News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon - Union nationale : Eyéghé Ndong dézingue Myboto et Oye Mba

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 5 Janvier 2016 à 08:31 | Lu 2467 fois

Deux semaines après les propos tenus par ses compagnons de l’Union nationale (UN) à la faveur d’un meeting à Ntoum, le vice-président dudit parti politique a tenu à répondre.



A la faveur d’une rencontre politique organisée par l’Union nationale (UN) à Ntoum, en décembre dernier, ses compagnons n’y étaient pas allés par quatre chemins pour lui renvoyer la monnaie de sa pièce suite à ses propos sur les «partis malades». Si deux semaines après ce meeting, il a tenu à réaffirmer son engagement à poursuivre aux côtés de Jean Ping, en vue de sa désignation comme candidat du Front de l’opposition à la présidentielle de 2016, le 4 janvier courant, Jean Eyéghé Ndong a dit regretter le «procès» intenté à son encontre par deux membres du directoire de l’UN, à savoir : Zacharie Myboto et Casimir Oye Mba.

«Voilà deux aînés à qui j’ai toujours porté respect et considération. Mais à voir toute la bile versée sur moi, toute l’aversion qui s’en dégage, avec toute la mauvaise foi du monde, sans le moindre respect des convenances, je me mets à reconsidérer mes sentiments vis-à-vis de ces personnalités qui passent pour des gens civilisées, des urbains, des gentlemen, des messieurs policés. C’est à croire qu’il n’en est rien», a lancé le vice-président de l’UN, disant avoir très peu goûté aux propos injurieux des deux responsables, lui qui avait déclaré en juin dernier que leur parti politique était «malade».

Des propos apparaissant sur le compte Facebook de Zacharie Myboto, qui viseraient à le discréditer auprès d’autres membres et des sympathisants du parti. «Pour les familiers des réseaux sociaux, chacun peut lire sur la page Facebook du président de l’UN ce qui suit : «L’UN se porte bien, le pus a été évacué de l’abcès.» Je serais tenté de ne pas croire que cette insulte grave et ce mépris en règle me sont adressés. Mais, posté sur la page Facebook du président de l’UN, juste après mon procès de Ntoum, je suis enclin à le croire. Quel commentaire puis-je faire ? Aucun, si ce n’est que je suis totalement abasourdi de constater le niveau auquel est descendu le premier responsable d’un parti politique auquel je crois et qui, jusqu’ici, a porté et porte toujours les espoirs de milliers de Gabonais. Mais je prends bonne note et tous les sympathisants de l’UN aussi, et même celui que tous les deux chérissons.

Suivez mon regard !», a déclaré Jean Eyeghe Ndong, non sans arguer : «Si les deux membres du directoire de l’Union nationale, sans doute par réflexe de survie politique, ont décidé malencontreusement de tenter de diaboliser Eyéghé Ndong à Ntoum, c’est en réalité, disons-le clairement, à cause de l’«effet Jean Ping» sur la scène politique de l’opposition gabonaise, dont ces deux barons croyaient sans doute être les deux têtes d’affiche. Ces deux messieurs s’en trouvent aujourd’hui comme tétanisés par la longueur d’avance prise sur le terrain politique par l’enfant d’Omboué que l’on jugeait un peu trop rapidement incapable de tuer ne serait-ce qu’une mouche. Mais il se révèle aujourd’hui plus proche des populations, au grand dam des politiques de bureau.»

