News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Vers la Désobéissance Civile

Le site de la Liberté - La Révolution LVDPG le Samedi 5 Septembre 2009 à 22:50 | Lu 1383 fois



Gabon : Vers la Désobéissance Civile
Au lendemain de la proclamation de la victoire d'Ali BONGO à l'élection présidentielle, confirmée depuis par la Cour constitutionnelle, la situation reste tendue au Gabon. S'il régne un calme relatif à Libreville, des renforts de police ont été envoyés à Port-Gentil, capitale économique du pays, où de nouvelles violences ont été signalées. L'opposition menace de former un gouvernement parallèle et d'appeler à la Désobéissance Civile.

Après l'incendie jeudi du consulat Français à Port-Gentil, les troupes Françaises sur place ont été placées en état d'alerte. Mais vendredi, des manifestants s'en sont pris à un poste de police qu'ils ont incendié, alors que la plupart des magasins situés sur le boulevard principal ont été pillés et que des tirs sporadiques d'armes à feu ont été entendus dans la matinée.



Les policiers ont pris position devant les vitrines brisées, alors même que les manifestants incendiaient le commissariat central, selon DIANNEY MADTZOU, rédacteur en chef de la chaîne de télévision locale Top Bendje. Des gangs avaient arpenté librement les rues de la ville la nuit précédente et la police n'est arrivée que vendredi, en provenance de Libreville, selon M. MADTZOU. Il a ajouté qu'au moins une personne avait été tuée au cours des émeutes qui ont suivi l'annonce des résultats jeudi.



Dans la capitale, les rues étaient pratiquement vides et seuls y circulaient soldats et policiers, tandis que les habitants sont restés cloîtrés dans la matinée par crainte d'une reprise des violences. Dans l'après-midi, toutefois, certains magasins ont rouvert. "La vie revient à la normale et les gens commencent à ressortir", a commenté Sydney KOUMBA, un étudiant en droit habitant dans le nord de Libreville.



L'opposition continue toutefois à contester les résultats de l'élection. Louis Gaston MAYILA, porte-parole de la coalition soutenant l'opposant Pierre MAMBOUNDOU, a qualifié le scrutin de "farce électorale" et a assuré que son champion avait gagné. "Il se pourrait que dans les jours qui viennent Pierre MAMBOUNDOU forme un gouvernement", a-t-il déclaré sur France-Inter.

Et d'avertir que "ce gouvernement-là donnera des instructions au peuple (...) et lorsque nous dirons 'désobéissance civile', lorsque nous dirons 'pas de profs dans les lycées', lorsque nous dirons 'pas d'infirmières dans les hôpitaux', on verra si ce sont les instructions d'Ali BONGO qui seront suivies".



Patrick Eric Mampouya


Samedi 5 Septembre 2009
La Révolution LVDPG
Vu (s) 1383 fois




1.Posté par gabondabord le 06/09/2009 01:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le gouvernement que le future président élu par le peuple ( et non imposé par les esclavagistes et des personnes avides de pouvoir, de sang et d'argentMamboundou formerai) devrait être former après la décision de la cour constitutionnelle afin d'éviter les errerements de 1990, où on avait été débouter pour avoir constituer un gouvernement du haut conseil de la république.
Je crois que la démarche entreprise par Mamboundou et AMO pour collecter et comparer les PV afin détablir le candidat réellement élu est une bonne initiative. Cela permettra de soutenir celui qui aurait été élu comme président et de donner au seconde de former le gouvernement.
C'est la seule méthode non violente pour débouter ABO, car comme en 1990, la désobéissance civile avait bien marcher par des mots d'ordre contradictoires et la population de suivaient que celui qu'elle avait choisi.
La seule exigence que l'on demande à nos leaders, c'est de ne pas trahir à nouveau notre élection en acceptant la négociation des postes dans un gouvernement d'union national, la seule condition serait soit que la cour constitutionnele rend une décision reconnaissant que la voix du peuple n'a pas été respecter et attribue le pouvoir au candidat réellement élu; ou bien, nous reprenons l'élection dans 4 mois, le temps de réunir les conditions de transparence, d'équité, de ramener l'élection à 2 tours.
Si ce mécanisme démocratique ne fonctionnement pas, il faudra trouver des volontaires pour constituer des bombes humaines pour éliminer individuellement les personnes à l'origine de notre sous-developpement. Toutes les bonnes initiatives venant de la société civile et militaire (vous pouver nettoyer, soigner la gangrène qui mine le Gabon, je sais que beaucou veulent en finir, il suffit d'aimer proondément son pays pour accomplir ce devoir) seront les bienvenues

2.Posté par URGENT URGENT URGENT le 06/09/2009 02:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"M'adressant aux compatriotes qui résident à l'étranger, je vous invite à prendre contact avec toutes les antennes d'amnesty international, d'Human right watch et autres, afin de leur faire part du crime contre l'humanité et du génocide en cours d'éxécution au Gabon. Désormais, il ne fait plus bon d'être du nord, du littoral et du sud du gabon. Je viens même d'apprendre que les autorités ont pris la grave décision d'empoisonner l'eau à Port-Gentil, après avoir eu recours à un usage disproportionné de la force, pour faire face à la revolte des populations port-gentillaises. Que ceux des USA organisent des manifestations devant la Maison Blanche et le siège des Nations Unies.


