News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Un plat maléfique abandonné dans un carrefour à Franceville

Le site de la Liberté - LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24 le Vendredi 16 Juillet 2010 à 19:39 | Lu 1777 fois



Gabon : Un plat maléfique abandonné dans un carrefour à Franceville
Un plat maléfique abandonné dans un carrefour de Franceville, non loin du lycée Eugène Marcel Amogho a été découvert récemment par un groupe de personnes se rendant à un culte religieux, rapporte vendredi le correspondant de l’AGP.

Le fameux plat servi dans une petite terrine, sur un morceau de drap blanc, copieusement enduit d’huile de palme crue était composé d’un poulet égorgé, à peine déplumé, débarrassé d’une partie de sa carcasse et bien assaisonné avec des feuilles bizarres.

Tout à coté, deux œufs de pigeons ou d’un autre oiseau, du piment, un doigt de banane verte et d’autres condiments étaient soigneusement disposés dans la pense et autour de l’oiseau de la basse cour.

A force de scruter le contenu du fameux plat qui, le matin ne ressemblait qu’à des ustensiles abandonnés parce que le couvercle ne laissait rien transparaître, on y a aperçu des aiguilles incrustées dans des mixtures qu’on a pu identifier.

Chaque témoin de la fameuse scène a eu le droit à sa version : sorcellerie ; magie noire ; fusil nocturne ; sacrifice, etc.

Qu’elle que soit la dénomination retenue, c’est un acte odieux que les forces de l’ordre doivent réprimander, car il contribue au trouble à l’ordre public.

Ce matin-là, les habitant du quartier riverain n’ont pu traverser le carrefour que grâce à l’intervention d’un pasteur et de ses ouailles, appelés en appoint pour conjurer le fétiche.

D’après plusieurs spiritualistes, phyto et tradi-thérapeutes, cette terrine contenait un dangereux fétiche préparé par un sorcier maléfique et qu’aurait déposé là une personne qui l’aurait consulté dans l’optique de faire du tort à autrui.

Il y a quelques années et ce pendant longtemps, entre fin décembre et début janvier, on pouvait rencontrer ce genre de plats dans des corbeilles au beau milieu de l’un des carrefours de Moanda, non loin de gendarmerie.

Avant mi-janvier suivant, un accident mortel était toujours enregistré à l’endroit, au point de contraindre les moandais à le baptiser carrefour de la mort et ce, jusqu’à un passé récent.

De gros efforts sont déployés par ces derniers pour tenter de rendre à ce carrefour ses appellations premières : ’’carrefour de l’hôpital général’’, ’’carrefour Fina’’ ou encore ’’carrefour de l’hôpital général’’ en ce qu’il constitue l’intersection entre tous les points cités.

Vendredi 16 Juillet 2010
LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24
Vu (s) 1777 fois




1.Posté par ou vas-tu gabon? le 16/07/2010 20:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est l'emmergence vous voulez koi?

2.Posté par la patrie gabonaise le 16/07/2010 21:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
heureusement qu' il n'ya qu'au G2 qu'on rencontre ce genre de chose prouvez nous à qui vous avez affaire BONGO ou la françafrique ou le GABON

3.Posté par le fils du pauvre le 16/07/2010 23:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c tout ce qui rend l'afrique en retard

4.Posté par PauvreGabon le 17/07/2010 02:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
et dire qu'on veut avancer avec ces choses!!!

5.Posté par syd le 17/07/2010 03:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
detrompe toi "la patrie gabonaise", c'est des faits qu'on retouve partout dans le gabon, le fetichisme n'est pas une affaire des provinces , si tu le dis , je crains fort que tu ne connaisse pas la capaciter de nuissance des gabonais. j'ai moi meme été temoins d'une scene pareil a LBV , plus precisement au ptit carrefour ou se trouvais la Maringa , c'etais une tortue charger avec je ne sais quel fetiche dans un pagne rouge attacher sur le dos de cette derniere a-t-elle point que cette tortue ne pouvais avancer, cela avait telement creer un attroupement que la circulation en etait partubée!
Frenchement si des telles pratiques faisaient avancer l'afrique je crois qu'on ne connaitrai pas ce retard! des crimes rituel par ci, le fetichisme par là,et n'en deplaise a certains ça n'a rien avoir avec les systeme en place , mais surtout la mentalité des gabonais qui veulent toujours nuire leur voisin par jalousie ou par cupiditer! triste pays!

6.Posté par alvine17 le 17/07/2010 19:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il n'existe pas d'organismes officiellement reconnus pour dénoncer ce genre de pratique et donc éviter la recrudescence du phénomène. Voilà, aujourdh'ui on tend vers une société à l'européenne tout en oubliant que nous sommes africains. Depuis combien d'années la sorcellerie existe-elle ? La sorcellerie chez nous tient un sens péjoratif, parce que certaines personnes l'utilisent à des fins maléfiques. Mais quel est le continent où il n'y a pas de sorcellerie ?
Pourquoi la sorcellerie africaine ne permet pas la lancée, l'ouverture du développement ? Même le vaudou qui est assez réputé n'est pas né dans l'idée de nuire à X ou Y. Mais la sorcellerie on a besoin d'elle pas pour s'entretuer, nuire à X ou Y, mais pour réveiller les pouvoirs qui somnolent en nous, guérrir des maladies par ex, etc. Certains sont obligés d'aller le chercher ailleurs alors que nous l'avons chez nous.
Si on arrive pas à le faire, c'est qu'il y a problème et on restera toujours à l'arrière plan

7.Posté par Mougoye le 17/07/2010 20:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ou vas-tu gabon?
y'a que sa que ta dans la bouche?
@la patrie gabonaise
j'ai grandi à port gentil et je peu te dire que cette histoire ne rigole pas,au carrefour Léon MBA on trouvait ce genre de corbeille et quelques jours un accident grave,près de l'école de commerce,sur la route de l'aéroport même chose,au carrefour Tobia même scénario
Et même que des femmes qui dansai le njembe sur les plages de la sader ou encore du Cap LOPEZ ou plusieurs personnes ont succombé...
Dieu seul sait si c'était des sacrifices et j'en passe...A croire que tu vie au GABON

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...