News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Une fillette mutilée à Nkoltang

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 31 Octobre 2013 à 00:00 | Lu 1660 fois



VISION d’horreur, dimanche soir, à Nkoltang, regroupement de villages situé à une trentaine de kilomètres de Libreville, sur la Nationale 1.

Une fillette de quatre ans, la petite Catherine, y a été sauvagement assassinée par un homme d’une quarantaine d’années, Claude Emery Massandé, le concubin de sa mère, Augustine Bendoum, 42 ans.
Le corps mutilé de la fillette a été retrouvé dans la soirée gisant dans une mare de sang, sur le sentier menant au domicile du criminel. La macabre découverte a été faite par la mère de la victime et sa troisième fille.

Cette dernière était allée à la rencontre de son enfant lorsque l’une de ses filles l’a informée que son concubin était allé prendre discrètement la petite Catherine pour l’emmener à son domicile situé aux confins du village, au moment où elle veillait chez des voisines.

Dans un premier temps, Augustine Bendom avait pensé que son compagnon avait emmené sa fille pour la contraindre à aller dormir chez lui. En chemin, sa troisième fille et elle ont croisé Massandé seul, portant un sachet.
L’homme, visiblement pressé, a rassuré sa compagne qu’il reviendrait à la maison au bout de quelques minutes. En logeant vers le domicile de son concubin, dame Bendom a découvert l’innommable : le corps mutilé de sa fille. « Il a prélevé certains organes. Il y avait des traces de mutilation au niveau de l’appareil génital », a avancé la mère de la petite Catherine.

Le macchabée était presque décapité. « La tête ne tenait que sur la peau. Il y avait beaucoup de parties du corps qui manquait. Il avait dépecée l’enfant, tel un gibier », a rapporté une source familiale, précisant que le crime avait été perpétré vers vers 20 heures, après que le quadragénaire soit rentré d’une sortie à Libreville.

La nouvelle s’est répandue comme une traînée de poudre. Des jeunes offusqués se sont lancés à la recherche de Claude Emery Massandé. Mais le quadragénaire avait déjà quitté pour aller probablement livrer les ‘’pièces détachées ‘’ à leur destinataire. Son acte a choqué la conscience collective à Nkoltang et même au-delà.

Peu avant son acte criminel, Claude Emery Massandé était arrivé en compagnie de son oncle et de la femme de cette dernière à bord d’un véhicule à la plaque minéralogique administrative. Ce soir-là, son oncle s’était arrêté chez Augustine Bendom pour lui passer une commande de boutures de manioc.

Mais s’agissait-il vraiment de boutures de manioc ou d’autres choses ? L’enquête ouverte par la brigade de gendarmerie de Nkoltang, qui recherche le fugitif depuis dimanche, permettra de démêler les fils de l’écheveau. Certains riverains ne se privent pas de penser qu’une voiture attendait le criminel à l’entrée de chez lui et l’aurait embarqué après sa basse besogne.

Massandé vivait avec Augustine Bendom depuis sept mois. Ils se fréquentaient régulièrement. Il était au chômage et ne gagnait sa vie qu’en vendant des tomates et des ananas. Aurait-il reçu une importante somme d’argent pour commettre un crime rituel et livrer des organes humains à un commanditaire ? Rien n’est moins sûr.

Source : Jonas Moulenda

Jeudi 31 Octobre 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1660 fois




1.Posté par Le patriote123 le 31/10/2013 09:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Honte à toi Gabon ! Mutilant tes propres enfants... La panthère mange t-elle ses enfants ?! Abomination!

2.Posté par NTOUTOUME le 31/10/2013 11:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le Gabon est devenu un état voyou avec des imbéciles responsables voyous à tous les niveaux; avec des prêtres impuissants, des imams vendus, des pasteurs corrompus, des représentants de la communauté internationale complices: des ambassadeurs(France, états unis...) souvent instigateurs du malheur des gabonais. ils n'ont d'yeux que pour les richesses du Gabon qu'ils volent : hommes viles et charognards. le sacré de la vie humaine n'a t il plus de sens que celui établi par l'ordre mondial? où la vie d'un gabonais ne vaut rien. une question aux maçons occidentaux puisque vous êtes à la manœuvre et honte à vos idéaux... enfin s'il y en a... vu ce que vous êtes... qui François... a tué pour devenir Président. est ce qu'il vous faut Poutine à vos fesses à chaque fois pour vous ramener à la raison. comment peut on se taire, comment peut on fermer les yeux, comment on peut laisser se produire de tels actes... ok, un cas isolé, deux cas... on fait confiance à la justice gabonaise... il y a des limites au droit d’ingérence et patati et patata... mais on a dépassé il y a bien longtemps le seuil de tolérance à vos inepties... la France c'est vous qui gérer le Gabon puisque c'est vous qui choisissez les présidents depuis les indépendances, qu'on vienne me dire le contraire... vous DEVEZ à présent exercer une pression au régime en place pour rendre justice à cette famille et aux gabonais.

3.Posté par murucocu le 31/10/2013 12:54 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je maudit au nom de jesus tous ces criminels rituel l'eternel des armees et ses anges vs combattent au nom de jesus vous mourrez tous si vous ne vous repentez

4.Posté par coudou le 31/10/2013 14:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@murucocu,
ta malédiction au nom de jesus ne fait qu'agrvaer les choses, car ils rigolent dans leur VX quand ils lisent ce genre de commentaires.Ce qu'il faut c'est retrouver massandé, l'égorger et mettre sa tête sur un piquet devant le carrefour nkoltang et mettre une affiche disant:"voici ce qui arrive à tous ceux qui s'adonnent aux crimes rituels"


coudou

5.Posté par murucocu le 31/10/2013 15:38 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
massande est protege par la chaine de commenditaire seul jesus px régler l''''affaire massande et bien d''''autres je repete en tant que prophete des nations jesus est debout pour combattre l''''impie alleluia amen

6.Posté par SOLANGE ANTIMI NGARI D''''''''OKONDJA le 31/10/2013 18:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
kiéééééééééééééééé seigneur , on ne lui fera rien ,sil a le courage de sen fuir c'est quil compte sur qlq1 ainsi va le Gabon émergent.
On croyait respirer un peu avec ces crimes rituels ,ça revient au galop , puisque les Gabonais n'avaient pas vraiment marcher pour contester ,je ne considère pas la marche de la sorcière sylvia et le vendu ebang

7.Posté par Harold Boubala Boubala le 31/10/2013 22:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Facebook

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...