News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Un maire mue en homme d’affaire. Le PDG dans une position inconfortable

Le site de la Liberté - Source : Koaci et LVDPG le Lundi 23 Août 2010 à 09:13 | Lu 926 fois

La polémique enfle face à ce qui s’apparente à une malversation financière à ciel ouvert, sans que curieusement, les hommes de loi qui aient fait montre de promptitude dans l’arrestation du maire et opposant Jean Rémy Lepemangoye, ne disent mot jusqu’à présent, aucune velléité de détention préventive ne semble jusqu’alors nourrie Une sorte de deux poids deux mesures, aux allures de justice aux ordres. C'est ça l'émergence d'Ali Bongo ?



Gabon : Un maire mue en homme d’affaire. Le PDG dans une position inconfortable
Wilfried Okoumba, premier adjoint au maire de la ville minière de Moanda, dans le sud est du Gabon, met la majorité au pouvoir, le parti démocratique gabonais (PDG), dans une position inconfortable.

En effet cette dernière après qu’elle s’en soit prise récemment au maire titulaire de la même ville, membre de l’opposition, Jean Rémy Lepemangoye, envoyé sur instructions du procureur de la capitale provinciale du Haut Ogooué, Franceville, en prison pendant près d’un mois, suite à des soupçons de malversation, avant d’être ensuite remis en liberté sous caution, le temps qu’aboutisse l’enquête en cours, fondée sur une éventuelle passation de marché de gré à gré, dans le chantier de pavage de la ville..

Alors que l’accusé de passation de marché de gré à gré, membre de l’opposition prépare sa défense, dit il, en béton, le rapport de force non dit, pouvoir/opposition, connaît une nouvelle tournure, en raison des agissements peu orthodoxes de l’élu du camp au pouvoir et premier adjoint au maire, Wilfried Okoumba, soupçonné de délit d’initié, dans une affaire de mise en circulation pour son propre compte de deux taxis bus, dans un contexte tout de même riche de curiosité.

‘’L’affairiste’’ a dû profiter de l’absence d’édile titulaire en raison de déboires avec la justice. Etant au fait de la non-conformité administrative des conducteurs de véhicules à usage de taxis dans cette ville de l’intérieur du pays, l’homme met en place un stratagème, en décidant de verser dans une pratique certes légale, mais tout de même inhabituelle dans la localité, à savoir, l’arraisonnement des taxis accusant des retards dans le paiement de la redevance annuelle à la mairie, et autres taxes liées à leurs droits d’exercer.

Les chauffeurs de taxis à Moanda n’étant pas familiers à ce type de contrôle de routine, sont donc pour la plus part, invités à garer leurs véhicules à la fourrière municipale, jusqu’à mis à jour c’en suive. Conséquence immédiate, le trafic urbain à Moanda tourne au ralenti, la quasi-totalité des taxis ayant été arraisonnés.

Et comme la nature a horreur du vide -si le dicton est exact- le maire adjoint de Moanda, Wilfried Okoumba n’a pas jugé bon d’inviter les opérateurs économiques intéressés à saisir l’opportunité au bon, mais en a personnellement profité pour se lancer dans les affaires, en mettant immédiatement en circulation pour le bonheur de sa poche, deux taxis bus, qui pallient le vide crée par l’arraisonnement commandité par notre brave maire qui se découvre la attributs d’affairiste, doublé d’artiste dans le domaine de délits d’initié.

Toute chose qui a pour résultats des courses, des recettes journalières issues des entrées de ses deux taxis bus en circulation qui atterrissent sans coup férir dans ses proches. Comme quoi, le malheur des chauffeurs de taxis à Moanda, fait le bonheur du populiste et très contreversé Wilfried Okoumba, dont la force des actions blâmables a largement dépassée les limites de la province du Haut Ogooué, en permettant à l’artiste de se doter d’une triste réputation à l’échelle nationale.

La polémique enfle face à ce qui s’apparente à une malversation financière à ciel ouvert, sans que curieusement, les hommes de loi qui aient fait montre de promptitude dans l’arrestation du maire et opposant Jean Rémy Lepemangoye, ne disent mot jusqu’à présent, aucune velléité de détention préventive ne semble jusqu’alors nourrie Une sorte de deux poids deux mesures, aux allures de justice aux ordres. Qui vivra, verra dans le pays d'Alibaba


Lundi 23 Août 2010
Source : Koaci et LVDPG
Vu (s) 926 fois


Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...