News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon: Une pirogue chavire près de Libreville, au moins 30 morts

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 21 Mars 2013 à 18:53 | Lu 1130 fois



Gabon: Une pirogue chavire près de Libreville, au moins 30 morts
Au moins 30 personnes, des immigrés clandestins, sont mortes lorsque leur pirogue a chaviré au large de Libreville, près du Cap Esterias (40 km au nord de la capitale gabonaise), ont constaté des journalistes de l'AFP jeudi.Les corps jonchaient la côte sur plusieurs centaines de mètres et leur pirogue était encore visible dans l'eau, ont constaté les journalistes , qui ont dénombré 30 corps. Selon un gendarme sur place, la pirogue transportait 65 personnes et a chaviré pendant de fortes intempéries dans la nuit de mercredi à jeudi.

Il y a "au moins huit survivants" originaires du Togo, du Bénin et du Burkina Faso mais d'autres immigrés ont pu se cacher dans la forêt après l'accident, selon ce gendarme.

Selon une Béninoise survivante, citée par le gendarme, les passagers de la pirogue étaient des immigrés clandestins qui voulaient se rendre à Libreville et étaient partis du Nigeria.

Pays producteur de pétrole au niveau de vie élevé, le Gabon, petit pays de 1,5 millions d'habitants, attire beaucoup de main d'oeuvre étrangère souvent non qualifiée. Une grande part de cette population vit dans la clandestinité.

Ils gagnent le Gabon par la route en passant par le Cameroun mais aussi souvent par la mer en partant du Nigeria ou du Bénin pour rallier Libreville.

Les pirogues les transportant sont souvent surchargées. En juillet 2008, un drame similaire avait fait une vingtaine de morts sur le front de mer de la capitale gabonaise.

© Source : Afp

Jeudi 21 Mars 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1130 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

11.Posté par Ngone le 23/03/2013 17:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chers compatriotes, je ne vous parle pas ici de générosité aveugle pour ceux qui viennent d'ailleurs. Ce qui est genant, c'est la focalisation maladive que certains ont sur les autres africains, les présentant comme générateurs de tous les maux au Gabon. Eh bien, ce n'est pas vrai. En général, ils sont ramasseurs de miettes dont le gabonais n'en veut pas. Ya t-il un état de droit au Gabon qui fasse en sorte que le gabonais se sente chez lui et jouisse de sa patrie ? Non, et c'est la faute de ces pauvres gens ? Qui détient les entreprises et les banques ? Vous risquez, j'en ai bien peur de vous tromper de visée et cela est bien sur encouragé à votre insu pour que les vrais pilleurs du gabon, ceux pour qui le gabonais est de trop sur sa propre terre continuent leur pillage tranquillement. Bien sur, il n'est pas question que les frontières du pays soient ouvertes à tout vent ? Mais pourquoi est-ce le cas ? Et ceux qui arrivent par l'aéroport dont le seul visa est leur nationalité, ceux-là ne vous dérangent nullement qui viennent sans diplome, sans expérience professionnel jouer les borgnes chez les aveugles.

10.Posté par OYANE ONTETE le 23/03/2013 16:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
D'accord avec Tarchidime
SANS OUBLIER QUE CES ÉTRANGERS UNE FOIS AU GABON SONT PRES A TOUT LES BESOGNES POUR SE FAIRE DE L'ARGENT , YA QU'A VOIR LES NIGÉRIANS , BÉNINOIS ,LIBANAIS ET AUTRES QUI PARTICIPENT A TRANSFORMER NOTRE BEAU PAYS EN COURS DE RÉCRÉATION, REGARDEZ LES SOIENT DISANT HOMMES D’ÉGLISES QUI PROFITENT DE LA NAÏVETÉ DE NOS CITOYENS POUR FAIRE D'EUX LEURS ESCLAVES EN TOUT ET POUR TOUT. C'EST TRISTE SI OJOUKOU ALI ÉTAIT SÉRIEUX IL TIRERAIT UNE SONNETTE D'ALARME POUR ATTIRER L'ATTENTION DES PRÉSIDENTS DES CLANDESTINS CONCERNÉS ET COMME LUI MÊME A DES ORIGINES DOUTEUSES , IL S'EN FOU A QUI PROFITE LE MIEUX.
CONDOLÉANCES AUX FAMILLES.