Or, a-t-il réitéré, un brin provocateur : «Nonobstant les qualités des autres membres du Front de l’opposition pour l’alternance, Jean Ping dispose à (ses) yeux des meilleurs atouts à commencer par l’humilité de l’homme, pour mener avec des Gabonais notre pays vers l’alternance en 2016. Certes, Ping n’est pas membre de l’UN, mais il est un Gabonais qui a fait, en l’espace de très peu de temps, preuve de détermination et d’humilité, et qui dispose d’une dimension nationale et internationale. Entre nous, qui dit mieux ?»

source : gabonreview

Mardi 5 Janvier 2016
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2467 fois




1.Posté par monam le 05/01/2016 09:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MONG YE NKEMBO BONNE ANNEE ET BONJOUR JE SUIS UN VISIONNAIRE COMME TOI MAMAN PAULINE AVAIT QUELQUE CHOSE POUR EUX VAUT MIEUX TARD QUE JAMAIS ILS VONT LOUER DES HELICOPTERS POUR VOUS RETROUVER LE GABONAIS CONNAIT LE JEU DE CAM LA CLASSE BREF TON CHOIX EST LE MEILLEUR MATIN ET SOIR AVANT LISEZ LE PSAUME 91 DU PREMIER AU DERNIER VERSET QUE TOUS CEUX QUI VOUS SOUTIENNENT FASSENT LA MEME CHOSE ET JE REMETS DANS TA MAIN ET CETTE DE PING LA VERGE DE MOISE ET QUE DIEU VOUS GARDE

2.Posté par Bouka Rabenkogo le 05/01/2016 11:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"OYE MBA PRÉSIDENT DE LA TRANSITION"
Ne nous enfermons dans des préjugés malsains. Soyons tous lucides. C'est un impératif. Le consensus national doit se faire autour de Casimir Oyé Mba en lieu et place du Président du Sénat pour présider le Gabon pendant pendant un (1) an, durée de la mise en place du Nouveau Cadre Institutionnel issu de la Conférence Nationale Souveraine Inclusive qui doit être organisée dans les plus brefs délais. Le Sénat et de l'assemblée Nationale qui doivent être dissous. "LES PLUS GRANDES VICTOIRES SONT PACIFIQUES".
*Tous dans l'Esprit Saint*
# NE NOUS LAISSONS PLUS DISTRAIRE #
"Fin de la théâtralité".

3.Posté par Nkembo le 05/01/2016 12:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Eyeghé Ndong ne soutient pas Ping par patriotisme. J'espère qu'il a une conscience.
Lorsqu'un homme de son age se fait acheter et vu les nombreuses fonctions qu'il a occupées c' est une honteux

4.Posté par Gabonais des mapanes le 05/01/2016 13:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai écouté les interventions de Ping et Ndemezo quelque part dans la commune d'Owendo.
Les deux hommes revendiquaient sans cesse leur patriotisme et les victoires volées de Mba Abessole et Amo aux présidentielles.
Pourquoi avaient-ils fermé leur bouche en ces périodes? Où était leur patriotisme? Que protegeaient-ils? De grâce, arrêtez de vous moquer de nous. Nous savons ce qui vous fait courir . Honte à vous mais vous n'aurez rien. Vous ne gagnerez rien en 2016.

5.Posté par NDEMBI ASSEKO le 05/01/2016 14:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chers compatriotes, bon retour des vacances et bonnes reprise des activités. Ceci, est un appel au sens de responsabilité face aux milliers de gabonais qui sont en souffrance. Nous sommes désormais sur la ligne droite qui mène soit vers un changement radical du système politique bongoiste, soit vers un affrontement sans précédent dans l'histoire de notre pays. Il ne s'agit pas de susciter ici la peur auprès des uns, et des autres. Il est question d'attirer l'attention de tous sur les risques des choix figés porteurs de mauvaises graines. La scène politique gabonaise se présente aujourd'hui comme un champ de bataille. D'un côté ce qui reste du PDG et de la légion étrangère autour d'ALI BONGO et de l'autre côté, tous ceux qui ont sauté le bateau ivre du PDG nourrisant un esprit de revanche. Entre les deux, vous et moi, le peuple, victime de toutes les servitudes du système Bongo en déperdition. La lucidité nous commande de neutraliser ces deux camps, en faisant un choix différent, celui des personnalités nouvelles, celles qui peuvent assurer l'alternance entre ce système mafieux et diabolique finissant et la jeunesse en attente des idées nouvelles et des projets innovateurs. Ces personnalités ne sont pas représentées dans l'opposition actuelle qui se déchire et se cherche encore à six mois du scrutin présidentiel. La mouvance que dirige actuellement Jean PING., personnalité de haut rang dans l'ancien et la continuité du Bongoisme ne présente aucune alternative crédible au système actuel. Les débats qui s'ouvriront bientôt permettront aux uns et aux autres de se raviser. Le tandem NDONG SIMA et MOUKAGNI IWANGOU incarne l'authenticité gabonaise et les valeurs qui ont toujours commandé nos sociétés. Croyons en eux et soutenons le dynamisme national plutôt qu'à un melting-pot, susceptible d'éclabousser le plus grand nombre dans les jours prochains

