News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Un policier sauvagement agressé à la machette par un gang de braqueurs à Akébé

Le site de la Liberté - Média libre à 100% Citoyen le Mercredi 30 Décembre 2015 à 06:11 | Lu 5414 fois



Gauthier Moromo, 27 ans, Ella Ekome alias ‘’malheur’’, 21 ans, Derly E. Mvone Ebang alias ‘’Monstro’’, 20 ans, Didier Ndong Etougou alias ‘’Samy’’, 20 ans, tous Gabonais, et Gabin Nyang alias ‘’Eto’o’’, 21 ans, Camerounais, ont sauvagement agressé, à la machette , un jeune policier, Armel Manongo, âgé de 26 ans, dans la nuit du réveillon de noël a&vant d’être stoppés par la police judiciaire.

Cela faisait plusieurs mois déjà que la bande à Gauthier Moromo sévissait dans les rues de Libreville. Selon les enquêteurs, les présumés braqueurs, afin d’assurer une mobilité efficace, procèdent par vol de véhicule. Un moyen qui leur permettait de pouvoir quadriller, sans difficulté, toute la ville jusqu’au soir du réveillon de noël quand le gang est tombé sur le jeune Armel Manongo, policier en service, qui en a fait les frais.

Selon les éléments contenus dans les dépositions des prévenus, ils auraient, ce soir-là, volé un taxi de marque Toyota Corolla afin d’opérer en toute discrétion comme à leur habitude. Mais par le fait du hasard ils tomberont malheureusement sur un agent des forces de sécurité, qui regagnait paisiblement son domicile après une sortie, et après avoir braqué peu avant sept personnes dont un couple.

Gauthier Moromo et ses compères auraient interpellé le jeune Armel Manongo à hauteur du pont d’Akébé, dans une zone sinistre, lorsqu’ils décident unanimement de le déposséder de tout ce qu’il avait sur lui, y compris son arme de service chargée de munitions au moment des faits. Ayant émis de la résistance, le jeune policier se verra non seulement lynché, mais aussi taillader le corps à l’aide d’une machette visiblement bien aiguisée.

Armel Manongo sera secouru par des noctambules de passage quelque peu après l’incident. Très vite, ils le transporteront au Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL) où il a aussitôt été pris en charge. Aux dernières nouvelles, il se trouverait aujourd’hui hors de danger.

C’est donc suite à des plaintes du chauffeur de taxi ainsi que des autres victimes du réveillon de noël que Gauthier Moromo et ses comparses ont été mis hors d’état de nuire par la Police judiciaire.

Selon les enquêteurs, les malfrats seront déférés devant le Parquet de la République dans les toutes prochaines heures.

Source : AGP

Mercredi 30 Décembre 2015
Média libre à 100% Citoyen
Vu (s) 5414 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

25.Posté par serges dry le 14/02/2016 13:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ne les brusquez pas encore,svp ils cachent dans leur tenue civile au sorti de leur maison et travail...

24.Posté par mone le 01/01/2016 17:26 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
80000FCFA c est le salaire d un policier en début de carrière ? Vraiment !

23.Posté par FN GABONAIS le 31/12/2015 00:19 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
hmmm !monstro, malheur... qu'elle honte, 9mois dans le pauvre ventre pour rien. mais ou est passé cette fameuse police de proximité ?

22.Posté par wallace le 30/12/2015 23:03 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci Giap, toi au moins tu comprends

21.Posté par Giap Effayong le 30/12/2015 22:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'abonde dans le même sens que wallace.En effet,les policiers gabonais sont des assassins,des racketteurs...et j'en passe.Franchement,si j'avais été avec ces gars,j'aurais décapité ce policier avec cette machette.

20.Posté par gabonitude le 30/12/2015 20:18 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En tout k pour moi koi...pendez les par les couilles!!!

19.Posté par gabonitude le 30/12/2015 20:15 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Wallace t trop nul koi!!!

18.Posté par gabonitude le 30/12/2015 20:15 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Wallace t trop nul koi!!!

17.Posté par Les réalités le 30/12/2015 19:59 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On attrape les assassins preneurs d''organes ils sont relâchés après juste quelques mois hors leur châtiment devait servir de leçon à tout ces inutiles qui pensent que les quartiers leur appartient

16.Posté par joseph Staline le 30/12/2015 18:07 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bigbilly,
il y a longtemps que je te cherche.Con de ta mère.

désolé l'assistance,mais il faut bien tomber aussi bas qu'un python si on veut l'affronter.

joseph Staline

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...