News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon à Port-Gentil, le chômage plus qu’une calamité !

Le site de la Liberté - gabonéco le Samedi 19 Décembre 2015 à 07:03 | Lu 1389 fois

Peut-il y avoir des employés sans employeurs ? C’est à cette question que nous renvoyons tous ceux qui croient que les propos tenus par les uns et les autres sur la situation qui prévaut actuellement dans la « ville du pétrole » relève d’une chimère tant ils sont nombreux, ceux qui continuent de rêver du vieux paradis qui vous offrait de l’emploi dès votre arrivée.



Non, Port-Gentil d’aujourd’hui n’est plus Port-Gentil d’hier. L’on se souvient avec beaucoup d’amertume en effet de cette période où lorsque vous y arriviez et cogniez à la porte de la première société, celle-ci vous engageait parfois sans période d’essai, c’est qu’il y avait de la place pour tous et que même les compagnies pétrolières notamment en demandaient. Au fil des ans, la crise étant venue frapper durement les pourvoyeurs d’emplois en partie à cause du mauvais comportement de l’or noir sur le marché international où le pétrole est vendu autour de 50 dollars le baril si ce n’est moins, les populations constituant la main d’œuvre active déchantent, elles, qui n’arrivent plus à joindre les deux bouts quand elles ont encore où répondre quotidiennement présent.

Du coup, voient- elles défiler comme des ombres noires dans leur cerveau les images féériques du passé qu’elles se remémorent non sans regrets. Une question devant le triste sort qui s’abat sur elles : que faire ?

Aller à la recherche du passé perdu vers d’autres cieux encore que cela n’est plus évident de nos jours ou y demeurer en se reconvertissant, mais à quel coût ? Bien entendu, cette question, les populations ne peuvent, toutes seules, y répondre, il faut associer nécessairement à la réflexion les autorités qui ont été élues sur la base d’un plan politique englobant toutes les sphères sociales.

Les conséquences de la situation ainsi créée sont multiples qui vont de la « déshumanisation » des mères et pères de familles qu’ils sont à leur faillite sociale, vu qu’ils ne peuvent plus assumer leurs responsabilités, du moins plus avec le même entrain qu’auparavant. Certains deviennent objets de railleries et sont guettés par le syndrome grandissant du stress qui peut conduire à terme à la névrose.

Voici donc préparées les conditions d’un changement de statut pour nombre d’entre eux qui ne voient pas encore l’implication des politiques sociales et leurs retombées s’appliquer à leur situation.

Port-Gentil comme ton nom l’indique si tu m’étais compté se plaisent à répéter à tout bout de champ avec leurs propres mots les habitants de « Mandji » ! Qui suscitent désolation et chagrin chez le visiteur qui, pour les plus sensibles, écrase au passage une larme en guise de compassion. Heureusement encore que le grand nombre n’a pas choisi de verser dans la facilité qui le conduirait à l’adoption de comportements déviants du genre celui qui les amène à agresser des passants ou des touristes ou à mendier le long des rues, faire l’aumône en quelque sorte.

Samedi 19 Décembre 2015
gabonéco
Vu (s) 1389 fois




1.Posté par democrate le 19/12/2015 07:40 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour en lisant ce texte j ai des larmes aux yeux car nous gabonais ouvront dejà nos yeux passons a l autonomie d emploi c est tout comment s en sortir avec toutes ses familles?je suis de tout coeur avec vous

2.Posté par ditengou le 19/12/2015 08:38 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le chomage frappe sur tous les horizons, il faut changer le cap. Allez dans l''or vert du PDG, un faut programme oui. Ali tue le pays à petit feu, BR.SARL ils ont mis leurs mains dedans, des milliers des gabonais périssent. l''UOB ils exigent 1 million

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...