News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Un présumé Alex Eckembé proxénète écroué vendredi à la prison centrale

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Dimanche 21 Juillet 2013 à 07:27 | Lu 1339 fois

Alex Eckembé, un ancien chef de cabinet d’un ministre a été placé sous mandat de dépôt vendredi par le tribunal de première instance de Libreville, pour « viol et proxénétisme », a annoncé le procureur de la République, Sidonie Flore Ouwé.



Gabon : Un présumé Alex Eckembé proxénète écroué vendredi à la prison centrale
M. Eckembé a été épinglé suite à la plainte d’une jeune femme qu’il aurait sauvagement abusée sexuellement après une virée en boite de nuit.
Les faits se sont déroulés dans la nuit du 13 au 14 juillet dernier à l’hôtel Mont de Cristal de Libreville. Selon le procureur, après avoir baratiné la fille dans une boite de nuit de la capitale gabonaise, sieur Eckembé s’est retrouvé avec la dame dans sa chambre d’hôtel. Pour assouvir sa libido débordante, M. Eckembé a exercé la brutalité sur sa victime avant de la violer plusieurs fois.

Ce viol ne serait que la goutte d’eau qui a débordé le vase. Cette affaire a mis a nu les activités louches du présumé violeur. « Nous avons des forts soupçons que le mis en cause pratique ne serait qu’à titre d’intermédiaire le proxénétisme, (…) nous avons des photographies des jeunes filles venues des multiples horizons : l’Afrique du sud, le Cameroun, le Gabon etc… Il vend leur charme », a souligné Mme le procureur.

Le proxénétisme se définit comme metier qui favorise la prostitution moyennant de l’argent. M. Eckémbé est soupçonné être un membre d’un réseau de proxénétisme transnational. D’après le gendarme de l’Etat, l’enquête diligentée ce jour va au delà des frontières du pays avant son jugement.

40 ans révolu, le mise en cause est sorti imperturbable et sans remord du bureau du procureur de la République qui lui a lu ses droits avant son transfert à la prison centrale de Libreville.

« C’est une enquête qui est ouverte. Notre compatriote qui est poursuivi par nos soins a violé sauvagement une jeune dame », a déclaré le procureur de la République, Sidonie Flore Ouwè qui s’est prêté aux questions de la presse.

Conformément aux articles 256 et 260 du code de procédure pénal gabonais, l’accusé encours plus de 10 ans d’emprisonnement ferme.

Source : Gabonactu

Dimanche 21 Juillet 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1339 fois




1.Posté par Tinkis le 21/07/2013 14:18 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une fille accepte de rentrer à l'hotel avec son dragueur,puis elle porte plainte pour viol.c'est de la mettre en prison comme la norvegenne de 24ans à DUBAÏ.

2.Posté par TARA le 21/07/2013 20:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tu as soutenu les Bongo avec ton mouvement "Bongo Doit Rester", et tu vas croupir en tôle. Madame Wéwé ou Wéhou, Awa ou Ouwé ne prend même pas en compte la présomption d'innoncence, c'est pour te dire que tu es cuit mon cher ami.

La vérité c'est que c'est un piege que cette prostituée de Camerounaise t'a tendu avec la complicité d'Acrombessi et d'autres. Ils ont découvert que tu as fait fuiter une information très importante qui gène le pouvoir émergent. Je ne sais pas si Ouwé ou Awa aurait pris la même décision si ça avait été une gabonaise qu'on avait soit disant violée, vu que le pouvoir émergent a décidé de mener la vie dure aux gabonais de souche.

Tu comprendras don que rien, n'absolument rien, ne justifie de soutenir un pouvoir maléfique de criminels ritualistes. Perso, je ne crois pas à cette histoire de proxénétisme dans la mesure où tout le meonde sait que les 1ers proxénètes au Gabon sont les Bongo, la Mama Patience Dabany et son réseau de camerounaises y compris. On peut même remonter à l'affaire Smalto de feu Omar Ondimba qui faisait venir des prostituées dans des avions entiers moyenant pétro-dollars...

3.Posté par Ekang N''''''''''''''''''''''''''''''''na le 22/07/2013 11:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Encore une grossière entourloupe pour abuser les gabonais. Que sont devenues les affaires des crimes rituels?

4.Posté par OYANE ONTETE le 22/07/2013 22:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
EKANG N AFFAIRE CLASSER COMME D'HAB
LE GABON SE PRÉOCCUPE POUR DES BASSESSES ET LES VRAIS PBS SONT SOUS LE TAPIS, MAIS EN ATTENDANT LES ASSASSINS CONTINUENT A SÉVIR
C'EST SA NOTRE TRÈS CHER PAYS

5.Posté par eck le 24/07/2013 11:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
QUOI Affaire crime rituels classer?? SVP ne nous distrayez pas avec des pbs qui n'on ni tête ni queue. comment un homme qui a toute les filles pour lui et qui a de l'argent peut violé une fille? il faut être fou pour croire a vos mensonges c'est incroyable cette histoire montée de toute pièce mais si réellement il plaçait des filles aux grand de ce pays les noms sortirons un jour je connais mon grand il vous citera tous jusqu'au prési même il le fera merci.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...