News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Vers un règlement de compte entre militaires ?

Le site de la Liberté - LVDPG Révolution le Mardi 8 Septembre 2009 à 21:27 | Lu 1377 fois

Alors qu’ils étaient en poste dans les autres localités du Gabon, leurs classes se sont employées à décimer leurs familles à Libreville et à Port-Gentil.



Gabon : Vers un règlement de compte entre militaires ?
Ils l’ont appris par sms, envoyés par les familles, que les gars qui gisent sur le sable chaud de Port-Gentil, ou dans les caniveaux de kinguélé, les poitrines trouées par des balles tirées à l’aide des mêmes Famas mitraillettes (de marque française) qu’ils portent, seraient leurs frères, cousins, ou neveux.

C’est ça, la triste réalité du Gabon. Un petit Etat d’un million deux cent mille habitants, dans lequel les communautés sont imbriquées les unes, les autres. Il compte près de douze mille hommes qui constituent les forces de sécurités (armée, gendarmerie, police et la sécurité pénitentiaire).
Chaque famille gabonaise a au moins un fils ou une fille dans un corps
.
Le système francafrique de BONGO et BOURGI, n’a pas prévu de campements à ces gars qui serviraient de maquisards devant mâter la rébellion de tout ce qui revendiquerait la liberté, la démocratie.

Les deux grands camps militaires de Libreville, Baraccas et Gros-bouquet ne prévoient pas de logements à tous ces gars habillés, qui sont obligés de se replier dans les mattitis avec leurs familles. Drôle de façon de gratifier une armée à sa solde.

Erreur stratégique ou incompétence, lorsque nos brillants généraux, formés par correspondance à Saint-Cyr et ayant fait tous les grands foyers de tension du 20è siècle, Indochine, Afghanistan, Irak, Kossovo, Tchad, Centrafrique, Tchétchénie…ont ordonné de nettoyer, le Gabon de ces rats des « mattitis » qui empêcheraient au Roi de régner, certainement que dans la précipitation, ils ont oublié de demander à leurs sbires de mettre à l’abris leurs familles.

Toujours est –il que certains en ont fait les frais. Le Caporal chef Jacques dont le salaire ne dépasse guère cent un mille Francs CFA net à payer, n’a plus que ses yeux pour pleurer.

Rentrer précipitamment de sa mission de maintien de l’ordre à Oyem, il doit payer la morgue, le cercueil et un trou à MINDOUBE, pour aller jeter son cadet, pillard, abattu à bout portant par les éléments de la G.R., les mains vides.

De sources, sures, ils sont nombreux, nos sbires, qui se sont défouler sur les parents de leurs collègues.

« Je pêterai la gueule à ces enculés de merde » s’est exclamé le caporal chef, dans leur jargon militaire, « je me vengerai ». Jean Maixan (son frère décédé) était possesseur d'un baccalauréat serie D session de Juillet 2009. Il devait intégrer l'école Polytechnique de Massuku.

A faire à suivre.

Le caporal chef qui a été dépossédé de son arme, rentrerait certainement dans le maquis avec ses collègues victimes du même traitement, pour rejoindre ces milliers de gens, qui vont bientôt en découdre avec ce système de bandits.

Source : WWW.

Mardi 8 Septembre 2009
LVDPG Révolution
Vu (s) 1377 fois




1.Posté par stéphanie le 09/09/2009 16:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ils n'ont rien vu,ils n'ont pas qu'ils obeissent à leur chef sans reflechir ou on a vu des gens aussi bêtes que leurs pieds dire oui à tout mêm pas un petit minimusm de reflexion même nos parents qui vivent en brousse reflechissent mieux qu'eux on vous demande de tirer sur vos frères,même si ce ne sont pas vos frères de sang mais c'est des humains comme vous qui veulent vivre comme vous et qui ne revendiquent que leur droit de vouloir vivre decemment dans un pays aussi riche que le nôtre,non non non ils n'ont pas le droit de crier leur colère il faut les tuer,comment on peut passer sa vie à tout regler en elimination physique,mes frères des armées reflechissez un peu quelqu'un qui passe son temps à ne vous donner que l'ordre de tuer de torturer tout regler par la force arrêtons un peu à un moment la vie n'a pas de prix ,quelle excuse vous donner lorsque vous obeissez comme des idiots,"le chef a dit il ne faut pas contredire le chef"c'est ça que vous donnez comme excuse?

2.Posté par biang le 09/09/2009 17:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous attendons une réaction violente de tous les militaires gabonais qui ont perdu des parents lors des émeutes à Libreville et à Port-Gentil. Chers frères militaires, vengez-vous. Vengez la mémoire de vos parents tués par l'armée d'Ali Bongo. Concertez vous entre militaires et faites un coup d'état militaire. Le peuple vous soutiendra.

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...