News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Une ardoise de près de 2 millions d’euros dans les hôpitaux parisiens

Le site de la Liberté - source : gabonreview le Mercredi 22 Juillet 2015 à 07:50 | Lu 1328 fois

Les responsables de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) ont récemment rapporté que notre pays ne s’est pas toujours acquitté des factures des soins de ses ressortissants.



Avec plus d’un milliard de francs de soin pour l’année 2014, le Gabon occupe la 9e place sur la liste des mauvais payeurs à l’«Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP)», se classant ainsi derrière l’Algérie (1ere), le Maroc (2e), les Etats-Unis (6e) et très loin devant le Cameroun (15e). Il est même à noter que notre pays, considéré comme faisant partie des plus riches du continent africain, a gagné des places supplémentaires dans ce que d’aucuns perçoivent désormais comme «la liste de la honte», rendue publique récemment dans tous les médias français.

De 13e en 2010, avec 220 séjours dans les structures de l’AP-HP, le Gabon a gagné quatre places avec 267 séjours de patients restés impayés. Montant estimé par la structure hospitalière : 1 862 574,19 euros, soit environ 1,3 milliards de francs.

Dans le total de l’ardoise de plus de 118 millions d’euros (environ 78,66 milliards de francs) dus par les ressortissants des pays étrangers à l’AP-HP, au 15 novembre 2014, des Gabonais avaient subi des soins pour 1 110 306,47 euros (plus de 727 millions de francs). A la même date, la dette de ses organismes gouvernementaux ou non gouvernementaux était évaluée à 752 267,72 euros (plus de 492 millions de francs), quand l’ardoise de son ambassade à Paris reste curieusement vierge.

Si le Gabon, avec d’autres pays africains est loin d’être le seul à blâmer dans cette affaire, pour la commission médicale d’établissement (CME) de l’AP-HP, il s’agit désormais de fermer le robinet pour éviter de couler, quitte à résilier les contrats existants. Aussi, a-t-elle annoncé des mesures pour le moins drastiques. Pour la prise en charge des patients non-résidents accueillis en programmé, pour tout type de soin, le paiement se fera désormais à l’avance sur la base d’un devis, calculé au prix de journée, plus 30%.

«Aucune prise en charge d’organisme étranger ne sera plus acceptée, sauf si cet organisme règle d’avance à la place du patient», a prévenu l’AP-HP, qui n’a pas souhaité faire de différence pour les patients non-résidents accueillis en urgence, pour lesquels les prises en charge des assurances voyages sont acceptées, avec un paiement a postériori sur facture. Des mesures initiées en vue de réduire les non-recouvrements, alors que la DSFP française dit être dans l’incapacité de poursuivre les patients une fois de retour dans leurs pays d’origine. La nouvelle stratégie sera mise en place progressivement à compter du 1er septembre prochain, et son bilan interviendra dans deux ans.

Mercredi 22 Juillet 2015
source : gabonreview
Vu (s) 1328 fois




1.Posté par NEM le 23/07/2015 08:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'Etat français doit interpellé le Chef de l'Etat gabonais qui brade les finances publiques gabonaises, à payer toutes les ardoises du Gabon en France. Sinon elle procède à la saisie de ses biens sur place. Car c'est lui qui gère ce désordre et a pris les caisses financières du Gabon en otage. Que la France ne pleurniche pas aussi au vue des pillages orchestrés au Gabon. Il y a bien un rapport de la coopération France-Gabon qui indique l'annulation de paiement des dettes gabonaises par rapport à la colonisation! Alors que la France ne soit pas trop exigeante vis-à-vis du Gabon parce qu'elle continue de piller ce pays et son peuple à tous les niveaux. Il faut parfois apprendre à avoir honte quand certains hauts dignitaires de l'Etat français ont mangé et mangent encore dans la main des Bongo.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...