News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Un gouvernement d'ouverture pourra-t-il suffir pour décrisper le climat politique ?

Le site de la Liberté - D'AKOK le Vendredi 8 Février 2013 à 10:23 | Lu 1378 fois

La composition d'un gouvernement intégrant les différents courants politiques et les membres de la société civile constitue une solution non suffisante pour ouvrir un large débat sur les questions politiques qui opposent le PDG à la majorité.



Gabon : Un gouvernement d'ouverture pourra-t-il suffir pour décrisper le climat politique ?
La gouvernance politique va de pair avec la gouvernance économique. C'est le nouveau crédo des institutions financières internationales.

En fait, après l'échec des politiques d'austérité mises en oeuvre dans les pays africains du sud sahara,au cours de ces vingt dernières années, les occidentaux ont pensé que les déboires actuels de l'Afrique viendraient de leur incapacité à mettre en oeuvre des systèmes politiques crédibles.

La politique politicienne voire mafieuse a, depuis un quart de siècle, miné les activités économiques du continent. ce qui justifierait la situation de ces économies de sous production qui appauvrissent le peuple et laissent un grand nombre dans la misère.

A cet égard, pour continuer à soutenir les pays africains, les aides, dons, et prêts seront subordonnés au respect des vertus démocratiques. Il faut non seulement reformer l'Etat et ses grandes institutions, mais également permettre à tout un chacun de prendre part à la vie de la nation.

Les objectifs du millénaires seront atteints en 2015 (c'est à dire dans deux ans), si effectivement ces pays parviennent à inscrire leurs actions dans un environnement débarassé de toutes ces pratiques suranées. Voici le grand défit que normalement doivent relever les gouvernants.

Au Gabon et dans les autres territoires colonisés, ce discours, reste un " grand discours" mais qui ne colle pas au contexte local. Les villages d'Afrique ont toujours été dirigés par des petits "rois" à qui les sujets ont toujours aquiessé par le mot " amen". A cela s'ajoute la question des richesses.

Le Roi règne sur son royaume et la richesse du royaume est la sienne. Comment retirer le pouvoir des mains du roi pour le confier à ses sujets ? Est-il possible de partager équitablement les richesses entre le roi et ses sujet ?

Autant d'interrogations qui nécessitent une attention particulière. Arrivées au pouvoir avec la bénédiction des colons,quelques familles africaines se sont accaparées et les territoires et les richesses.D'où la revendication légitime de la famille présidentielle gabonaise de conserver le trône avec tout ce qui l'accompagne.

Le débat démocratique dans ce contexte est complexe. Il ne s'agit plus d'une simple histoire des institutions, de l'alternance, mais c'est une question profonde qui porte sur les gros intérêts. Au Gabon, la famille présidentielle est actionnaire dans 2000% des investissements réalisés. Les terres, les forêts, les fleuves, l'océan atlantique appartiennent à une famille. de quel débat politique parle -t-on dans ce cas de figure?

A l'instar des états généraux qui se multiplient dans les ministères, le Gabon avait déjà organisé une conférence nationale la plus souveraine du siècle dernier. Au cours de cette conférence, les recommandations importantes ont été faites, mais qui, pour des raisons citées plus haut, ont simplement été enterrées. les accords de Paris, les congrès, les interventions extérieures, autant d'actions qui pouvaient depuis 1990, mettre le Gabon sur le chemin du développement économique et social.

Le débat au Gabon se situe au niveau des gros intérêts. Peut-on aujourd'hui confier le pouvoir au commun des Gabonais sans garanties que les intérêts des uns et des autres seront préservés ?

Avec autant de ressources (humaines, financières, naturelles...), comment le pays n'arrive -t-il pas à réaliser ces objectifs de développement ? Avec tous les gouvernements ( d'union, de large ouverture, de missions, de combat...) qui se sont succédés depuis 1990, pourquoi les projets n'aboutissent jamais ? Qu'est ce qu'un gouvernement de plus apportera-t-il au peuple si les détenteurs des ressources ne décident pas de les orienter dans des investissements collectifs ?

