News & Infos Utiles...


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Une Incompétence Nationale : Les parents d’élèves

l'info réelle 7J/7 - Source : Le-pact.fr le Mardi 10 Août 2010 à 11:04 | Lu 491 fois



Certes, les parents d’élèves sont victimes d’un système qui gangrène notre pays depuis plus de 40 ans aujourd’hui mais l’échec scolaire dans lequel se trouvent leurs enfants ne peut les laisser sans une part de responsabilités.

Voilà un pays où la paresse est encouragée ; j’en veux pour preuve toutes ces vagues d’élèves, du primaire au secondaire, qui change d’établissements au gré de leurs échecs.

Certaines questions se posent : Qui finance ce trafic de faux et usage de faux documents ? Qui accepte de faire passer en classe supérieure des élèves dont le faible niveau a été mis à jour par leur échec ? N’est-ce pas les Parents ?

Nous ne pourrons pas continuellement rejeter le tort aux enseignants et aux gouvernements successifs si nous voulons avancer sur des bases solides et faire prospérer notre pays.

Cette situation (encouragement de la paresse) a une double conséquence. D’une part, les parents forment des futurs citoyens habitués aux magouilles et aux fraudes donc des futurs corrompus potentiels.

Cela induit un éternel recommencement car les corrompus d’aujourd’hui seront remplacés par les corrompus potentiels de demain !!!! Le Pays restera donc toujours dans l’immobilisme et dernier de la classe dans le concert des nations.

Faire redoubler son enfant, c’est lui faire comprendre que dans la vie c’est l’effort et la détermination qui priment ; en somme c’est lui inculquer des valeurs.

Dans une société où tout passe par les relations, où avoir de l’argent et du matériel sans effort préalable est source de respect et de reconnaissance sociale, comment pouvons-nous en vouloir à cette jeune génération qui ne fait qu’imiter les adultes qui les entourent ?

Le Gabon actuel est un pays sans valeur donc sans âme…

Combien de parents ne cherchent-ils pas à acheter les épreuves à la veille des épreuves pour garantir le succès de leurs progénitures ?

Combien de parents n’encouragent-ils pas, d’une façon ou d’une autre, les jeunes filles à se dépraver soit pour des résultats scolaires soit pour faire vivre la famille ?

Combien de professeurs, instituteurs et maîtres, quand bien même parents d’élèves, ne sortent- ils pas avec leurs étudiantes, lycéennes et ce, jusqu’au primaire sans que cela émeuve outre mesure la société ? Ces relations aboutissent parfois au mariage… quelle honte !!!

On s’amuse même dans la société du terme MST : Moyenne Sexuellement Transmissible. Cela est tombé dans la blague populaire mettant ainsi de côté toute la gravité de cette notion.

Que les traditionnalistes ne viennent pas me parler de valeurs africaines car ceci n’est que parole, aujourd’hui.



Mardi 10 Août 2010
Source : Le-pact.fr
Vu (s) 491 fois


Politique | Société | Economie | Articles Sponsorisés | Voyages | Vide | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | MDFC | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame








Les Articles les plus lus

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...



Incroyable !