News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : des Européens expulsés pour racisme envers des Noirs

Le site de la Liberté - Source : Afrik.com le Vendredi 29 Octobre 2010 à 20:47 | Lu 9552 fois

Ils maltraitent des Noirs dans des entreprises pétrolières
Les autorités gabonaises ont récemment expulsé plusieurs Européens pour racisme contre des Noirs. Il s’agit essentiellement d’expatriés travaillant dans le secteur pétrolier, à Port-Gentil. Selon la presse locale, le phénomène raciste est très perceptible dans la capitale économique du Gabon.



Gabon : des Européens expulsés pour racisme envers des Noirs
Plusieurs Européens qui travaillent dans le secteur pétrolier à Port-Gentil, capitale économique du Gabon, ont été expulsés fin septembre/début octobre du territoire national pour racisme avéré, rapporte le journal l’Union dans sa livraison de jeudi.

Parmi ces expatriés reconduits aux frontières, le journal cite entre autres, Sharon Lyndah Bayliss, ex-directeur administratif et financier à la compagnie KCA Deutag, récidiviste car ayant déjà écopé d’une expulsion assortie d’une interdiction de séjour au Gabon. « Il se murmure que des complicités dans le milieu du pétrole et au sein des forces nationales de sécurité auraient facilité son retour au Gabon », rapporte le quotidien.

Autre expulsée, madame Corinne Fizz, directeur administratif et financier chez Weatherford , pour ‘’ racisme et discrimination à l’endroit des autres employés de la société’’.

On signale également que Vincent Perez qui exerce à SGSI, compagnie fondée par Perez père, aurait été expulsé pour ‘’propos outrageants envers les autorités’’.

"Des sous-hommes"

Selon l’Union, le fléau raciste et la ségrégation sont très perceptibles dans la capitale économique du Gabon. ‘’ Certains snack-bars et des restaurants, dont les plus célèbres San Lorenzo et le Ranch , sont des milieux où l’entrée d’un Noir est considérée par les autres clients Blancs comme une intrusion’’, précise le journal.

Ce qui étonne les Gabonais dans cette histoire est que les expatriés, notamment les Européens, mènent une existence tranquille au pays. Ils sont acceptés et personne ne les dérange. ‘’Mais malgré la proclamation de la fin de l’esclavage et de la colonisation, ils continuent à considérer les Noirs comme des sous-hommes’’ s’est indigné Arsène Sema, jeune gabonais.

Rappelons que lors de la dernière grève lancée par l’organisation nationale des employés du pétrole (Onep), il y a quelques mois, les responsables de cette structure syndicale avaient demandé au gouvernement de faire partir les expatriés des sociétés pétrolières, estimant que bon nombre d’entre eux (Blancs) travaillent dans l’illégalité. Et ce sont eux, selon les employés, qui occupent la plupart des postes à responsabilité.


Vendredi 29 Octobre 2010
Source : Afrik.com
Vu (s) 9552 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

22.Posté par Noël Dubois le 18/07/2013 21:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et ses blancs ont été traités encore pire que des sous hommes!!! Même pas un procès, rien!!!
Vous êtes des champions de la violation des droits de l'Homme, vous faites de la diffamation à caractère raciste!!! SORTEZ MOI LE JUGEMENT qui condamne ces gens!!!!

21.Posté par nietsche le 02/11/2010 16:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c est à peine s il ne nous reduirait pas à creer SOS_RACISME et un ministere de l identité nationale et de l antisegregation, dans nos propres terres, pour le droit à disposer de nos biens et ressources.

Mais entre temps nous sommes convaincus que les antagonismes, c est les uns contre les autres. Pauvres africains ! Aidez nous à comprendre la marche du monde !

20.Posté par nietsche le 02/11/2010 16:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c est à peine s il ne reduirait pas à creer SOS_RACISME et un ministere de l identité nationale et de l antisegregation, dans nos propres terres.

