News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Woleu - Ntem : Bitam en état de choc !

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 16 Juin 2011 à 20:02 | Lu 2716 fois



On ne sait pas encore avec précision le nombre de morts que les gendarmes de la brigade de Bitam centre ont découverts ce matin (16/06/11) en ouvrant les portes de la petite cellule d’à peine 12m2 dans laquelle étaient entassés plus de 20 immigrants clandestins, pour la plupart burkinabé et maliens. Selon nos sources, on compterait déjà 14 morts en fin d’après-midi, mais la population locale soupçonne les gendarmes de vouloir dissimuler certains cadavres. Ce bilan pourrait d’ailleurs s’alourdir dans les prochaines heures avec les révélations des rares survivants et le sort de certains codétenus actuellement en soins d’urgence dans les structures sanitaires de la sous-région.

La nouvelle de ces décès a provoqué une onde de choc sans précédent dans la ville, particulièrement chez les ressortissants ouest africains. 500 à 600 d’entre eux ont spontanément organisé une marche de protestation en direction de la brigade où leurs compatriotes ont trouvé la mort. « Nous voulons la vérité ! », scandaient-ils.

Jean-François Mvé Abessolo, un photographe gabonais, a été arrêté par les gendarmes alors qu’il filmait la manifestation. Cette situation risque de provoquer des troubles dans la mesure où ses proches projettent d’aller le libérer de gré ou de force.

Arrivé dans l’après-midi, le ministre de l’Intérieur, Francois Ndongou s’est aussitôt rendu à l’hôpital central de Bitam où il a été accueilli par une bronca : « assassin ! assassin ! ». Il faut dire que pour son malheur, on venait d’annoncer, quelques minutes auparavant, le décès d’une nouvelle victime. Appelée en renfort, l’armée s’est ostensiblement déployée dans la ville et ses environs. Selon la version officielle, les immigrants seraient morts à la suite d’une diarrhée. Une hypothèse qui a eu le don de mettre en colère un ressortissant de Bitam, joint au téléphone : « il n’y a aucune épidémie de diarrhée chez nous, la seule épidémie que nous subissons en ce moment est ce pouvoir assassin dit émergent ! »
Déjà accusés de tueries et d’exactions à l’encontre des populations immigrées installées sur le site de Minkébé, dans l’Ogooué Ivindo, les militaires gabonais voient leur réputation se dégrader encore un peu plus.

A ce sujet, certains n’hésitent pas à rappeler les événements de triste mémoire des 3 et 4 février 1993, lorsque près de 80 immigrés ouest-africains étaient morts asphyxiés par des gaz lacrymogènes dans une cellule de la brigade de gendarmerie de Gros-Bouquet. Interrogé à l’époque par le journal « Le Bûcheron », un maréchal des logis présent sur les lieux avait déclaré : « Au départ, on nourrissait ces immigrés. Cela a duré un mois.

Et puis le rythme a baissé. Il a tellement baissé qu’il arrivait qu’on oublie de leur donner de l’eau. Cette rupture d’alimentation a commencé par les rendre nerveux. Ils se battaient souvent. (…) les gendarmes décident de les ranger tous dans la même cellule qui fait 5 mètres de long sur 4 mètres de large. C’est par une petite voie d’aération sur la porte que vous pouvez respirer. On a réussi à en mettre deux cents dans une seule pièce de cette dimension. Il ne faut pas rêver. Les plus faibles mouraient tout de suite »


A l’époque, le gouvernement avait cru s’en sortir en parlant d’une « rixe entre détenus ».


Source : grigriinternational

Jeudi 16 Juin 2011
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2716 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

22.Posté par Titof le 20/06/2011 21:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
IL FAUT BUTER LE BIAFRAIS . /

21.Posté par ANUS le 18/06/2011 00:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ESPECE D'IDIOT ET D'IGNORANT. QUI VOUS A DIT QUE MINKEBE SE TROUVE DANS L'OGOOUE-IVINDO. A ENTENDRE CERTAINS ICI, C'EST LA PREMIERE FOIS QU'ILS ENTENDENT PARLER DE MINKEBE QUI EST DANS LE HAUT-NTEM A MINVOUL.

