News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon: cinq tonnes d'ivoire brûlées pour protéger les éléphants

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 27 Juin 2012 à 20:01 | Lu 385 fois



LIBREVILLE - Les autorités gabonaises ont brûlé mercredi cinq tonnes d'ivoire, une première en Afrique centrale, comptant ainsi envoyer un message fort aux braconniers et trafiquants dans la sous-région, et à la communauté internationale.

Elles ont également promis de muscler la répression du braconnage.

Signe de l'importance donnée à cette opération, c'est le président gabonais Ali Bongo Ondimba qui a mis le feu au bûcher contenant, selon le World Wildlife Fund (WWF), 4.825 kilogrammes d'ivoire, dont 1.293 pièces brutes majoritairement composées de défenses et 17.730 sculptures en ivoire, en présence du Premier ministre Raymond Ndong Sima et de nombreuses autres personnalités.

Pour obtenir ces quantités, près de 850 éléphants ont été tués, a précisé le WWF, partenaire de l'opération. La valeur du bûcher a été estimée à 5 milliards de F CFA (7,5 millions d'euros), à raison de 2.000 à 2.500 dollars le kilogramme sur le marché noir asiatique, par l'Agence nationale des Parcs nationaux (ANPN).

Le Gabon compte environ 50.000 éléphants, selon les estimations d'ONG de défense de l'environnement.

L'incinération est importante, c'est un symbole. Cela envoie le message que le Gabon a zéro tolérance pour le braconnage et qu'il n'est pas intéressé par le commerce de l'ivoire mais par l'arrêt du massacre des éléphants, a estimé Carlos Drews, directeur du programme Global Species du WWF.

Le crime contre la faune sauvage est un crime sérieux. L'ivoire vendu finance les groupes rebelles, les guerres civiles en Afrique centrale... Cela déstabilise la société. Des vies humaines sont en jeu. Des gardes forestiers sont tués, a ajouté M. Drews.

L'ivoire provient d'éléphants de forêt (plus petits que ceux de savane) qu'on ne trouve que dans le Bassin du Congo, a-t-il précisé. Ils sont une espèce très menacée d'extinction et ont disparu de certaines zones en raison du braconnage.

Selon le directeur de l'ANPN, Lee White, l'Afrique forestière a perdu 80% de ses éléphants ces derniers 20 ans et le Gabon, avec 13% du Bassin du Congo, a plus de 50% des éléphants de forêt.

Détruire l'ivoire comme la cocaïne en l'Amérique latine

Les fortes sommes en jeu permettent de financer le trafic mais aussi d'acheter des consciences, a souligné M. Drews. Le braconnage existe en Afrique centrale parce qu'ici, c'est un business à faible risque et haute rentabilité. Il y a des faiblesses dans la répression, a-t-il souligné.

Une des raisons de brûler l'ivoire est aussi d'éviter qu'il ne +s'échappe+ des endroits de stockage vers le marché noir, a expliqué le responsable de WWF. Nous détruisons l'ivoire comme on détruit la cocaïne en Amérique latine, a-t-il ajouté, plaidant pour des sanctions fortes contre les braconniers.

Au Gabon, certains estiment qu'il aurait mieux valu vendre l'ivoire pour financer des projets de conservation. Mais, pour Luc Mathot, de l'ONG Conservation Justice, si on vend cet ivoire, il y a ensuite une confusion entre l'ivoire légal et illégal. Ca alimente le marché.

Le président gabonais Ali Bongo a justifié la décision de brûler l'ivoire en mettant l'accent sur l'avenir: L'éléphant vivant vous rapporte plus que mort. En termes économiques, le développement du tourisme, qui va être important au Gabon, demande que nous puissions préserver notre faune et notre flore, a-t-il déclaré.

Ce que nous sommes en train de faire, en dehors de la valeur symbolique, a une réelle valeur de préservation économique, a ajouté M. Bongo. Il faut traduire le capital naturel en termes de revenus et le transmettre à nos futures générations, a-t-il souligné.

Le président gabonais a promis d'étudier avec le ministère de la Justice un durcissement des peines contre le braconnage et rappelé la création d'une brigade spécialisée.

