News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon - Voiries urbaines à Libreville : L’envers du décor

Le site de la Liberté - gabonéco le Lundi 14 Décembre 2015 à 13:18 | Lu 1449 fois

Carrefour Charbonnages, marché du PK7 et l’échangeur de la Gare Routière, les voiries urbaines de Libreville, la capitale gabonaise subissent actuellement une cure de jouvence. Cette transformation fait-elle pour autant l’unanimité lorsque des nids d’oiseaux, des tronçons mal aménagés et des voies en état de dégradation avancé se mêlent au quotidien des usagers ?



Derrière le décor feutré offert du bord de mer et dans une moindre mesure du centre-ville de Libreville, malgré les efforts consentis par l’Etat, bien loin de l’imaginaire pour un pays aspirant à l’émergence et une capitale comme Libreville vouée aux mutations diverses imposées par cette aspiration de développement, subsiste une réalité inacceptable : celle des routes en pleine dégradation avancée.

Les années passent, les promesses d’une garantie de routes viabilisées et accessibles persistent mais, dans le cas de Libreville, cette exigence émise par les plus hautes autorités ne semble guère se concrétiser à un rythme soutenu. Il suffit pour cela d'observer l’ensemble des quartiers que compte la capitale gabonaise outre les quartiers huppés, bien évidemment, épargnés par ce malaise socio-économique, pour mesurer le degré d’évolution du phénomène.

Les Gabonais souhaitent que plus d’efforts soient faits en ce sens , que des routes mieux construites soient effectives. Mais travaille-t-on réellement à faire exécuter cette volonté populaire ? En tant que capitale du pays, Libreville devrait être une vitrine pour tout étranger qui ose la visiter. Si des quartiers tels que la Sablière, Louis, le Bord de mer, Glass, etc. ; demeurent les lieux privilégiés de « nos » visiteurs, certains ne manquent pas de vouloir voir ce qui se cache derrière le décor offert par les quartiers cités.

Cinquante ans après les indépendances, après la transition de développement amorcée par la capitale dans les années 60-70, jamais la problématique des routes ne s’était autant érigée en urgence. Les nids d’oiseaux sur les grands axes, des tronçons mal aménagés, des voies connexes susceptibles pourtant de se défaire des embouteillages demeurent en l’état sans entretien.

C’est dans ce cadre que le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba s’est rendu samedi 12 décembre sur trois chantiers de voiries urbaines situés au carrefour Charbonnages, au marché du PK 7 et sous l’échangeur de la Gare routière à Libreville afin de s’enquérir des avancées de ces travaux.

‘’Les Gabonais demandent des routes mieux construites. C’est pourquoi je viens personnellement vérifier que leur volonté est respectée et je continuerai de revenir sur ces chantiers pour être sûr que ces routes changent leur quotidien. L’égalité des chances veut aussi dire que les habitants ici aient des routes aussi bien faites que tous les autres gabonais’’ a déclaré le président de la République, satisfait de la progression des travaux.

Des efforts sont certes actuellement consentis à travers divers projets d’aménagement routier en cours, malheureusement à eux seuls, ils ne peuvent contenter la population gabonaise car le malaise lié à la difficulté d’emprunter ou de circuler aisément sur les routes de Libreville est une réalité et qui se fait chaque jour ressentir dans le quotidien des gabonais et qui dure depuis trop longtemps.

Lundi 14 Décembre 2015
gabonéco
Vu (s) 1449 fois




1.Posté par gabao.kool le 16/12/2015 05:19 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BOA est un vrai clown

2.Posté par NEM le 16/12/2015 19:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faut venir dans les basfonds de Nzeng Ayong où aller du côté de la décharge de Mindoubé. Les routes de l'arrière pays à visiter comme le fait Jean Ping. Charbonnage c'est rien. Tout ceci est de la propagande. Nous vous attendons à Nzeng Ayong Dragage.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...