News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Un hommage aux dissidents du systeme Bongo !

Le site de la Liberté - Source : BB le Samedi 8 Mai 2010 à 21:31 | Lu 4232 fois



BBM & AMO en 2010
BBM & AMO en 2010
Je crois en l’opposition parce que la sorcellerie politique a vécu depuis le 30 août 2009 et la géopolitique ethniste d’Omar BONGO a disparu avec lui ! Place à la realpolitik nationale qui consiste à réunir tous les enfants du Gabon quelque soit le passé de chacun pour réussir à faire de notre jeune Nation, un pays « unis dans la concorde et la fraternité …(qui) chasse les sorciers » comme l’ont affirmé les compositeurs de notre hymne national.

C’est pourquoi il faut saluer tous les dissidents du SYSTEME BONGO qui ont décidé de s’en affranchir : Louis-Gaston MAYILA, Pierre-Andre KOMBILA, Bourdès OGOULIGUENDE, Casimir OYE MBA, Jean EYEGHE NDONG, André MBA OBAME, Zacharie MYBOTO, Paulette MISSAMBO et bien d’autres !dont des anonymes. Le temps n’est plus aux attaques inutiles contre les aînés car le départ du président Omar BONGO et le coup de force de son fils Ali inaugurent un nouveau cycle politique au Gabon où tout est remis à plat.

Tout en respectant les communautés ethniques de notre pays, nous ne voyons pas les uns et les autres comme d’abord des fangs, des nzèbis, des punus ou des myènès mais comme des citoyens d’un état-nation en construction. Et parce que nous avons toujours été des acteurs libres, il faut à présent rendre un hommage appuyé à l’ensemble des opposants Gabonais du nord au sud et de l’est à l’ouest : Pierre MAMBOUNDOU et même Paul MBA ABESSOLE (dans une autre vie) pour leur rôle historique dans l’évolution du Gabon.

Il faut exprimer dès maintenant la reconnaissance nécessaire que la Nation Gabonaise devra montrer un jour envers ces dissidents du SYSTEME BONGO sans lesquels nous serions encore aujourd’hui dans une dictature infernale et qui ne souffrirait d’aucune contestation : Zacharie MYBOTO, Casimir OYE MBA, Jean EYEGHE NDONG et André MBA OBAME.

Aucun système totalitaire ou prévaricateur dans le monde n’est jamais tombé sans une dissidence interne. Le Peuple Gabonais et singulièrement les jeunes Gabonais échaudés doivent avoir la lucidité de le reconnaitre tant qu’il est encore temps. Nelson MANDELA n’aurait pas réussi à changer l’Afrique du sud sans la dissidence du dirigeant blanc Frederik DE KLERK et sans Mikhaïl GORBATCHEV, le Mûr de Berlin ne serait pas tombé en 1989.

Oui, il faut saluer, le rôle éminent des opposants de l’extérieur du système BONGO (Joseph RENDJAMBE, MOUBAMBA NZIENGUI, Noël NGWA, Paul MBA ABESOLE, Pierre-Andre KOMBILA, Pierre MAMBOUNDOU …et bien d’autres encore !) mais il faut aussi commencer à prendre conscience du bien que les opposants de l’intérieur du système BONGO ont fait au Gabon et à la démocratie gabonaise récemment. Nous sommes d’autant plus à l’aise de le faire que nous ne leurs devons rien.




Gabon :  Un hommage aux dissidents du systeme Bongo !

L'UNION NATIONALE en février 2010

Les Gabonais doivent commencer véritablement à faire preuve de lucidité pour ne pas cultiver des attitudes puériles et infantiles car notre pays ne peut se permettre de devenir une terre destinée à la purification politique ou ethnique. Nous sommes UN et nous le resterons malgré cette nuit plus noire que des milliers de minuit dans laquelle nous a plongé le coup d’état électoral d’un pouvoir privé.
Rétrospectivement donc et si nous sommes faisons preuve de discernement, nous verrions que les dissidents du système BONGO, ont plus servi notre patrie ces derniers temps qu’ils ne l’ont desservi.

- M. Zacharie MYBOTO a été le premier opposant de l’intérieur à porter un « coup sévère » au système Bongo. La violente réaction de ce système contre lui en est la preuve. Rappelons que Zacharie MYBOTO est entré pour la première fois au gouvernement en 1978, occupant successivement les postes de ministre délégué puis ministre d’Etat de l’information, des postes et des télécommunications, porte-parole du gouvernement, ministre de l’équipement, de la construction et de l’aménagement du territoire et ministre des travaux publics jusqu’à sa sortie du gouvernement en janvier 2001.

- L’ex-Premier Ministre Jean EYEGHE NDONG a joué un rôle déterminant et salutaire dans la prise de conscience nationale de l’inqualifiable : la préparation d’un coup de force par le pouvoir privé au Gabon ! Au cours des obsèques du président BONGO, des oraisons funèbres ont été prononcées tour a tour par le fils aîné du défunt président et candidat à la succession du père, M. Ali BONGO, représentant les familles paternelle et maternelle Basile ONDIMBA et Jeanne EBORI, le premier ministre gabonais, Jean EYEGHE NDONG, pour le gouvernement, M. NZOUBA NDAMA, président de l’Assemblée Nationale et enfin, Mme le président de la République, assurant la période transitoire, Rose Francine ROGOMBE.

Le discours le plus notable, pour ne pas dire le plus marquant, et qui restera dans les mémoires, a été celui du chef du gouvernement, M. Jean EYEGHE NDONG, qui a stigmatisé le comportement rétrograde d’une clique qui se dispute la succession d’Omar BONGO ONDIMBA, veut bafouer l’autorité de l’Etat, en ayant une vision provincialiste et ethnique, affairiste, personnelle, voire monarchique du pouvoir au Gabon. Aucun gabonais digne de ce nom ne peut négliger ce discours historique et prémonitoire qui a lavé l’honneur de l’Etat gabonais devant les présidents français.

- Casimir OYE MBA, un des esprits les plus brillants que notre pays a engendré et dont le parcours démontre un savoir-faire qui n’a certainement pas donné toute sa mesure sous le système Bongo (synonyme de tombeau des intelligences) a eu une saine réaction en se « révoltant » ouvertement contre le mode de désignation du candidat du PDG (le parti-état au pouvoir depuis 43 ans). Il a pesé de tout son poids pour qu’Ali BONGO alors ministre de la défense ne reste pas à son poste alors même qu’il avait été désigné candidat à la présidentielle de 2009 par un « politburo » de circonstance. Il aurait pu manœuvrer pour redevenir Premier ministre (il en a l’expérience et la compétence) mais il a choisi avec d’autres de se mettre en danger et d’assumer sa dissidence interne. Si la dissidence ne demandait pas un certain courage et un minimum d’honneur, d’autres auraient déjà suivi !


- André MBA OBAME, l’ancien « prince des ténèbres » du Système BONGO a eu la dissidence la plus déterminante contre le système BONGO et en faveur de l’évolution démocratique. A n’en pas douter, si Ali BONGO et le pouvoir privé l’avaient eu avec eux, la dénonciation du coup d’état électoral aurait été plus que difficile. Nous devons donc cesser de diaboliser l’ancien ministre de l’intérieur d’Omar BONGO car les temps ont changé. Sans ses dénonciations, ses médias audio-visuels et une certaine popularité imprévue dans une grande partie du pays, Ali BONGO aurait écrasé la contestation plus aisément. Les Gabonais devraient se réjouir qu’André MBA OBAME ait mis son intelligence au service du changement.


Gabon :  Un hommage aux dissidents du systeme Bongo !

Pierre MAMBOUNDOU et l'ACR - une alliance nationale contre ALI BONGO ?

Je lance donc un appel au rassemblement de la Nation contre Ali BONGO et le pouvoir privé qui étouffe notre pays. Le Gabon a besoin d’une large alliance Nord-Sud et Est-Ouest pour débongoiser l’état gabonais car Ali BONGO n’est pas une partie du problème…Il est LE PROBLEME. Va-t-il comprendre que ce pays ne veut pas de LUI et que n’importe qui peut diriger le Gabon sauf LUI ? Nous n’en faisons pas une question de personne mais une exception d’irrecevabilité : Il ne peut y avoir dans un pays à moderniser deux pouvoirs, le pouvoir privé familial et le pouvoir des institutions pour le décor.

Le Gabon doit être modernisé au sens le plus noble. Il doit mettre en place des mécanismes objectifs et des processus qui permettent d’en faire un pays modèle. Cela est incompatible avec la perpétuation d’un système minoritaire basé sur une structure familiale. S’ils aimaient un peu la terre gabonaise, les BONGO prendraient l’argent (les milliards de dollars d’Omar BONGO) et laisseraient les Gabonais se reposer de ce nom devenu insupportable au moins le temps d’une génération.

Bruno Ben MOUBAMBA
Vice-président de l’UNION NATIONALE
bruno@moubamba.com


Samedi 8 Mai 2010
Source : BB
Vu (s) 4232 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

60.Posté par St.Michael le 13/05/2010 05:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
My Bright People,

J’apprécie le sens de la raison, l’intelligence et la maturité des compatriotes ici sur ce site d'excellence LVDPG. Je ne suis pas un ‘Self Annointed’ Juge ou sage ou encore modérateur. Je suis tout simplement St.Michael (chasseur de démons) qui aime et apprécie les Gabonais/Gabonaises.

C’est pour cela que je suggère UN SAMBAAH NATIONAL à tous les frères/soeurs pour clore cet incident (je ne reprendrais pas le terme).

Je sais que vous chassez le même démon, en tout cas celui que chasse St.Michael et le peuple opprime c'est-à-dire Alibenbongo/pdg-francafrique qui est assis non seulement sur ce qui reste de notre constitution mais aussi sur nos recettes de 6 Milliards de CFA / Jour alors que 98 % des Gabonais/Gabonaises broient du Charbon.

J’envoie une onde d’UN Sambaah National à tous/toutes.

Votre humble serviteur St.Michael.

59.Posté par lemodérateur le 13/05/2010 04:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A monsieur Mba Assoume (Post 56)
Je me permet juste d'apporter une petite rectification.
J'ai lu comme vous le premier post de CHE2 qui a parlé de MAJORITE de gabonais et non pas pas comme vous le dites dans votre post de L'ENSEMBLE...
Je pense qu'il ne faut pas transformez les dires d'autrui (car une MAJORITE n'est pas = à L'ENSEMBLE...)
Merci

58.Posté par Diaz le 13/05/2010 04:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@MBA ASSOUME (55)

Merci pour le soutien et la compréhension. J’espère seulement que le/la compatriote a finalement compris. Je me ferai toujours LE DEVOIR de ramener les gens à l’ordre chaque fois que je le pourrai. Le changement doit commencer par nos mentalités et habitudes.

57.Posté par Diaz le 13/05/2010 04:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@MBA ASSOUME (Post 56)

Merci pour le soutien et la compréhension. J’espère seulement que le/la compatriote a finalement compris. Je me ferai toujours de ramener les gens à l’ordre chaque fois que je le pourrai. Le changement doit commencer par nos mentalités et habitudes.

56.Posté par MBA ASSOUME le 13/05/2010 02:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Diaz

Merci de remettre les choses au point.
J'ai lu, comme toi, l'insulte qui a été proférée à l'ensemble des Gabonais par @CHE2. Je n'ai pas voulu répondre parce que je suis plus concentré sur l'essentiel de notre véritable combat, chasser Ali Bongo du pouvoir avant qu'il ne soit trop tard. Je dis à notre cher @CHE2 que l'insulte n'est pas un argument de débat politique que les vrais partisans du changement souhaitent intelligent, structuré, logique, raisonnable et réaliste. La libération du peuple gabonais est notre raison d'exister aujourd'hui, que le bout du canon reste toujours braqué sur la cible Ali Bongo.

55.Posté par Diaz le 12/05/2010 19:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@CHE2 (Post 52)
J’ai certes compris le fond de votre pensée dans votre premier post, mais vous, non seulement vous ne comprenez rien de mon reproche, mais en plus vous vous mordez par la queue en reniant vos propos. Vous citez bien avoir dit ceci : « les gabonais en majorité sont des êtres idiots par essence! ». Dans quelle partie de cette affirmation vous adressez-vous à des idiots et non pas à des gabonais ?

Un moins idiot aurait tout simplement reconnu la gravité de son affirmation et s’excuser de n’avoir pas vu les différentes facettes d’un tel propos au lieu de se perdre en conjecture dans des explications infantiles et un emportement qui prouve l’idiotie même. Le fait de vous montrer que la généralisation de votre affirmation peut jusqu’à inclure vos propres parents n’a même pas suffi pour réveiller votre raison si endormie dans un égo prompt à se justifier et se défendre.

Vous serez d’avis avec moi que la majorité des gabonais (du nord au sud, et de l’est à l’ouest du Gabon) ne sont pas tous ceux qui « b[ont déjà une fois pris l'argent du PDG en échange de leur vote ou pour assister aux meetings] b» (cf. votre premier post). Dois-je alors vous rappeler que la majorité des gabonais, dont vous affirmez être des « idiots par essence », sont justement ceux-là qui sont pris en otage par un régime totalitaire, égoïste et corrompu depuis plus de 40 ans ? Que c’est cette majorité qui vit avec moins de 2 dollars par jour selon les rapports de la Banque Mondiale quand seulement 2% de la population jouit sans scrupule de tous les biens du pays. Que cette majorité des gabonais, vivant dans une misère terrible, a plus d’une fois été dénuée de son droit au changement maintes fois exprimé par les vrais résultats des urnes.

De quel droit donc et pourquoi les traitez-vous non seulement d’idiots, mais en plus d’idiots par nature comme si Dieu les avait créé ainsi ou que vous aurez découvert en eux un gène d’idiotie ? Pensez-vous combattre pour eux tout en les insultant ?

Vous l’avez si bien dit, si je ne suis pas idiot, c’est que vous l’êtes. Et il est effectivement mieux pour vous de vous taire au risque d’aggraver votre cas.

Vous me trouvez « vulgaire et impoli » !? Je fais mine d’ignorer la saugrenuité en vous renvoyant à mes divers posts que je vous invite à comparer aux vôtres.

Pour votre gouverne, j’ai été le seul à répondre à votre impertinente affirmation parce que j’ai pris sur moi le sacerdoce de répondre mot pour mot à quiconque fera montre d’insolence et vulgarité envers les gabonais et/ou envers les pairs dans ce forum. Sinon, je serait passé outre. J’espère donc qu’à l’avenir vous évaluerez la teneur des propos que vous tiendrez à l’encontre de la majorité des gabonais avant les poster.

Nul n’entre ici s’il ne sait argumenter et raisonner avec courtoisie.

54.Posté par CHE2 le 12/05/2010 14:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Petite erreur le post 51 s'adresse au post 43 et non 44

53.Posté par CHE2 le 12/05/2010 14:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Petite erreur le post 52 s'adresse au post 43 et non 44

52.Posté par CHE2 le 12/05/2010 14:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A Diaz (Post 44)
Une simple question: êtes vous idiot? Si oui, alors mon premier post vous concerne vous et vos proches (père, mère, frères, sœur...) Si non alors c'est l'inverse. Je tiens à vous préciser que je n'ai pas insulté les gabonais mais je me suis adressé aux idiots (je ne sais pas si vous percevez la nuance)!!!!
C'est pas évident de discuter avec quelqu'un qui pense comprendre mais qui en réalité ne comprend rien du tout.
Pour quelqu'un qui prétend combattre la vulgarité et l'impolitesse, je vous trouve très vulgaire et impoli!!!! Si vous comprenez tant mieux, sinon dommage.
C'était la dernière fois que je vous répondais: car je préfère discuter avec des personnes qui s'intéressent au fond des pensées et non celles qui passent leur temps à s'attarder sur des détails comme beaucoup le font sur ce site.
Une dernière question: mise à part le fait que j'ai dit que la majorité des gabonais sont des idiots par essence avez vous compris le fond de mon premier post!!!??? Je pense qu'à part vous tous les autres personnes qui ont réagi suite à cet article, ont compris le fond de ma pensée puisque sur les 51 post publiés vous êtes le seul à avoir réagi à mon post!!!!
Bien de choses à vous frère.

51.Posté par nietsche le 11/05/2010 21:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bruno, le gigolo en renard au milieu des corbeaux. Lafontaine n aurait pas fait mieux.u[

1 2 3 4 5 » ... 6

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...