19.Posté par JP Hector le 01/11/2010 03:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous avons appris qu’une poignée d’européens auraient été expulsés du Gabon pour des raisons liées aux attitudes racistes. L’article paru sur le site d’expression libre LVDPG indique de façon sommaire quelques points. Nous savons que ce phénomène a toujours droit de citer partout où (hier…les colons), et aujourd’hui les coopérants s’installent. L’économie de rente du Gabon en connaît profondément les méfaits. De l’exploitation du bois à l’exploitation des autres matières premières d’aujourd’hui, cette discrimination, nous pouvons citer a évolué avec « l’onction » d’un système politico-administratif complice. Mis bout à bout, nous pouvons citer (la COSREG ancêtre de Shell aujourd’hui), la SHO surtout le secteur Bois, Rougier, la CEB ancêtre de Thanry et consorts, la Spafe (ancêtre de Elf puis de Total, Comuf, Comilog) aujourd’hui. Tout y passe….
J’ai un ami qui a eu sa thèse d’anthropologie du développement, bloquée, parce qu’une catégorie d’informations posaient des soucis à ses responsables : (entretiens avec des retraités, stages dans une catégorie de ces entreprises, un fonds documentaire (une bibliographie) et notamment des écrits des missionnaires catholiques, et vous verrez à quel point des nombreuses réalités sont tues pour permettre au système politique en place de durer. Et en définitive, rien n’a changé. Au sein de ces entreprises, posez la question aujourd’hui aux cadres, agents de maîtrise et agents d’exécution. Vous serez surpris par les réponses qui vous seront proposées. Et dire que cela dure depuis plus de cinquante ans.
Ici en France où je vis depuis longtemps, deux ou trois nègres à bord d’un avion retrouvant nos Républiques bananières, avec des poignets tenus par les « bracelets policiers », font la « Une » des journaux aux heures de grande écoute. Chez nous, il faut fouiller internet pour découvrir ce type de nouvelles…

Le silence complice des graves atteintes auxquelles nos compatriotes font face dans une économie qui fait le bonheur de quelques-uns, ajoute aux souffrances auxquelles nos populations sont soumises. Nous aimerions, comme le montre souvent le puissant syndicat ONEP, qu’il en existe beaucoup d’autres, avec une objectivité affirmée. Malheureusement, comme nous le montrent quelques syndicats qui étranglent une catégorie de nos structures, une idéologie toujours mal tournée vient s’y essuyer les pieds les transformant en paillassons politiques, régionaux et ethniques. Désabusés et pas surpris, nous sommes prédisposés à lire et à nous étonner demain encore, des choses qui existent depuis longtemps et qui paraissent … peut-être pour les enfants du Bongoïsme comme nouvelles. Une autre partie de l’Histoire du Gabon face à laquelle nos dirigeants actuels ont tout intérêt à réajuster les contextes…et si nécessaires, les réparations.
Mais ça reste à voir….

18.Posté par Afirikara le 01/11/2010 01:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour un état fort, il faut des institutions fortes, solides et démocratiques, c'est le prix de la liberté et de l'indépendance. Nos états ne sont pas démocratiques, ce sont des autocrates nommés par les puissances étrangères, destinés à détruite nos nations et la fibre patriotique. Le Gabonais est habitué à souffrir, maltraité par ses propres compatriotes(la corruption, appauvrissement, absence de drooit, de considération), esclavagisés par les étrangers avec la complicité des compatriotes. La discrimination est à la fois locale et étrangère. Dans toutes les entreprises tenues par les étrangers, la ségrégation est vivante, palpable et déshumanisante : à mouanada, il ya la cités des blancs (avec un haut standing) et la cité des noirs (matiti), il en est de même à Gamba, port-gentil dans les sociétés pétrolières où les injures racistes d'une autre époque sont prononcées envers les noirs qui ont eu la gentillesse d'accueils ces blancs sur leur terre, où dans le restaurant, l'eau évian ou andza est réservée au blancs(ces ingrats et profiteurs), et l'eau du robinet pour les noirs; les cadres sont tous blncs diplomés ou non, alors que les noirs diplomés sont toujours au bas de l'échelle.
Je demande à tous les gabonais victimes ce racisme de venir témoigner et nos compatriotes défenseurs des droits de l'homme noir puisse constituent un dossier pour des poursuites pénales; si cela ne fonctionne pas, chacun devrait se défendre avec les moyens qu'il dispose quite à tendre des pièges(tentatrices), user des explosifs dans les lieux qu'ils fréquentent!!Ils tiennent à leur vie et ne tarderont pas de rentrer chez eux pour enir gonfler les choffres du chomage et vivre dans les hlms contrairement au confort dans lequel ils bègnent. Devant des racistes, la réponse c'est la violence, ce n'est pas tolérable de subir ces gens chez eux et chez nous, Gabonais debout et agit pour le respect de la mémoire de tes ancêtres!!