6.Posté par hm! le 05/01/2016 18:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Gare à ceux des hommes politiques qui feignent d'être des opposants mais font en réalité le jeu du pouvoir. Ils tentent manifestement ainsi que nous le constatons déjà par des compromissions et autres arrangements occultes avec le pouvoir, opérés sur le dos des populations miséreuses d'orienter le débat politique ailleurs que celui sur lequel le peuple les attend; faire partir BOA du pouvoir. Si pour préserver leurs immenses intérêts le prix à payer est celui-là, qu'ils sachent cependant qu'au moment de la libération du pays ils auront à répondre eux aussi de leur forfaiture..

7.Posté par le vrai Gabonais le 06/01/2016 01:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je ne vois pas claire sur le mutisme de Zacharie myboto, et de Cam la classe sur les origines de Mr. Ali , deux principaux acteurs de la vie politique de notre pays ce qui à mes yeux les discrédite Mr Ping, lors d'un passage dans les antennes d'une radio internationale avait répondu à la question des origines de ce dernier, et ZAC power et Cam la classe , motus bouche cousu, à ZAC, les résultats de la demande de sa petite fille au sujet de l'acte de naissance d'Ali, plus du bruit , tous autant qu'ils sont, doivent parler des origines de ce dangereux biafrais ainsi le monde sera convaincu et l'on acceptera plus sa candidature.

8.Posté par Le peuple le 06/01/2016 01:29 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Franchement M.Kembo ainsi qu'à tous ceux qui respirent comme toi,à croire que tu te plaît dans ton Kembo!Penses tu qu'à son age et avec ce qu'il a pu gagner pendant qu'il etait aux affaires,J.E.NDONG va suivre M.Ping pour l'argent,ou El Cappo???Mais ils en ont assez pour vivre heureux à commencer par PING!Vous embettez avec vos critiques insensées,dites-moi,serez vous prêts à elire un gabonais pauvre comme President??Je ne pense pas!Partout mm dans les grands pays,il faut être riche pour esperer remporter un scrutin,mm aux USA!Et l'experience a montré que generalement,lorsque le parti au Pouvoir tombe en Af.,le nouveau Presi. vient de ce dernier parti.Exemples au senegal avec macky sall ancien ministre de Wade ou dernierement au Faso avec Mak Kabore,ancien ministre de Compaore!Pour ceux qui esperent voir un Homme providentiel arriver,oubliez cela svp.Si ns voulons le changement faisons avec ceux qui se rapprochent de notre souhait,si celui-ci est l'alternance politique!A contrario,fermez-la et regardez seulement comme vs avez l'habitude de le faire depuis 50ans!

9.Posté par Eguegara le 06/01/2016 10:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour ce article, à mon avis " le peuple" est un connaisseur de comment la politique dans le monde se gère, félicitation car toi tu n'a pas fais dans du bavardage et remplissage de lignes. Quant il comprendrons que les présidents Saints, n'ayant jamais volés le contribuable, sortant d'un quartier lambda de son pays, avec un poste de fonctionnaire standard, n'appartenant à aucun cercle maçonnique; CA N'EXISTE PAS EN AFRIQUE et même AILLEURS. En ce moment beaucoup arrêterons de dire des bêtises sur X ou Y personne qui pourra ou pas changer quelque chose.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...