News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Zéro transmission du sida pendant la CAN

Le site de la Liberté - LVDPG - Presse Gabonaise & Internationale le Mardi 15 Mars 2011 à 13:01 | Lu 437 fois

En prélude à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2012, le gouvernement a instruit la direction générale du Tourisme et de celle de la lutte contre le Sida de veiller à l’application du décret obligeant les hôtels à disposer de préservatifs pour leurs clients. A cet effet, les deux directions ont démarré le 14 mars une campagne d’explication dans les établissements hôteliers de la capitale.



Le gouvernement d'Ali Bongo souhaite protéger du sida les 8 000 visiteurs attendus au Gabon dans le cadre Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2012. En effet, la direction générale du Tourisme et à celle de la lutte contre le Sida ont lancé le 14 mars une campagne d'explication d'un décret obligeant les hôtels à disposer de préservatifs pour leurs clients.

«Le gouvernement veut protéger les populations gabonaises. Le pays va organiser la CAN en 2012, nous allons recevoir beaucoup de monde, la mise en route de ce décret va permettre de protéger tout le monde», a déclaré Guy Patrick Obiang, directeur général de la lutte contre le sida lors d'une première réunion d'explication avec les opérateurs économiques du milieu hôtelier à Libreville.

Selon le décret datant de décembre 2008, il est fait obligation aux hôteliers, restaurateurs et exploitants de tous autres lieux destinés à accueillir des clients, de mettre en permanence des préservatifs de qualité à la disposition de leur clientèle et dans un lieu visible. Selon les organisateurs de cette campagne, un comité chargé de la promotion du décret va être mis en place et sillonner les régions de Libreville et du Haut-Ogooué (Est), où doivent se dérouler les compétitions.

Par ailleurs, un projet "CAN sans sida" doit également être mis en place, selon le directeur général du tourisme, Jean-Léonard Nguema Ondo. «Le projet vise à rendre les préservatifs disponibles directement dans toutes les chambres d'hôtels. La prévalence est de 5,2% au Gabon, 80% de transmission par voie sexuelle, et les hôtels, auberges et autres lieux censés recevoir des clients sont devenus des lieux où la plupart des ébats sexuels se font sans protection», a-t-il estimé.

Le Gabon co-organise la CAN 2012 qui doit débuter le 21 janvier 2012 avec la Guinée équatoriale. Toutefois, pourquoi attendre l’organisation de cet évènement pour «déterrer» ce décret sachant que 25 000 personnes vivent avec le VIH au Gabon ?



Source : romandie.com

Mardi 15 Mars 2011
LVDPG - Presse Gabonaise & Internationale
Vu (s) 437 fois




1.Posté par Nem le 15/03/2011 20:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'idée est triste. Il faut attendre la CAN pour déposer les préservatifs dans les chambres d'hôtels! Lesquels? C'est vraiment maladroit lorsque nous regardions la montée fulgurante de la prostitution sur tout le territoire national. Il est inutile d'improviser car tous les hôtels des régions qui abriterons les manifestations de la Can au Gabon ne seront guère fournis. C'est un bon plan de vente de caoutchoucs d'amour qui est en préparation c'est tout. Il ya d'autres priorités.

2.Posté par Poé le 15/03/2011 22:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Celui qui a des oreilles pour entendre, qu'il entende derrière les mots ! Et celui qui a des yeux pour lire, qu'il lise entre les lignes !"

Si vous n'avez pas encore compris que le taux de prévalence (dont on ne nous dit rien de sérieux évidemment ) a atteint au Gabon des proportions désormais alarmantes... Voici qu'on vous offre une bonne occasion de vous rendre à l'évidence.

Devant l'irresponsabilité de l'Etat, qui n'a pas su mettre en place une politique d'éducation populaire à la hauteur des risques, et ajustée à la réalité des mentalités de la population, le VIH a pris des proportions plus qu' inquiétantes, pour une petite population de moins d'un million d'habitants.

Sans possibilité de faire des études de terrain sérieuses , toute action improvisée et inadaptée est naturellement vouée à l'échec : pas de routes, pas d'accès facile pour tous aux différents medias, détournement des budgets à d'autres fins... (la liste est longue, vous pouvez la prolonger)

Vous parlez d'une mesure du chef de l'Etat?!!! Dites-nous plutôt que, étant informées des chiffres réels, la CAF a dû imposer au Gabon de prendre des mesures pour que cette fête du football africain ne se rende pas tristement célèbre...

Pauvres de nous! On nous cache même que nous sommes en réel danger de mort... Je me rappelle encore ce dîner entre amis, auquel participait le cousin du neveu de l'ami du fils de mon frère, c'est-à-dire mon propre neveu, médecin travaillant dans un des services d’hygiène scolaire. Ce dernier nous faisait comprendre que, dans une province du Gabon, sur une classe de terminale de 65 élèves venus passer leurs examens médicaux en vue du baccalauréat, plus de la moitié était séropositif. Ils ont dû refaire le test plusieurs fois parce qu'ils n'en revenaient pas. Mais je pense qu'au lieu de refaire le test, ils auraient dû nous publier les résultats sur le net (puisque pas un journal n'aurait pris la responsabilité de le faire) !!!!

Quel avenir pour nos enfants? Mon coeur s'en émeut...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...