News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon, déclassement, les riches plus riches, les pauvres plus pauvres !

Le site de la Liberté - dworaczek-bendome le Samedi 26 Février 2011 à 05:28 | Lu 4245 fois



Gabon, déclassement, les riches plus riches, les pauvres plus pauvres !
Un système opaque et odieux...Conséquence, des décennies d’annihilations d’esprit de liberté.
La ploutocratie, beaucoup de place pour les 'complices' et les honnêtes gens sont à peines tolérés.
Ils cultivent la complaisance, l’arrogance et l’argent, en lieu et place d’une vraie compassion, à cela s’ajoute l’intolérable fanatisme de certains de leurs partisans.
Pour les gens des milieux populaires, les laissés pour compte de la société, les sans grades, ou sans piston, point de salut à l’horizon.

Derrière les façades, il y a qu’avidité, lutte de pouvoir et d’honneur, l'intérêt privé prime sur l'intérêt national.

Le Gabonais voit ce qui se passe ailleurs, les possédants constatent, que plus forts qu’eux sont tombés, ils savent qu’on ne peut pas continuer à ignorer les plaintes et les appels au secours.
L’injustice ne peut servir indéfiniment de dogme de gestion d’un état.
Les inégalités sont devenues trop flagrante, le colmatage à ses limites.
Même en captant par allégeance quelques individus, tout le monde sait que le pays, ne pourra se faire l’économie d’une remise à plat d’une politique sociale véritable.


On attend un gouvernement plus sensible et plus responsable qui prend en compte les doléances des populations, sans cela, le fossé ne pourra que grandir immanquablement, laissant ainsi la porte ouverte à une instabilité.


Changer de camp, tourner la veste et le pantalon, un jeu pratiqué par tous, raison pour laquelle la population se méfie autant de ceux qui se réclament de l’opposition que ceux de la majorité présidentielle, les leaders roulent d’abord pour eux mêmes, c'est une réalité.

Avec la paupérisation, certaines tranches de la société sont tout bonnement oubliées et exclues des mesures gouvernementales, des segments marginalisés comme les étudiants et les femmes les personnes âgées en payent le prix fort.


Face à cette situation, on comprend mieux le sentiment diffus de déclassement social qu’éprouvent les simples gens.


La Commission Nationale des Aides et Secours, plus de nouvelle, le peuple peut bien attendre encore, il le fait déjà si bien et sans broncher, pourquoi déroger à la règle.


A quand une juste redistribution des richesses du pays faveur de tous et pas seulement les nantis qui en reçoivent déjà.


Extrait des incongruités du Gabonaises :
Lu pour vous dans la LC N°605 du 10 février 2011

Le sens des (bonnes) affaires de GONDJOULT Jr

Agrément pour (créer une société, subventions de I'Etat, avantages fiscaux: tout paraît si simple lorsqu'on est membre du premier cercle présidentiel Démonstration'.

Le 29 septembre2 010, le directeur des sociétés civiles immobilières SCI Dossio et SCI Simati a écrit à Magloire Ngambia ministre gabonais de l’économie, pour lui faire part de son projet d e construction à Libreville dès janvier 2 011 , d'un vaste complexe hôtelier. Selon nos sources, l'apporteur de cette affaire- et gérant de ces deux sociétés est Talyane Ngonde Chaloba Gondiout, 27 ans étudiant aux Etats-Unis, mais surtout fils unique de Laure Olga Gondjout, nouvelle secrétaire générale de la présidence depuis le remaniement du gouvernement (LC N° 604).

Aucune loi gabonaise interdisant aux étudiants d'avoir le sens des affaires le fiston sollicite le ministre afin de bénéficier de facilités fiscales prévues par l’ordonnance du 12février 2000 auxquelles les entreprises du secteur touristique peuvent prétendre. Comme le Gabon accuse un lourd déficit dans ses capacité d'accueil à la veille de la Coupe d 'Afrique des nations (CAN), ce projet a été accueilli très favorablement par le trésor gabonais.