20.Posté par LaVérité le 17/06/2011 16:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Abess

Ce que tu dis est fort touchant et si vrai !!

Ce problème d'inhumanité et de non respect des trois de l'homme est encré dans la mentalité Gabonaise depuis des année çà ne commence pas d'aujourd'hui. C'est depuis la nuit des temps qu'au Gabonais on croit avoir droit de vie ou de mort sur un humain.

Alors c'est facile de mettre le tort sur le président Ali Bongo. Certaines personnes oublient m^me que c'est parce qu'il est soit disant étranger qu'il est contesté.

Depuis Hitler le naziste et ses chambres à gaz on a plus jamais entendu ce genre des choses.DEPUIS QUAND ON ENLÈVE LA VIE A QUELQU'UN PARCE QU'IL EST IMMIGRE? C'est vraiment injuste.

vous vous plainiez que l'homme blanc vous maltraite. mais regardez ce que vous faites à vos semblable.

DIEU N'OUBLI PAS LES OPPRIMÉS. NE VOUS EN FAITES PAS LE SANG VERSÉ SERA RÉCLAMÉ D'UNE MANIÈRE OU D'UNE AUTRE. l'histoire nous le dira.

19.Posté par .... le 17/06/2011 11:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
...arretez de vouloir entrainer des conflits frontalier, avec Biya et Obiang Nguema ds ce dossier ! Vous n y gagnerez rien cher Bitamois...vous serez les premieres victimes...l etat tente de regler des problrmes d immigration illegale dont vs vs plaignez....pour de bon rapport avc le voisin etranger q vs menacez tt le tps lors des votes...

18.Posté par Mandela le 17/06/2011 11:35 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
>10. Le Bilo'lop le 17/06/2011 00:07 B comme Bitam - Barbarie Brutalite Fangs, gendarmes d' Obame, vous en avez un avant gout
QUAND ALLEZ VOUS SORTIR D L OBSCURENTISME INTELLECTUEL ? Pour ton information les 90% des gendarmes en fonction à Bitam et Oyem sont Punu Dzembi etc et puis on parle du grand nombre d personnes dans de la petite cellule d’à peine 12m2 dans laquelle étaient
entassés plus de 20 immigrants. La colère un
ressortissant de Bitam, joint au
téléphone : « il n’y a aucune épidémie de diarrhée chez nous, la seule épidémie
que nous subissons en ce moment est ce
pouvoir assassin dit émergent ! »
Déjà accusés de tueries et d’exactions à l’encontre des populations immigrées installées sur le site de Minkébé, dans
l’Ogooué Ivindo, les militaires gabonais voient leur réputation se dégrader
encore un peu plus. LIS pour comprendre avant d faire l amalgame

17.Posté par .... le 17/06/2011 11:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
...le grigri proche de l opposition ne peut qu extrapoler les faits... pour la variete de l information....L AFP et l Etat gabonais

16.Posté par .... le 17/06/2011 11:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
jeudi 16 juin 2011
GABON - Au moins 2 immigrés clandestins morts en prison dans le Nord
(Romandie.com 16/06/2011)

LIBREVILLE - Au moins deux immigrés clandestins sont morts jeudi des suites de mauvais traitements en prison à Bitam (nord du Gabon, frontière Cameroun) selon le témoignage d'un clandestin à l'AFP, alors que les autorités ont reconnu une regrettable bavure sans être en mesure de donner un bilan.
Nous avons été arrêtés avant-hier (mardi). On était 23 dans une cellule de 5 m2. Nous avions ni à boire ni à manger. On nous a aussi tapé. Quand on demandait de l'eau, ils nous frappaient. Ce matin, on a sorti deux cadavres, a affirmé à l'AFP par téléphone Fulbert Yougbari, un Burkinabé en situation irrégulière.
Joint par téléphone à Bitam, M. Yougbari affirme avoir été libéré dans la journée.
La secrétaire générale de la présidence gabonaise Laure-Olga Gondjout a affirmé qu'il s'agissait d'une regrettable bavure et que les responsables, dont le commandant de gendarmerie seront sévèrement sanctionnés.
Ils (les clandestins) ont été arrêtés et oubliés, a poursuivi la secrétaire générale, évoquant des conditions déplorables de rétention.
Mme Gondjout a affirmé que les gendarmes agissaient dans le cadre d'un démantèlement de réseau de passeurs et de trafic de clandestins et d'exploitation illégale de nos ressources (...) Mais, il y a une nécessité de respecter les droits humains.
Pour le moment, nous n'avons pas de bilan exact. Nous avons des chiffres contradictoires. Nous avons dépêché une mission avec le ministre de l'Intérieur (Jean-François Ndongou) et de la Défense (Rufin Ondzounga) sur place. Une enquête a été ouverte. Il y a eu un débordement, a-t-elle ajouté.