9.Posté par tarchidime le 23/03/2013 15:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Ngone. Un simple exemple; quelle personne dans nos villages, fut-elle généreuse, accepterait que sa maison soit transformée en une sorte de "restaurant de coeur" où la majorité des villageois viendrait s'y prélasser et s'y servir à qui mieux mieux au motif qu'elle semble être à l'abri du besoin? Personnellement, je n'en connais pas. Cette générosité qui n'est pas capable de franchir le pas de nos maisons, pourquoi voudriez-vous l'étendre hors de nos frontières au bénéfice des gens dont nous ne connaissons rien, absolument rien, ni du passé, ni des intentions réelles. Le panafricanisme, j'y adhère mais pas à n'importe quel prix,pas au détriment de mon pays et du bien-être des gabonais. Le Gabon n'a pas vocation à accueillir et être le berceau des miséreux et autres fugitifs africains de tout bord; il souffre assez déjà d'en avoir les siens.

8.Posté par bibi le 23/03/2013 11:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bjr ngone je ne suis pas du même avis que toi es-ce-que tu réalise tout ce que ces étrangers nous font ici chez nous ils se mêlent de ce qui ne les régardes pas, ce que les gabonais ne font pas dans leur pays ça révolte tout ça tu es aveugle où quoi?

7.Posté par Ngone le 22/03/2013 23:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est triste de voir à quel point le gabonais a perdu de son humanité. Mais que donc nous a-t-on fait pour nous déshumaniser de la sorte ? Ces pauvres bougres africains, ce ne sont pas eux qui pillent le Gabon à ciel ouvert et qui nous mettent à genoux depuis les soit disantes indépendances. Vous avez une vision très limitée des choses et c'est vraiment dommage. Une vraie mentalité d'esclave qui ne voit le mal que chez son frère. Essayez donc d'évoluer avec une telle mentalité de la ceuillette. Pauvre Gabon !

6.Posté par Giap Effayong le 22/03/2013 18:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une trentaine de noyés sur les soixante cinq clandestins qui se trouvaient dans l'embarcation.Où sont passés les autres damnés? Il me semble que le souci premier de nos agents de sécurité aurait été de les retrouver et, le cas échéant, jeter tous les survivants à la mère.Aux grands maux,les grands moyens.
Si le carrousel immigration massive, régularisation massive continue de tourner à la cadence actuelle, le gabonais de souche,indolent ,poltron et niais court inexorablement
mais sûrement à sa perte.

5.Posté par Tueur de Franc-ma-cons le 22/03/2013 17:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le "Général" (Ngari) avait surtout à coeur de prouver à son oncle maternel qu'il était "the one" ; c'est-à-dire le SEUL parmi les nombreux parents (et potentiels successeurs) d'Omar à même de valablement le remplacer au trône, en assurant l'intégrité parfaite et totale du pays, de ses habitants et, surtout, en garantissant à tous les ressortissants du G2 la sauvegarde ainsi que la pérennité de l'ensemble de leur (énorme) patrimoine, contre l'extérieur et, surtout, contre la menace FANG...
Il se trouve malheureusement que son "cousin" ali lui a fait à l'envers, à la manière d'un authentique "nigerian feyman"...
A la mi-temps, le score est donc de 1 pour le Biafra (Nigéria) et 0 pour Ngouoni (Gabon) ...
Parce qu'il faut croire que le vieux lion, qui a la colère tenace, n'a pas dit son dernier mot. Ses "soldats de réserve" sont à plein régime de croissance dans le système... Un coup d'état (plus qu'un coup de poing) ne serait pas une option à écarter pour cet ancien élève de l’académie militaire de Bouaké pourrait s'inspirer, à rebours, du parcours de son illustre collègue de l'Assemblée Nationale Ivoirienne... un certain Guillaume Soro.

Wait & See....

4.Posté par Feu-PDGiste-A-Mort le 21/03/2013 23:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est là où je regrette Idriss Ngari à la Défense. Car lui le général, à la place du "beau-frère" Ondzounga (qui ne sait pas très bien s'il est ministre ou bouche-trou ou rend-faible), il aurait juré de baiser sa mère s'il ne chassait pas ces survivants du Gabon ! C'était encore le temps (révolu aujourd'hui !) où l'amour du pays et la préférence nationale avaient le sens de GABON D'ABORD. L'Emergence a posé son gros cul dessus.

3.Posté par josephine BONGO le 21/03/2013 23:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hééééééééééé ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii CE SONT NOS AUTORITÉS QUI BAFOUENT NOTRE HONNEUR DE GABONAIS ET FIÈRE .

2.Posté par bibi le 21/03/2013 21:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
voilà pourquoi nous gabonais sommes quand même fières de l'être malgré tout

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...