, mais sont restés sans suite.

Lors d'une conférence de presse début août dernier, le ministre de l'Education nationale et de l'Instruction civique, Michel Menga m'Essone, a condamné vivement la fermeture des internats dans le pays affirmant que des efforts financiers sont consentis par l'Etat pour leur fonctionnement.

Pour cette année académique 2009-2010, la tutelle prône la rationalisation de la gestion des internats conformément aux objectifs des établissements nationaux de référence, notamment le Lycée national Léon Mba, le Lycée d'Application '' Nelson Mandela'' et le Lycée de Franceville avec un budget d'un milliard de FCFA.



Samedi 26 Septembre 2009
LVDPG Révolution
Vu (s) 1938 fois


Flash Info Résistance | Politique | Société | Economie | Articles Sponsorisés | Voyages | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | MDFC | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame





Les Articles les plus lus

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée


Incroyable !