News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Une septuagénaire échappe au «Cyclone» du PK8

l'info réelle 7J/7 - LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24 le Jeudi 3 Juin 2010 à 20:45 | Lu 965 fois

Un ressortissant gabonais de 38 ans, Obame Stanislas alias Cyclone, a été maîtrisé in extremis alors qu’il tentait d’abuser d’une septuagénaire dans le nuit du 27 mai au marché PK8 de Libreville.



Il ne se passe plus une semaine sans que la presse locale ne rapporte un fait divers du PK8 de Libreville, catalogué de véritable coupe-gorge depuis plusieurs mois maintenant. Dans la nuit du 27 mai, c’est une septuagénaire, madame Germaine, qui a été retirée de l’étau d’Obame Stanislas alias Cyclone, qui s’apprêtait à la violer.

Agée de 76 ans, la mamie était ce jour-là venue de Lambaréné pour faire ses courses dans la capitale. N’ayant aucun domicile à Libreville la dame décide de passer le temps au marché du PK8 en espérant prendre un véhicule dans la soirée pour rallier sa ville.

Elle choisit de ce fait d’attendre en sirotant quelques verres de vin local à proximité de la station service situé dans la zone. Parmi les autres clients, réunis à cet endroit se trouvait le Cyclone, connu comme chargeur pour les taxis qui font la liaison entre Lambaréné et Libreville.

Les heures passent mais toujours pas voiture en départ pour Lambaréné, et le lieu de consommation de vin se vide peu à peu. L’horloge affiche 23H et c’est au tour de la des vendeuses de plier bagages. Moment choisit par Obame Stanislas pour passer à l’acte.

«Quand les vendeuses sont parties, il est venu vers moi en me disant ‘je vais te baiser’», a déclaré la victime lors de sa déclaration à la gendarmerie. Malgré le : «je ne suis sexuellement active depuis longtemps», lâché par dame Germaine, Cyclone ne pensait qu’à satisfaire sa libido.

Heureusement pour la victime, ses cris parviendront à ameuter des passants qui sont venus à son secours. «On ne peut plus s’amuser avec sa chérie», aurait alors calmement lâché l’agresseur. Maîtrisé par la foule, il a été conduit à la gendarmerie.

Mamie Germaine l’a échappé belle, mais la réputation du PK8 et ses environs continue à se dégrader avec cette nouvelle agression. Non loin de là, au PK7, le corps sans vie d’une adolescente de 15 ans présentant des traces de sévices sexuels et de mutilations, avait été retrouvé moins d’un mois auparavant.


Source : Gaboneco


Jeudi 3 Juin 2010
LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24
Vu (s) 965 fois


Politique | Société | Economie | Articles Sponsorisés | Vide1 | Vide | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | MDFC | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame








Les Articles les plus lus

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée