News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Un homme terrasse un python après une lutte acharnée

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 9 Février 2012 à 17:26 | Lu 2385 fois




Un homme d’une cinquantaine d’années révolues, plus connu sous le nom de Moudjambo dans le village Ferra, à 12 km de Ndendé , aurait terrassé un python de près de 4 mètres, au terme d’une lutte acharnée.

A Ferra, ce genre d’histoire n’intrigue plus personne, tant les habitants de ce regroupement de villages du canton nord du département de la Dola, où vivent près de 109 âmes, sont habitués à écouter et vivre ces faits insolites. D’après une source, les faits remontent en septembre dernier, lorsque Moudjambo, un passionné de la pêche , reconnu dans la localité, se rend le 23 du même mois en matinée au marigot pour tremper son trémail.

Bien sûr, tous les pêcheurs connaissent les dangers dans les étangs et marigots réputés poissonneux, surtout qu’en cette période de saison sèche, hommes et femmes remplissent souvent des paniers de poissons divers destinés à la fois à la vente et à l’alimentation familiale. Sur les lieux de la pêche, à un endroit où il s’était frayé le passage paré des branchages au bord, un sixième sens l’invite à relever la tête pour surveiller l’environnement, car généralement, si ce ne sont des serpents, vous avez des fortes chances de croiser un guêpier, un essaim d’abeilles,ou des animaux féroces au repos.

A une certaine hauteur se trouvait un python enlacé sur une grosse branche, attiré par le clapotis des poissons qui remontaient à la surface respirer un bol d’air ou happer les petites proies. Une rencontre soudaine transformée en ’’chance’’ pour Moudjambo. Courageux, il met son couteau en poche et se met à grimper sur l’arbre pour affronter ce redoutable reptile. ’’Mais avec les malices qui sont les siennes, il a repéré la tête du serpent et lui a mis de grosses entailles le long du ventre’’, a expliqué la source, relatant les faits vécus par le pêcheur.

De même, sous l’effet de la douleur, le serpent ne s’est pas laissé faire et, avec une telle vélocité, a enroulé le corps de son ennemi, avant de se retrouver tous au sol, sans lâcher prise. Du coup, Moudjambo s’est retrouvé avec un bras dans la gueule du python âprement mordu. L’humain a continué le fendillement du ventre puis l’a anéanti. Une aubaine en attendant le produit du trémail. Au village, il semble que Moudjambo aurait pour habitude de suivre tout serpent sur ses traces. Et au cours de ce même mois de septembre, il avait tué cinq pythons et non des moindres, selon toujours la source. D’ailleurs, les mauvaises langues disent qu’il utilise des fétiches pour affronter les pythons. ’’Lui-même parle d’un simple courage d’homme’’, conclut la source.

AGP Mouila


Jeudi 9 Février 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2385 fois




1.Posté par King le 09/02/2012 20:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Après avoir tué cinq pythons,
il doit maintenant se préparer à terrasser un gorille!

2.Posté par Larévolte (pas la révolte) le 09/02/2012 23:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A ce rythme il ne restera plus un seul python au Gabon. Cet homme ne sait-il pas que les grands animaux sont en voie d'extinction?

Par ailleurs, il n' y a aucun exploit à admirer dans la posture de cet homme qui décime la faune gabonaise. Et l'auteur de cet article relate les faits comme si c'était un scoop!

3.Posté par dimboubga le 09/02/2012 23:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
larevolte ce monsieur s il ne fait pas sa comment nourrit il sa famille voir meme le village car je me souviens encore moi qui a grandi au village que lorsqu un villageois tuai une grosse bete c etait une portion de bete a tous le monde si tu conaissait la vie au village tu ne parlerait pas ainsi c est la debroullardise et grace aux gazelles porcepic que mon oncle a tuer sa ma permi d aller a l ecole et il est fier de moi

4.Posté par legabonais le 10/02/2012 09:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
çà doit etre très loin Mouila proche du pôle nord quoi que ....
non je dis ça parceque l'histoire date septembre 2011 et l'AGP la relate dans l'édition d'hier
je crois que cela doit etre dû au temps qu'il faut pour partir de mouila à libreville pas de faxe pas de telephone pas d'internet
je dis ça je dis rien
mais bon l'informatio c'est au quotidien presque 6 mois entre les faits et l'article
c'est inquiétant
mais bon vous etes dans votre emergence
je remercie le journaliste pour l'article d'ici là qu'on me tombe dessus

5.Posté par Lycéed''''''''état le 10/02/2012 21:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mbassou Mounyoungui atsi tsulu Bakèngè bakènguè mbungandi pê na pê Bakèengè bakengè

et dire que que nos ancêtres qui vivaient de chasse et de pêche n'ont jamais été appelés des braconiers, des braconneurs ou connards là ah va là-bas
dis Moudjambo dis elle était bonne la chair?

Piiitaaaaiiiiiiinnnnn

6.Posté par Lom le 10/02/2012 23:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Prochainement Moudjambo compte étrangler un éléplant

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...