Talyane Ngonde Chaloba Gondjout accompagne sa demande d’un " devis estimatif sommaire" du cabinet d'architectes Atelier Abdoulaye Dieng. Montant du chantier (bâtiment, aménagement équipements): 2,3 milliards FCFA, correspondant à un établissement de 60 c chambres sur six étages qui emploiera une centaine de personnes dont 75% de gabonais.

Le 3 0 décembre à peine plus d’un mois après la réception du dossier la ministre déléguée à l'économie, Françoise Assengone Obame, a signé pour le compte de Ngambia le document d'homologation Mieux la SCl Dossio s'est vue accorder 800 millions F C FA(1 ,2million € ) de subvention versées sur un compte de l'agence Océan de la BGFI. Cette aide permet déjà de couvrir les travaux de gros œuvre estimé à 860 millions F C FA.

D’autres compatriotes ne sont pas malheureux n’ont plus, ils sont aussi des propriétaires de biens répertoriés en France car, Il n’y a pas que la famille présidentielle qui possède des « Biens » France.

On apprend également :

Monsieur Mba Obame André, ancien Ministre et Opposant actuellement a un appartement dans la banlieue la plus huppée de la banlieue Parisienne, à Chézy, notamment à cette adresse : 92200 à Neuilly-sur-Seine. En dehors de cet appartement, on apprend qu’il serait aussi propriétaire d’un hôtel particulier à Bobigny (93), de deux appartements à Cergy-Pontoise (95), d’un pavillon à Chelles et d’une villa à « Villeneuve-Saint-Georges ».


Chantal Gondjout, mère d’une des héritières du défunt président Omar bongo Ondimba, née Myboto, ancien Ministre et Opposant actuellement, elle serait propriétaire de 15 appartements déclarés au fisc français. Sans oublier qu’elle serait aussi proprio de 5 pavillons disséminés à Maisons-Alfort, Champigny et Saint Quintin dans les Yvelines.


Monsieur Jean Eyéghé Ndong, ancien 1er Ministre et Opposant actuellement, lui aussi aurait un appartement en France.

Inventaire provisoire, bien sûr.


A.M. Dworaczek-Bendome
http://www.dworaczek-bendome.org

Samedi 26 Février 2011
dworaczek-bendome
Vu (s) 4245 fois




1.Posté par mapangou le 26/02/2011 13:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le problème n'est pas d'avoir ou non un appartement ou un hotel particulier, le problème est de savoir comment on a pu se procurer ces biens et l'article est muet sur ce volet. Faites donc vos devoirs.

Voici ici une liste de tous les présidents US avec l'évaluation de leur richesse: dans la plupart des cas, il y a une explication du chiffre présenté.

http://www.huffingtonpost.com/2011/02/21/the-net-worth-of-the-amer_n_825939.html

2.Posté par .... le 27/02/2011 00:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Hum !

Finalement dans ce pays de cocagne où coule le nectar et le miel , tout est defendable et tout a ses defenseurs.

3.Posté par mapangou le 27/02/2011 06:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@.....

On appelle ça état de droits: on ne peut avancer tout et n'importe quoi sans un minimum de rigueur.

J'espère que tu as lu l'article dont je mets le lien sur mon post.

4.Posté par Le visionnaire le 15/06/2011 12:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et après on dit qu'il y a des opposants dans ce pays n'importe quoi, c'est la merde tout ça, il ne méritent pas qu'on prononce leur noms, c'est plus qu'un crime contre l'humanité ce qu'ils ont du Gabon. Et que dis tu de celà chèr St Michel de NKIMBO?

5.Posté par obame le 12/08/2011 16:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le plus grand^probleme cest les gabonais les plus huppe prefere volee le pays pour aller jeter les biens voles dans dautre au liue dinvestir dans leur propre pays,dou cela ne sera plus appelee vole!!!!!!!!!!!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...