News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon, comme une odeur de putsch

Le site de la Liberté - La Révolution LVDPG le Mardi 1 Septembre 2009 à 20:52 | Lu 818 fois



Gabon, comme une odeur de putsch
La pesanteur de putsch en perspective pèse de plus en plus sur le ciel gabonais, avec entre autre signe parlant, une très forte présence inhabituelle de commando parachutiste de l’armée, encore appelé ‘’béret rouge’’ tout autour du siège du leader de l’opposition Pierre Mamboundou qui fait figure de favori au côté de l’indépendant André Mba Obame, ancien cadre du parti au pouvoir et ancien ministre de l’intérieur. Autre indicateur sulfureux, les sommations données à la chaine de télévision privée Africa24 de quitter le territoire national, doublée du refus d’accréditation à la consœur France24.

Une somme d’évènement s qui s’invitent dans l’actualité, alors qu’une partie importante de l’opinion déclare ne pas croire un seul instant à une probable victoire du parti démocratique gabonais à la présidentielle anticipée du 30 Août dernier. Le candidat indépendant Bernard Oyama qui avoue partage cet avis, a récemment réagit énergiquement suite à la diffusion sur la première chaine de télévision nationale, des tendances qui donnent une victoire à 100% au candidat du parti au pouvoir Ali Bongo Ondimba dans la province du Haut-Ogooué. Province qui fait office de fief politique du candidat Bernard Oyama, qui a sursauté à l’annonce de ces tendances qualifiées par lui de ’’ mensonge cousu sur du fil blanc’’.

Sans langue de bois, Bernard Oyama s’est confié à la presse après un droit de réponse partiellement diffusé sur les ondes de la première chaine de la télévision nationale, droit de réponse dans lequel il dénonce ‘’des tendances fabriquées de toute pièce, et qui ne reflètent en rien la sincérité du vote’’. Pour ce candidat indépendant qui semble loin de revendiquer une quelconque victoire, les tendances récemment diffusées sont un montage grossier visant à tenter de discréditer l’opposition, et à voler les voix de ses partisans au profit un candidat Ali Bongo Ondimba.
C’est à peine si Bernard Oyama n’a pas, confie-il, eu des céphalées à l’écoute de ces tendances qui proviendraient de la province du Haut-Ogooué, ou il dispose pourtant depuis plusieurs années d’une base politique dont il déclare ne point douter un seul instant de la sincérité de l’engagement des personnes qui l’animent. Hormis sa base politique qu’il qualifie de certaine, Bernard Oyama dit se questionner sur l’expression démocratique des militants des autres formations politiques de l’opposition présents dans cette partie du Gabon.

’’Imaginons pour ce qui me concerne qu’Ali Bongo ait curieusement réussi à corrompre mes plus de deux mille partisans, même si c’est une hypothèse que je suis loin d’accepter par respect aux convictions de ceux qui me suivent. Serait-il également parvenu au niveau des membres de ma famille nucléaire ? pour faire allusion à ma mère, mes frères et sœurs’’ s’est exclamé Bernard Oyama qui n’a pas manqué de fustiger l’attitude de la première chaine de télévision qui lors de la diffusion de son droit de réponse, a ‘’sucré’’ son intervention sur ces résultats jugés erronés, se contentant de ne diffuser que l’invitation du candidat indépendant à la présidente de la république par intérim, l’exhortant a veiller au bon déroulement jusqu’à terme de cette période de transition, tout en sollicitant du ministère de l’intérieur et de la commission électorale nationale autonome et permanente CENAP, la proclamation des résultats qui reflètent le plus sincèrement possible, les aspiration de changement exprimées par le peuple gabonais lors de la présidentielle anticipée à un tour du 30 Août dernier.

Réagissant pour sa part suite aux revendications de victoires émanant des état majors politiques de candidats, le président de la commission électorale nationale autonome et permanente, René Aboghé Ella, a décliné la responsabilité de son institution dans ces allégations, en invitant l’opinion nationale et internationale à patiemment attendre les résultats officiels qui seront publiés avant la fin de cette semaine.

Avec cette présidentielle, le Gabon tourne la page d’une transition entamée le 10 juin dernier, sous la présidence par intérim de Rose Francine Rogombé présidente du Senat, qui avait prêté serment conformément à la constitution, après le décès du président Omar Bongo Ondimba le 8 juin dernier.



Mardi 1 Septembre 2009
La Révolution LVDPG
Vu (s) 818 fois




1.Posté par MJDA le 02/09/2009 02:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Juste pour votre info suivez les liens ci-dessous:

http://www.ouest-france.fr/actu/actuDetFdj_-Gabon.-Mamboundou-affirme-avoir-gagne-les-elections_39382-1053411_actu.Htm

http://www.afriquechos.ch/spip.php?article4258

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...