17.Posté par Doom Le vengeur le 31/10/2010 16:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moi, plus rien de m'étonnes au Gabon.
Des européens racistes en Afrique noire, ce n'est pas nouveau. Je ne sais plus quand, mais il y a quelques années 60% des expatriés français avait voté pour le front national de Jean Marie Le Pen.
Vous voulez que cette situation s'arrête ? Il faut que des gabonais courageux s'organisent en société secrète et mènent des expéditions punitives contre ces cafards de blancs racistes.
Il faut terroriser les racistes pour reprendre la formule bien connue d'un certain raciste de son état, Charles Pasqua et ils partiront d'eux-même, à leur frais.
Il faut arrêter avec les bons sentiments et commencer à être impitoyable avec ceux qui nous nuisent. L'action rien que l'action. L'ONEP pour la partie légale et une organisation secrète pour punir. Secrète parce que ces personnes seront forcement recherchées par les services secrets et la police de notre gouvernement de collabos.

Voilà, mon point de vue. Moi, j'ai radicalement basculer du côté obscur de la force, force nécessaire pour bannir ces gens de notre pays et le libérer définitivement. Les bons sentiments n'ont jamais sauvés personne.

16.Posté par la pensee gabonaise le 31/10/2010 11:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis d'accord avec vous Madame aline (post#15)

15.Posté par aline le 30/10/2010 19:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quelle est la sanction suprème pour actes avérés et agravés de racisme pour un blanc au Gabon?
un billet d'avion gratuit pour l'Europe !


Le pouvoir gabonais est trop faible ! Aucune amande et sanction juridique. Ca va continuer...

14.Posté par le penseur le 30/10/2010 12:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'esclavage est abolie depuis longtemps la colonisation est finie nous sommes indépendants aux meme titre que les autres il faut que cela cesse . MAIS il faut reconnaitre que ce sont nos dirigeants qui ont laissé la liberté à ces derniers de faire tout ce qu'ils voulaient sans etre punis. VOYEZ vous meme le comportement des libanais des français........qui maltraitent nos frères en les payant en monaie de singe vivement que les ONG, le Ministère du travail fassent leur boulo car trop c'est trop il faut que les choses changent c'est le pétrole du GABON malgré tout .ONEP BRAVO BRAVO VOUS ETES UN VRAI SYNDICAT ET NON DES FACES CACHEES "du courage et allez toujours de l'avant. JUSTICE GABONAISE LEVE TOI ET MARCHE SUR DES RACISTES.. ....

13.Posté par REVELATION2010 le 30/10/2010 08:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
JE DIS BRAVO A L'ONEP ET JE SOUHAITE BONNE CONTINUATION DANS CE TRAVAIL TRES SERIEUX ET PORTEUR D'ESPOIR POUR b[LE PEUPLE GABONAIS TRAVAILLANT DANS LE SECTEUR PETROLIER; JE VOUDRAIS VOUS DIRE QU'IL YA ENCORE DES SOCIETES QUI NE VEULENT PAS APPLIQUER LES ARTICLES 208 ET DERNIEREMENT LES ACCORDS DU GOUVERNEMENT ET L'ONEP, JE PENSE QU'IL FAUT UNE REUNION (ASSEMBLE GENERAL EXTRAORDIANAIRE) POUR EVALUER LA SITUATION ET OU LES EMPLOYES SYNDIQUES VIENDRONS VOUS SOUMETTRE LES PROBLEMES QU'IL YA DANS LES DIFFERENTE ENTREPRISES.
VIVE L'ONEP ET VIVE LE GABON
]b

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...