(©AFP / 16 juin 2011 20h06)
© Copyright Romandie.com

15.Posté par .... le 17/06/2011 11:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Suite aux informations qui circulent sur le décès de trois(3) personnes à Bitam , le ministère de la santé, aux affaires sociales,de la solidarité de la famille,tient à apporté les précisions suivantes :

Ce jour jeudi 16 juin 2011 , à 7H30 , par une communication téléphonique du centre de Bitam , le ministère a été informé de ce que cette structure sanitaire a reçu dix(10) gardés à vus , un(1) , dont la nationalité reste inconnue , est arrivé décédé et deux(2) autres de nationalité Guinéenne et malienne sont décédés une heure après leur arrivé au centre médical.

Une équipe composée de la responsable de la base épidémiologique et du responsable régional du génie sanitaire été immédiatement dépêché d'Oyem pour Bitam , après investigations les informations suivantes ont été recueillis:

Sept(7) patients dont quatre(4) de nationalité Malienne , deux(2) Boukinabé et un(1) Guinéen de Conakry ont été mis en observations,

- L'un d'entre eux dont un état de coma profond avec diarrhée ,
- Un autre sous tranquillisant avec des signes d'encombrements.

Ces patients présentaient tous , des troubles respiratoires et de comportements.

L'enquête épidémiologique devant déterminé les causes réelles de décès suit son cours,

Toutefois, compte tenu de l'épidémie de choléra signalé dans cette sous-région les populations sont invitées à observer les mesures d'hygiène et d'assainissements notamment dans la gestion de l'eau potable , des eaux usés , et des excrétas.

Tout cas de vomissements et de diarrhée doit être impérativement signalé aux responsable de la structure de santé la plus proche.

Contrairement à certaines informations véhiculés sans fondement , faisant état de prétendue maltraitance , de sévices ou de tortures , il s'agirait plutôt d'un cas de santé public , que nous déplorons .

Le ministère de la santé , des affaires sociales de la solidarité et de la famille qui présente ses condoléances les plus sincères aux familles de disparus tient à rassurer l'opinion que les dispositions médicales sont prises pour garantir la santé des populations dans la zone concernée.


Fait à Libreville
Le 16 juin 2011

Nous vous remercions.

Ministre de la Santé, le général Flavien Nzengui Nzoundou .

14.Posté par Gnan'Itoliyani le 17/06/2011 11:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
DENONCER QUOI A HUMAN RIGHT,ON ASSASSINE EN LIBYE, EN COTE D'IVOIRE HUMAN RIGHT A FAIT QUOI>>SARKOZI ET WATARA COMMANDITENT DES GENOCIDES EN AFRIQUE,QUE DIT HUMAN RIGHT?LAISSEZ NOUS AVANCER!

13.Posté par Gnan'Itoliyani le 17/06/2011 11:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tous vos reactions montrent votre trouille.Craignez qu'une brouille avec un pays voisins mene a une fermeture de frontiere.La seule consequence vous allez crever de famine plus de macabos,d'ignames et autres fripperies du marche mondial/ mais la vous comprendrez aussi que nos commercants immigres dotes de camions vont a Tchibanga charger la banane et vous disent ca vient du marche mondial .Parler de guerre avec nos voisins,on les a fait quoi ? on a viole leurs territoire?Nous on aime la paix,on mange la paix,mais qui nous cherche ,va regler ca avec nos chiens de couleur,ils sont d'ailleurs largement remuneres pour rien...

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...