News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Un ministre d'Ali Bongo éclaboussé par une affaire sombre...

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Samedi 5 Mai 2012 à 13:38 | Lu 1968 fois



Gabon : Un ministre d'Ali Bongo éclaboussé par une affaire sombre...
Pendant qu’Ali BONGO réunissait son administration pour opération de communication supplémentaire, l’un des ministres de sa nouvelle équipe gouvernementale était éclaboussé par une affaire sombre de terrains mal acquis appartenant à la famille ORANGUI EGUEYI qui s’est vu dépossédée de son patrimoine par Gabriel TCHANGO. Pour faire face l’indélicat dignitaire du PDG, la famille ORANGA a sollicité l’appui de la Société civile d’où l’organisation ce jour d’une conférence de presse assortie d’une déclaration dont voici le contenu.

Affaire Gabriel TCHANGO Déclaration de la famille ORANGA

La famille ORANGA par ma voix vient porter à la connaissance de l’opinion nationale et internationale le conflit qui l’oppose à Gabriel, Ministre des eaux et forets qui depuis 2007 a acquis de manière frauduleuse les biens appartenant à Monsieur ORANGA EGUEYI Claude René, notre père et époux.

En effet, en 2007, pendant que Monsieur ORANGA EGUEYI Claude René, purgeait une peine de prison à la maison d’arrêt de Port-Gentil, son fils, Claude Edmé ORANGA, a volé le spécimen de son cachet, comportant par ailleurs sa signature dans le but d’effectuer des opérations illicites contre son père et toute la famille.

Ayant en sa possession la signature et le cachet du père, Claude Edmé ORANGA , a falsifié un certain nombre de documents dont une attestation de cession de terrain et de villas en date du 7 mars 2007 , et une fausse procuration signée le 04 juin 2007 .
Ces deux documents frauduleux ont été légalisés respectivement aux mairies du 3eme arrondissement de Port-Gentil et sixième arrondissement de Libreville.

Disposant de ces documents contrefaits, à l’insu des mandataires désignés par le propriétaire des biens à savoir : Bernadette Lydie ORANGA et Monsieur Lucien Serge ORANGA, Claude Edmé ORANGA , le fils usurpateur s’est entendu avec Gabriel TCHANGO pour l’achat des biens de Monsieur ORANGA EGUEYI Claude René, composés deux villas de grand standing à Port-Gentil et d’une grande villa à Libreville à un prix absolument dérisoire de 25.000.000FCFA , lesquels lui rapporte mensuellement depuis 2007 , la somme 2.000.000FCFA de loyer et 72.000.000 de FCFA.

Par cet acte inqualifiable, Monsieur TCHANGO Gabriel s’est rendu coupable de complicité de vol aggravé, de complicité d’escroquerie, de faux et usage de faux, de pillage et de spoliation des biens apportant à la famille ORANGA.

Dans leur détermination à piller et spolier Monsieur ORANGA EGUEYI Claude René , Gabriel TCHANGO et son complice Claude Edmé ORANGA, le fils usurpateur, les deux malfaiteurs ont fait usage de plusieurs stratégies d’intimidation, de fourberie et de tromperie pour faire accepter le fait accompli au propriétaire des biens avec la complicité de certains hommes de loi. Les différents documents qui sont à notre possession font foi.

A toutes fins, Gabriel TCHANGO en sa qualité de notable était informé que Monsieur ORANGA EGUEYI Claude René, était marié légalement et père d’une nombreuse famille.

Sachant que Monsieur ORANGA EGUEYI Claude René, était en prison, et pour éviter toute action préjudiciable à son encontre, dans une démarche responsable et prudente, pourquoi Gabriel TCHANGO n’a-t-il pas pris le soin de réunir la famille d’ORANGA EGUEYI Claude René afin d’obtenir l’accord officiel de cette dernière et de s’assurer de la véracité des documents présentés par fils ?

Manifestement, Gabriel TCHANGO a choisi la voie de l’illégalité et de la manigance pour voler, corrompre et déposséder Monsieur ORANGA EGUEYI Claude René de ses biens, fruit de nombreuses années de dur labeur pendant que le propriétaire légitime croupit malade à la prison de Port-gentil.

Nous considérons que Monsieur Gabriel TCHANGO est un recéleur aux yeux de loi. Il cherche à nous intimider par ce qu’il est ministre en usant du trafic d’influence. Il se dit être au dessus des lois de la République. Comment un tel individu, d’une aussi basse moralité a-t-il pu accéder au poste prestigieux et noble de Ministre de la République ?

Nous estimons que Monsieur TCHANGO Gabriel est un escroc qui s’est accaparé des biens de notre famille, pendant que notre père est dans une situation de grande souffrance et de détresse au point que par la maladie et la dépression, il ne dispose plus de toutes ses facultés physiques et mentales.

Fort de ce qui précède, nous avons décidé de nous faire accompagner par les organisations de la société civile qui militent en faveur des droits de l’Homme et la lutte contre la corruption pour que justice soit faite et que Gabriel TCHANGO puisse nous restituer sans condition l’ensemble de notre patrimoine mal acquis.

Nous voulons interpeller Monsieur le Président de la République sur cette affaire scandaleuse qui ternit une fois encore l’image de son Gouvernement vis de la Nation et de la communauté internationale.

Fait à Libreville, le vendredi 4 mai 2012
La famille ORANGA

http://koaci.com/articles-74826

Samedi 5 Mai 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1968 fois




1.Posté par King le 05/05/2012 14:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En quoi çà nous concerne??
il y a la justice pour réglé tout çà!
Évitez de mêler les gens c'est une affaire de famille il faut régler ça entre vous!

Ce n'est même pas un fait divers!
ces problèmes sont courants au Gabon!

Monsieur ORANGA EGUEYI Claude René était en prison pour quel motif il faut aussi nous expliquer les raisons!

2.Posté par L'africain le 05/05/2012 15:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ou est notre problème dans cette affaire? Pourquoi venir nous en parler? Ce site est au service des bandits de la république, ceux qui ont commis des crimes financiers, qui ont du sang dans les mains jusqu'aux coudes, et qui sont impunis jusqu'à présent. Chaque jour, le petit voyou lambert ovono vient nous intoxiquer avec ses articles betes , soutenant sans le dire, le vote ethnique dont a bénéficié son champion, cancer gabonais, membre actif dans l'axe du mal. Tout ceci ne t'inquiète pas, si tu as peu d'amour pour le Gabon?

3.Posté par Orema le 05/05/2012 17:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ça nous concerne forcément en tant que gabonais. À y voir de près, cette famille n'est peut-être pas la seule à vivre cette triste expérience. En tout cas, je souhaite que les ORANGA rentrent dans leurs biens.

4.Posté par labassecours le 05/05/2012 18:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que voulez-vous, en l'absence du coq, les oeufs pourrissent. Au Gabon y a la pourriture partout. On vous avait annoncé la fin des vols, crimes, détournements... où est ce que vous en êtes ?
S'il y a un coq qui régente la basse cours Gabon, qu'il demande à se voyou de démissionner et de se mettre à la disposition de la justice, s'il y en a une aussi. Pitié!

5.Posté par willy bongo le 29/04/2013 19:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je ne crois pas a ses discours incantatoires, inflammatoires contre Mr tchango gabriel
cette famille ORANGA a souvent le tort de croire que ce problème peut se régler à travers ses discours fades

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...