Il a appelé la communauté internationale à faire pression sur les pays qui continuent le commerce pour, a-t-il dit, qu'ils comprennent que ce qui est en train de se passer est dangereux pour nous, pays d'origines.

A partir du moment où il n'y a pas de demande, l'offre disparaîtra, a estimé M. Bongo.


(©AFP / 27 juin 2012 19h25)



Mercredi 27 Juin 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 385 fois




1.Posté par Rolexxx le 28/06/2012 16:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A mon avis je pense que c'était une décision stupide de faire bruler ces 5tonnes d'ivoir, vu se que sa représente en terme d'argent. Il parle de lancer un msg fort aux braconnier en le faisant et puis quoi encore, vont ils pour autant arrêtés de braconner?

C'est argent aurai pu être orienté vers des causes plus juste tout simplement. C'est acte avide de sens définit parfaitement le manque de jugeote de Alain Bernard baptisé Bongo. Ce genre de chose n'est possible qu'en Afrique car vous ne verrez jamais un blanc faire pareil si eux avaient des éléphants chez eux, parce qu'ils sont bien plus malin que nous.

2.Posté par Larévolte le 28/06/2012 17:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Alain Bongo peut-il jurer la main sur le coeur qu'il ne possède aucune défense d'éléphant ou objet en ivoire dans son patrimoine?

Mon Dieu, le peuple gabonais attend quoi pour jeter cet malfrat hors du Gabon?

On dirait que cet couillon d'Alain Bongo Ali a le chic de ne poser que les actes qui le rendent de plus en plus détestable et méprisable.

Mon Dieu, jusqu'à quand allons-nous continuer à regarder cet malfaiteur inculte transformer le Gabon en un vaste champ de ruines?
Quel est cet homme qui n'a aucune jugeote et qui ne fait que des bêtises!
Un homme qui ne pose que des actes vils et sans intérêt pour l'état gabonais et son peuple.
Un homme qui n'est doué que dans l'art de poser de mauvais actes. En somme il porte le germe du mal en lui.

Qui lui a dit que c'est comme cela qu'on dirige un pays. Quand on n'est pas compétent pour occuper un poste, il vaut mieux avoir l'hinnêteté de dire que j'en suis incapable au lieu de forcer les choses.

Cet connard a mis le feu aux défenses d'éléphants et ses assujetis viennent le raconter ici en termes élogieux comme si c'était un exploit ou un acte bénéfique. Il manque de tout au Gabon et l'usurpateur qui tient le Gabon en otage depuis trois ans ne trouve mieux à faire qu'à détruire les choses qui peuvent rapporter de l'argent même s'il est bien évident que les richesses du Gabon ne profitentlui-même, à la famille Bongo-PDG plutôt qu'au peuple gabonais.

L'incinération de ces défenses d'éléphants et objets en ivoire vont vraiment dissuader quel braconnier??

Ah stupidité quand tu nous tiens!

Où étaient les organismes chargés d'empêcher le braconnage afin de protéger ces éléphants qui deviennent une espèce en voie de disparition et qui doivent être protégés. On parle de 850 éléphants tués. Un éléphant n'est pas une gazelle que je sache.

Je crois même que parmi les dits braconniers, 2 sur trois sont des étrangers. Ainsi va le Gabon. Et peut-être même qu'on a préféré incinéré ces richesses parce que les bandits qui les détenaient n'ont pas voulu partager le butin avec les Escro-imbécile (Accrombessi) et la famille régnante Bongo Ondimba le cancer du Gabon.

Au Gabon, on préfère le gaspillage à la prévention et on nous parle de dissauder je ne sais qui ou quoi, tchipppppppppp!

président Ali Bongo? Mon oeil !!!

3.Posté par Larévolte le 28/06/2012 17:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
lire plutôt avoir l'honnêteté. Ce connard au lieu de cet connard. L es richesses du Gabon ne profitent qu'à lui-même...

4.Posté par ALI LES PIEDS DEVANT le 29/06/2012 00:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
IL EST STUPIDE CE BIAFFRA D'OJOUKOU ALI ONDIMBA ,N'YA T'IL PAS DE MUSE musé au Gabon pour exposer ces défenses ?ça prouve une foi de plus sa nulitèe ce biaffra .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...