Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Un milliard de francs CFA de BGFI-Bank volatilisé à Ecobank

l'info réelle 7J/7 - Info juste & Utile : News 7J/7 le Mercredi 15 Mai 2013 à 06:46 | Lu 1050 fois

Plus rien ne semble aller à BGFIBank. Entre rumeurs, contre-vérités et refus d’informer, la banque évolue désormais dans une atmosphère des plus floues : une situation qui suscite la crainte de certains de ses clients. Un milliards de francs d’un compte SCI de BGFIBank, domicilié à Ecobank, aurait été détourné.



Gabon : Un milliard de francs CFA de BGFI-Bank volatilisé à Ecobank
Pourtant réglée au sein de la boîte par les principaux cadres de l’entreprise, ce qui ne manquera pas d’être dans les jours à venir la énième «affaire BGFIBank», a été portée sur la place publique par le biais de fuites diverses dont la confirmation ou le démenti sont vivement attendus par les Gabonais et notamment la clientèle de cette banque qui commence à se demander si leurs avoirs ne sont pas menacés.

La panique a été ravivée, en ce début de semaine, par le journal La Loupe qui est revenu sur les rumeurs, les accusations et les insinuations qui planent autour de BGFIBank.

Si depuis le début de l’année 2013 aucune revendication de la part des salariés de la boîte n’a été entendue, c’est que ces derniers auraient été «royalement» traités ainsi que le rapporte La Loupe. En effet, explique un des agents au journal, au mois de mars, ils auraient été gratifiés d’une prime, élevée, de «1,7 million de francs CFA chacun» et «2 millions au titre d’autres avantages». Mais cette belle image de l’entreprise qui traite bien son personnel vient d’être ternie par la persistance d’une rumeur qui fait état d’un éventuel compte SCI appartenant à BGFIBank, domicilié à Ecobank qu’un cadre de la boîte aurait vidé et dont la banque propriétaire n’aurait pas vérifié la traçabilité. Un compte riche d’un milliard de francs CFA qui semble s’être volatilisé dans les airs.

De plus, il a été rapporté qu’Henri Claude Oyima, le directeur général adjoint de la puissante banque, aurait personnellement été attaqué par des individus jusqu’alors non identifiés. Le banquier, patron des patrons, aurait notamment été «piraté» et mis sur écoute à ce qu’il semble. Des «esprits malins auraient pris le soin de lui remettre les portables (ordinateur et téléphone) préalablement configurés de telle manière que toutes les conversations, tous les messages» soient reçus par les bandits, rapporte La Loupe.

Autant de rumeurs, de contre-vérités et d’allégations qui mériteraient une sortie publique des responsables de BGFIBank dans le but d’assainir l’atmosphère nauséabonde qui entache désormais la réputation de l’entreprise.

Gabonreview

Mercredi 15 Mai 2013
Info juste & Utile : News 7J/7
Vu (s) 1050 fois




1.Posté par Priscilla le 16/05/2013 03:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est un enieme detournement de fonds par les dirigeants meme de la BGFI. Ils ont les details du compte a ecobank ou cet argent a ete vire => si l'emegence voulait sanctionner les coupables cela se ferait en un clin d'oeil. Mais comme le 'policier est aussi le criminel' il n'ya aucune illusions a se faire.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

NOUVEAU ! NOUVEAU ! Petit moteur de recherche de produit sur chaque mot souligné de nos articles, faites un test c'est gratuit !

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 18 Septembre 2017 - 10:30 Gabon - Accident de Kango : Le triomphe du laxisme

Flash Info Résistance | Politique | Société | Economie | Articles Sponsorisés | Scandale | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | MDFC | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame






Les Articles les plus lus

Démangeaisons : qu'est-ce que ça cache ?

0 Commentaire - 13/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Pourquoi la bière fait - il tant uriner ?

0 Commentaire - 24/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...