Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Vers un Programme national de santé mentale ?

l'info réelle 7J/7 - Info juste & Utile : News 7J/7 le Samedi 23 Mars 2013 à 12:51 | Lu 481 fois

Auditionné, le 21 mars, par ses collègues de l’Assemblée nationale, le Dr Gabriel Malonga, député du 2e siège du premier arrondissement de Libreville, a éclairé les parlementaires sur la proposition de loi portant orientation de la politique de prise en charge et de la protection des malades mentaux qu’il souhaite rendre effective en République gabonaise.



Gabon : Vers un Programme national de santé mentale ?
Face à la recrudescence du nombre de malades mentaux enregistré dans le seul centre national de santé mentale de Mélen (CNSM) et au vide juridique qui persiste dans le domaine de la considération des malades mentaux en République gabonaise, il a semblé nécessaire au député Gabriel Malonga qu’une loi soit votée dans le but de protéger les Gabonais victimes de maladies mentales, leur famille ainsi que leurs biens.

La loi proposée à l’Assemblée nationale par le député du 2e siège du premier arrondissement de la commune de Libreville comprend de nombreuses dispositions parmi lesquelles, la mise en place d’une politique nationale de protection de l’ordre public et des malades mentaux ainsi que la protection des enfants et des biens dont disposaient les sujets de maladies mentales avant d’en être atteints. La proposition de loi prévoit de ce fait des droits pour les malades mentaux en plus d’assurer un meilleur suivi de leur état de santé au moment de leur admission dans les centres de soin psychiatrique et après leur traitement.

Aussi, le Dr Gabriel Malonga, par le biais de cette proposition de loi, espère susciter de la part du gouvernement la création d’un Programme national de santé mentale (PNSM) qui aura la charge d’aboutir, à terme, à une mise en pratique effective d’une véritable politique de prévention de la santé mentale dans le but de résorber les nombreux problèmes inhérents à l’accès aux soins des individus atteints, de fournir des soins de meilleure qualité, d’éduquer les populations sur ce phénomène de santé publique et, notamment, aboutir à la prise en charge des malades errants dans les rues de la capitale et à l’intérieur du pays, en plus de leur réinsertion socioprofessionnelle.

Dans cette optique, il s’agira de veiller au respect de l’intégrité des malades mentaux et de proposer un cadre juridique en fonction de leur statut dans des cas d’accident de circulation, de viol ou d’homicide. De plus, le parlementaire a recommandé aux pouvoirs publics d’assurer la prise en charge intégrale des malades pendant toute la durée de leur traitement jusqu’à leur stabilisation par le biais de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS), les unités spéciales en santé mentale (USSM).

Cette proposition de loi énonce également le souhait de regrouper, dans un seul cadre juridique, les ministères de la Santé, des Affaires sociales et de la Famille, de l’Education nationale, de la Justice et des Droits humains, du Budget, de l’Economie, de l’Intérieur et de la Défense nationale pour une mise en pratique efficiente du projet.

Samedi 23 Mars 2013
Info juste & Utile : News 7J/7
Vu (s) 481 fois



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

NOUVEAU ! NOUVEAU ! Petit moteur de recherche de produit sur chaque mot souligné de nos articles, faites un test c'est gratuit !

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 18 Septembre 2017 - 10:30 Gabon - Accident de Kango : Le triomphe du laxisme

Flash Info Résistance | Politique | Société | Economie | Articles Sponsorisés | Scandale | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | MDFC | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame






Les Articles les plus lus

Démangeaisons : qu'est-ce que ça cache ?

0 Commentaire - 13/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Pourquoi la bière fait - il tant uriner ?

0 Commentaire - 24/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...