News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Vers la fin de Françafrique ? seuls les faits parleront

l'info réelle 7J/7 - LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24 le Vendredi 20 Août 2010 à 18:51 | Lu 662 fois



Gabon : Vers la fin de Françafrique ? seuls les faits parleront
Affirmant vouloir prendre ses distances dans ses relations avec la France, Ali Bongo semble rompre avec l’héritage de son père. A l’issue des festivités de mardi dernier qui accompagnaient la célébration du cinquantenaire de l’indépendance de façade au gabon, Ali Bongo a déclaré que les « relations exclusives entre le Gabon et la France [faisaient] partie du passé »

« La France a des partenaires, les Etats africains ont aussi des partenaires, ce ne sont pas des relations exclusives. Cela, ça n’existe plus », a déclaré Ali Bongo à l’issue des festivités du cinquantenaire de l’indépendance de façade au gabon célébré mardi. « Cela ne veut pas dire que nous allons rompre avec d’anciens partenaires, ce qui est important, c’est qu’on puisse développer notre pays », a précisé Ali Bongo interrogé sur un possible refroidissement des relations avec la France.

Cette déclaration intervient quelques jours après la signature de près de 3,5 milliards d’euros de contrats avec des multinationales de l’Inde et de Singapour. Les investissements annoncés samedi concernent les infrastructures routières, avec 1000 km de routes, la création d’une zone économique spéciale dédiée à la transformation du bois à Nkok (près de Libreville), des cultures de palme à Mouila, dans la région de Ngounié (centre sud) et à Tchibanga dans la région de Nyanga (sud) ainsi que la construction de 5000 logements sociaux à Libreville.

Ali Bongo mal élu a succédé à son père, décédé l’an dernier, et a promis de moderniser et de diversifier l’économie du pays, dont les réserves pétrolières exploitées notamment par le groupe français Total commencent à stagner. Pour certains observateurs, avec cette rupture annoncée des traditionnelles relations franco-gabonaises, le fils serait en train de « tuer » symboliquement le père.

Vers la fin de la Françafrique au Gabon ?

Pendant des décennies, sous la présidence d’Omar Bongo, le Gabon a maintenu des relations très étroites avec l’ancienne puissance coloniale. En effet, le règne sans partage de la famille Bongo est lié au soutien de la France qui avait placé M. Bongo-père au pouvoir en 1967. Jusqu’à sa mort, celui-ci a été l’un des symboles de la « Françafrique », [1]

Même si Ali Bongo peut se targuer de posséder un vaste réseau (depuis 2009, Ali Bongo est notamment grand maitre de la franc-maçonnerie au Gabon) lui permettant peut-être de court-circuiter les échanges avec la France, il est clair que dans les faits, les choses changeront difficilement. Même la récente signature de contrats ne prouve pas grand-chose. Omar Bongo lui-même, avait déjà attribué en mai 2008 la concession du gisement de fer de Belinga, à un consortium chinois, au nez et à la barbe de Vincent Bolloré, notoirement proche du président français.

Ainsi, seuls les faits parleront. Les liens entre la France et le Gabon sont plus qu’étroits. Comme l’illustrait Omar Bongo « Le Gabon sans la France, c’est une voiture sans chauffeur. La France sans le Gabon, c’est une voiture sans essence ». Qui vivra, verra


Vendredi 20 Août 2010
LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24
Vu (s) 662 fois




1.Posté par Alain AMBAMANI le 20/08/2010 19:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salut, la diaspora americaine pense qu'Ali Bongo commence a donner raison a la Plate forme americaine par rapport a la FranceAfrique le 17 Aout dernier, mais nous preferons lancer un vibrant appel a la demission d'Ali Bongo et l'organisation de vraie elections libres et democratiques au Gabon. La problematique de la Diaspora americaine est de voir la famille Bongo partir du pouvoir dans les plus brefs delais.

Jean Ping Président élu | Ali Bongo Réélu !!! | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Société Civile | MDFC | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame




Comparatif assurance auto






Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Gabon : Qui est Jean Gaspard Ntoutoume Ayi ?

0 Commentaire - 05/10/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Gabon : Jour du deuil national le 06 octobre 2016

0 Commentaire - 06/10/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Ali Bongo et sa cour constitutionnelle déclarent la guerre au peuple Gabonais

0 Commentaire - 24/09/2016 - Gervais Mboumba, militant des droits de l'homme

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée



loading...