URGENT ET IMPORTANT

L'eau de la SEEG serait empoisonnée à POG dites donc à toute la population de ne plus la boire. Ne demander pas qui m'a donné l'information car c'est une personne qui est de bonne foi qui souhaitait que j'avertisse les miens. Alors dites à tous vos parents de ne plus boire cette eau jusqu'à nouvel ordre. Merci faite circuler c'est vrai s'il vous plait"

3.Posté par ambalo le 06/09/2009 13:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
APPEL A DES MANIFESTATIONS PARTOUT DANS LE MONDE CONTRE LE HOLD-UP ELECTORAL ET LE MASSACRE DES POPULATIONS PERPETRES PAR LE PDG

Gabon : Les 17 candidats fondent le Front de refus du coup de force électoral

17 des 18 candidats à l'élection présidentielle du 30 août se sont réunis le 4 septembre dernier au sein du Front de refus du coup de force électoral pour protester contre les résultats officiels proclamant Ali Bongo Ondimba, candidat du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), président de la République élu avec 41,73% des suffrages. Dans le communiqué que nous publions in extenso, les candidats dénoncent un «hold-up électoral» du parti au pouvoir et les violences policières contre les populations et les candidats.

«Nous soussignés les personnalités ayant pris part à l’élection présidentielle du 30 août 2009, dénonçons ce qui suit:

- le hold-up électoral perpétré par le Parti démocratique gabonais (PDG) et son candidat Ali Bongo Odimba,

- les violences faites aux candidats et aux populations,

- l’utilisation des forces de l’ordre et de sécurité pour intimider les populations et ainsi installer un climat de terreur propice à la violence.

Le Front du Refus du Coup de Force Electoral rappelle à la communauté internationale que la préservation de leurs intérêts au Gabon ne peut se faire au détriment des intérêts des Gabonais.

Bengono Nsi Luc, Morena Originel
Bourdes Ogouliguende Jules Aristide, Convention pour la démocratie et la justice (CDJ, opposition)
Kombeny Jean- Guy, indépendant
Lasseni Duboze née Issembe Victoire, indépendante
Maganga Moussavou Pierre Claver, Parti social démocrate (PSD, majorité)
Mamboundou Mamboundou Pierre, (Union du peuple gabonais, UPG)
Mauro Nguemah Bienvenu, Morena Unionniste
Mba Obame André, indépendant (Bloc uni des forces du changement)
Moubamba Ben Bruno, indépendant
Myboto Zacharie, Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD, oppositon)
Ngoussi Georges Bruno, indépendant
Ngwevilo Rekangalt Yvette, indépendante
Ondo Ossa Albert, indépendant
Oyama Bernard, indépendant
Oye mba Casimir Marie-Ange, indépendant
Tchoreret Marcel Robert, Cercle Oméga (opposition)
Tomo Ernest. Indépendant

Fait à Libreville, le 4 Septembre 2009»

Source : gaboneco

4.Posté par RIO le 06/09/2009 17:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonne leçon pour le peuple gabonais!!!
Lorsque l'on demandait au peuple de ne point montrer trop de ferveur sur la dépouille de Bongo, personne n'a voulu écouter.
Cet homme et sa famille ont pillé et détiennent toutes les meilleures entreprises du gabon. Le peuple croupissant dans la misère n'avait pas trouvé d'autres solutions que d'aller s'incliner devant le cercueil du bourreau du gabon. Devant tant de ferveur, ALI BONGO a tout simplement compris qu'il pouvait continuer l'œuvre de destruction de son père. Cela, il nous l'a promis à tous lors des obsèques. Il est vrai que c'est un coup d'État auquel nous assistons. Mais je suis également en colère contre ces crève la dalle de gabonais qui ont mis dans l'enveloppe le bulletin BONGO Ali. Cette irresponsabilité me fend le cœur.
Nous nous débarrasserons de cette famille arrivée du congo plutôt que certains ne le pensent. Je n'en doute pas.
Mais que ferons nous de cette bande d'enfoirés de compatriotes( civils et militaires, jeunes et vieux) qui sont prêts pour [b]25ans minimum du fils après 42 du père[/b],tout cela dans la médiocrité?! Ali Bongo, c'est le dernier coup tordu fait par Omar Bongo au peuple gabonais. Omar Bongo n'était pas sincère avec le peuple gabonais. Ce plan c'est le sien.
Nous vaincrons plutôt qu'ils ne le pensent j'en suis sûr...

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...