News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Un vaste réseau de vol de véhicules démantelé à Libreville

Le site de la Liberté - source : AGP le Lundi 28 Décembre 2015 à 01:08 | Lu 4277 fois



Samuel Menie Olomo, Gabonais, 49 ans et ses deux compères, Clotaire Souaka Mbani, Gabonais, 41 ans, et Asanti Kouame, ghanéen, 33 ans ont été arrêtés mi décembre par les éléments de la police judiciaire (PJ) après avoir tenté de vendre trois véhicules volés.

À en croire les enquêteurs, la bande à Samuel Menie Olomo ne serait pas à son premier vol de voitures. Multirécidiviste et très connu des services judiciaires pour avoir été emprisonné plus de sept fois, Samuel Menie Olomo s’est à nouveau fait prendre par les agents de la Police judiciaire.

Les faits se déroulent le 13 décembre 2015 à la gare-routière. En voulant liquider un des trois véhicules de marque Toyota Hillux volés et dont les plaques d’immatriculation avaient été changées préalablement ; les enquêteurs lui mettront la main dessus.

C’est suite à une plainte déposée par la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS), que le réseau de vol de voitures, dont les maîtres à penser sont Samuel Menie Olomo et le prénommé Armel, en cavale, a été finalement démantelé.

Informés de ce que le gang tentait de liquider le Toyota Hilux flambant neuf sur le marché noir, à la gare routière, la PJ se lancera aux trousses de la bande à Samuel Menie Olomo, en passant par celui qui était chargé de réformer les véhicules volés, Clotaire Souaka Mbani et Asanti Kouame, le garagiste chargé de la transformation des trophées.

Samuel Menie Olomo, reconnaissant ses antécédents judiciaires, revient sur ses exploits en essayant de minimiser le nombre de voitures volées.

« Cela fait dix ans que je pratique le vol de véhicules. J’ai été formé par Eugène Mitogho, aujourd’hui décédé. Et depuis que j’ai commencé dans ce business, j’ai déjà liquidé dix véhicules », a-t-il martelé lors son audition dans les locaux de la PJ.

Démenti des enquêteurs, le sieur Olomo aurait déjà procédé à la liquidation de plus d’une centaine de véhicules appartenant a des entreprises et des particuliers.

L’indélicat userait d’une clef à molette et de plusieurs tournevis pour déjouer la sécurité des véhicules dont il prenait possession et qu’il vendait au plus offrant à moindre coût.

La bande à Samuel Menie Olomo a été présentée devant le parquet de la République et sont en détention provisoire à la Prison centrale de Gros-Bouquet en attendant leur jugement.

Lundi 28 Décembre 2015
source : AGP
Vu (s) 4277 fois




1.Posté par coudou le 28/12/2015 07:15 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sentence:
coller à chacun 50ans de travaux forcés et 50ans d'assignation à résidence.
Ainsi,plus de problèmes.

coudou,conseiller de Poutine et Bachar Al-Assad.

2.Posté par Francis le 28/12/2015 08:01 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Des gabonais chez eux mais très grand voleurs vraiment quelle honte sa fait pitié bref c''est tout simplement sans commentaire

3.Posté par Jordy abdou le 28/12/2015 11:43 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
les images svp

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...