Le pouvoir et les opposants actuels issus de ce pouvoir doivent expliquer au peuple quel est réellement sa place dans ce pays.


Vendredi 8 Février 2013
D'AKOK
Vu (s) 1378 fois




1.Posté par ppt le 08/02/2013 22:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
rien avoir avec l article
un députe français sa bosse pour le peuple preuve ils sont la a débattre , défendre expliquer discuter etc tous les jours jusqu'à 3 heures du matin tout les jours sur un projet de loi
il y a un très grand fosse,voir abîme, avec les députes gabonais qui disent bosser pour le peuple

2.Posté par Instituteur le 09/02/2013 02:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un véritable ramassis de rengaines; une purée d'anachronismes! Tirant dans tous les sens,mêlant affirmations gratuites et incantions,le plumitif passe et se casse d'un sujet à un autre, sans aucune transition élémentaire.Face à ses affirmations hasardeuses et vraiment,faut-il lui rappeler les plus élémentaires des leçons enseignées au CE2, à savoir qu'a:une phrse débute toujours par une lettre majuscule et se termine par un point; qu'on ne place pas une virgule entre un sujet et son verbe. Laissons de côté l'accord du partcipe passé suivi d'un complément d'objet direct,que l'apprenti écrivassier gratte au brouillon.Kiakiakiakiaaa! Le pauvre, incapable de trouver un titre en phase avec son contenu vraiment indigeste,gagnerait à retourner faire son CE2.Il n'y a aucune honte à cela lorsque l'on traîne de si grosses et profondes lacunes.



3.Posté par Doumi le 09/02/2013 02:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais enfin, il parle de quoi au juste? Quand on lit le titre, on se dit que l'on va parcourir un article centré sur un gouvernement d'ouverture de l'article. Surtout, on se dit que la question se pose quelque part.Mais rien, tout est vague!

4.Posté par Sylvie le 09/02/2013 02:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il a mal choisi le titre.Si c'est uen contribution ou une analyse générale, il devait formuler les choses autrement. Mais bon, tout le monde n'est pas qualifié pour ça. laissez -le faire comme ça!

5.Posté par AYACOMA DES HAYACOMA le 09/02/2013 13:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
IL FAUT BUTER LE BIAFRAIS ET SES SBIRES,C'EST NOTRE DERNIER RECOURS!

6.Posté par joe le 09/02/2013 14:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un instit et ses semblables ne peuvent saisir la profondeur du post de M. D'AKOK.
allez lire les faits divers.b[i[[b[

7.Posté par Lola le 09/02/2013 15:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Joe, c'est pas tout le monde qui a fait le long bic. il y a nous autres à qui il faut expliquer cent fois la même chose. Un instituteur du Gabon a le niveau de 3e. c'est normal qu'il ne puisse pas comprendre ce que dit d'AKOk. Ou est mon gar, feu-pdgiste à mort ? c'est le vrai analyste politique du site.

8.Posté par pétula le 09/02/2013 17:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hééééééééééééé ouiiiiiiiiiiiiii Lola

9.Posté par Le Sosie du Pasteur Bonké le 10/02/2013 02:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Lola,

Je n'ai pas pu te répondre jusqu'à cette heure tardive, parce que je rigolais de la superbe intervention de @Joe. Et je t'avoue que j'en ris encore gros ! J'espère que notre @Instituteur ou "Tititaire" en a pris pour son grade "C.E.N-des-Filles" !

Quant à notre cher D'AKOK, "un bon vin n'a pas besoin de bouchon". Le gars est brillant ! Il connaît son métier ! Reconnaissons-le-lui ! Au risque de maigrir comme les jaloux !

10.Posté par Feu-PDGiste-A-Mort le 10/02/2013 02:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lola, tu connais D'AKOK, je connais D'AKOK, nous connaissons qui est D'AKOK sur notre site préféré. Nous n'avons pas attendu les lumières sombres d'un instituteur pour conserver D'AKOK dans notre admiration. Point.


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...