News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Une jeune fille crie à l’ablation de son clitoris lors d’un accouchement

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Dimanche 26 Janvier 2014 à 16:33 | Lu 1314 fois



L’histoire semble invraisemblable. Pourtant, elle pourrait avoir un fondement de vérité. Une parturiente de 20 ans, F.N, crie à l’ablation de son clitoris lors d’un accouchement, mardi, au centre médical de Ntoum, le chef-lieu du département du Komo-Mondah (province de l’Estuaire.)

Selon les propres déclarations de l’accouchée, cette dernière aurait mis au monde un bébé de sexe féminin de 2,850 kg sans difficultés. Peu après, elle a ressenti une brûlure et une douleur atroces à la place de l’organe érectile. Dans un premier temps, a expliqué la jeune fille, elle s’est dit qu’il s’agissait des douleurs consécutives à l’accouchement.

Mais elle a constaté un saignement et une douleur aigue à la partie antérieure de la vulve. Lorsque sa mère s’est mise à lui faire de l’eau chaude, cette dernière aurait finalement constaté l’ablation du clitoris de sa fille, probablement à l’aide d’un bistouri. « Elle saignait à flots », a témoigné le concubin de la jeune fille.

Que s’est-il passé à la maternité du centre médical de Ntoum ? La question taraude les esprits au sein de la famille de la parturiente. Cette dernière dit n’avoir pas retrouvé ses automatismes. « Je ne me sens pas encore bien. Jusqu’à hier, je saignais encore à l’endroit où se trouvait l’organe », a confié la jeune fille, visiblement hypocondriaque.

Le procureur de Libreville, Sidonie-Flore Ouwé, informée par une personne de bonne foi, aurait demandé à la parturiente de se rendre dès lundi à Libreville pour procéder à des examens médicaux à l’issue desquels l’action publique pourrait être engagée si l’ablation de son clitoris est fondée. La famille de la supposée victime attend que toute la lumière soit faite sur cette affaire.

D’après des témoignages concordants, une autre jeune parturiente avait crié à l’ablation de son clitoris lors d’un accouchement à la même unité sanitaire, il y a quelques semaines. « Elle s’était confiée à plusieurs personnes mais elle n’a pas encore déposé une plainte contre le centre médical », a avancé un jeune habitant de la ville de Ntoum.

Dimanche 26 Janvier 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1314 fois




1.Posté par bibi le 26/01/2014 16:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est comme ça que les affaires commencent au gabon et aprés ça va suivre partout le même scénario,donc, vigilance oblige maintenant aux proches qui accompagnent les futures accouchées de vérifier si l'organe est bien en place, seigneur ont va tout voir dans ce pays

2.Posté par Pala le 26/01/2014 21:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quelle horreur !

3.Posté par coudou le 27/01/2014 08:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La recherche effrénée de l'argent et du pouvoir.
Il faut pendre ceux qui s'adonnent à ces pratiques.


coudou

4.Posté par Sandrine Poaty le 27/01/2014 09:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais mon Dieu!!!!!Où va ce pays?????!!!!C'est quoi encore ces nouvelles pratiques!!!!

5.Posté par L'homme de nulle part le 28/01/2014 21:25 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est pas possible!Qu'est-ce qui à arrive à ce pays?
Après la "très célèbre" clinique Ada,ces charcutiers ont trouvé un autre terrain de pratiques obscures!
J'espère qu'un jour la justice Divine les rattrapera!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...