News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Un étudiant meurt dans un incendie à Libreville

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 28 Août 2012 à 19:32 | Lu 756 fois



Gabon : Un étudiant meurt dans un incendie à Libreville
Un étudiant de l'Université Omar Bongo (UOB) a trouvé la mort dans un incendie survenu, lundi, aux environs de minuit à Akébé, un quartier situé dans le 3ème arrondissement de Libreville, a appris l’AGP auprès des riverains.

Selon des témoignages recueillis surplace, l’incendie a provoqué la mort de Cédric Alain Maganga, alors qu’une femme gendarme, Inès Andrea Voua, s’en est sortie avec une blessure au coude

Le feu, qui s’est déclaré dans la chambre de la victime, s’est propagé par la suite dans toute la maison, a indiqué un riverain ayant vécu le sinistre, ajoutant que l’incendie aurait été provoqué par une bougie allumée.

Trois maisons, dont deux en bois et une en parpaing, ont été réduites en cendres par les flammes. Leurs occupants n’ont pu rien récupérer.

’’J’ai tout perdu, mes appareils électroménagers, tous mes diplômes, même ma tenue de travail’’, a déclaré Mme Voua.

’’J’ai juste obtenu trois jours avant de reprendre le travail’’, a poursuivi la rescapée.

L’incendie, d’une rare violence, a été circonscrit par les sapeurs pompiers. Arrivés rapidement sur les lieux, les soldats du feu ont ainsi évité que d’autres habitations ne soient consummées par les flammes.

AGP

Mardi 28 Août 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 756 fois




1.Posté par King le 28/08/2012 21:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pas d'électricité, il est obligé de s'éclairer avec une bougie un étudiant, et voila il trouve la mort.
Condition de vie difficile!

et on vient vous dire que le pays va bien qu'il y a un fort taux de croissance alors qu'il y a des personnes qui n'arrivent pas à s'éclairer, à se loger, à se nourrir, pas d'emploi, les Routes de la capitale sont impraticables, les bidonvilles augmentent etc.

2.Posté par ladide le 28/08/2012 22:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le GABON est un pays à problème, la pauvreté qui mine la société ne peut qu'engendrer ces faits. Et quand on relate ces faits au gouvernement melo nlo a Moundounga dit que les étudiants sont bien traités alors qu'ils n' arrivent pas à subvenir à leur besoin.Le pauvre n' arrivait pas à payer le courant obligé de prendre la bougie et la suite c'est...comme vous avez entendu

3.Posté par lewela le 28/08/2012 23:45 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les sapeurs pompier n'ont jamais eteint un feu ce declarant dans un domicil,il essai de le retenir pour qi n consume pas dotr bicoq mais souvent le feu consume omoin dja 4bicoq!!!mais ou vas ton!!rien n'es hurbaniser!!et voici q'Ali tue encor un gabs

4.Posté par La nation depuis kinguélé le 29/08/2012 00:08 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Repose en paix frere
Hasta la victoria siempre!

5.Posté par Moudziengou BouKandou Juste le 29/08/2012 10:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Immigration incontrôlée en Afrique Centrale : Risques et conséquences
Moudziengou BouKandou Juste
Autodidacte, chercheur , Erudit psycho analyste
Contact :
moudz@gmail.fr

Chers compatriotes, gouvernement de la République,
Depuis quelque temps, j'observe une augmentation exponentielle du nombre d'étrangers dans la région d'Afrique centrale surtout au Gabon .Cette situation peut très bien être profitable pour nos différents pays, mais elle peut très bien apporter le pire également.
Dans le cas positif, une immigration quand elle est contrôlée, elle peut apporter ce qui suit :
-Une augmentation de la compétence nationale. En effet, ces immigrés qui entrent de manière légale, sont qualifiés et se conforment aux règles de la république qui les a accueilli. C'est en quelque sorte leur nouvelle patrie. Ils ne devraient pas dans ce cas , voir la terre d'accueil comme un lieu où ils viennent uniquement faire du profit .
-Une augmentation des échanges commerciaux .En effet, les immigrés peuvent créer de nouveaux canaux d'échanges privilégiés avec leurs pays d'origine et ainsi faciliter les exportations et les importations .Ceci permettra la création de nouvelles entreprises ou succursales. Ces dernières embaucheront des autochtones permettant ainsi de vaincre le chômage. L'état lui, pourra bien remplir ses caisses grâce aux différentes taxes imposées à ces structures.
-Une amélioration du système éducatif. En effet, si les dits immigrés ont des vrais diplômes et sont d'une compétence incontournable reconnus aussi bien dans leurs pays d'origine qu'ailleurs, il est clair que le système éducatif en sera nettement amélioré. Mais ceci passe par une sélection rigoureuse des candidats au poste d'enseignant.
-Une adaptation ou vote de nouvelles lois pour à la fois mettre l'étrangers à l'aise, mais aussi lui rappeler qu'il est étranger et ne peut pas forcément bénéficier de tout comme un autochtone natif. Le gouvernement aussi, doit pouvoir à la fois protéger l'étranger et en même temps ne pas frustrer l'autochtone en attribuant des avantages injustifiés aux immigrés.
-Une amélioration du système de santé. En effet, recruter des immigrés super bien qualifiés tels des (professeurs, docteurs, ingénieurs, chimistes, scientifiques,...) ne sera que rentable pour le pays d'accueil.
Tout ceci, s'appelle une immigration choisie et c'est ce genre d'immigration dont a besoin un peuple gouverné par des gouvernants qui veulent un développement véritable de leur pays.
Mais, quand une immigration devient incontrôlable par la complicité et le laxisme des dirigeants, cela a de graves et très graves conséquences dont nous allons énumérer certaines :
-L'obtention de manière frauduleuse de la nationalité du pays hôte. En effet, par la corruption et le laxisme, tout un réseau favorisant l'obtention de la nationalité se crée à coups de milliers d'euro, dollars ou CFA. Cela entraine en effet, un manque à gagner pour l'état, car le bénéficiaire de cette manne ne l'a obtenu sans aucun critère défini explicitement devant le peuple ou une chambre du parlement. Ces imposteurs, pourront de ce fait un jour revendiquer des droits qu'ils ne méritent en rien. Et ils auront toujours pour objectif de perpétuer ce système de scélérat à leur tour.
-Une augmentation de la criminalité et de banditisme en tout genre. En effet, quand des frontières sont poreuses du fait de la complicité des gouvernants à stopper définitivement une immigration terrifiante et continue, tout malfrat recherché peut très bien venir se cacher dans votre pays et même continuer en toute impunité ses méfaits.
-Une augmentation du commerce illicite. Tout individus prétextant un meilleur vivre viendra et se mettra dans l'illicite sans jamais un seul instant songer à se régulariser et se conformer aux lois et actes en vigueur dans le pays hôte. La vente à la sauvette, l'improvisation, la fausse monnaie, le charlatanisme vont se développer à une vitesse fulgurante comme on en voit en Afrique centrale et plus particulièrement au Gabon.
-Une augmentation du nombre de sans papiers, favorisant ainsi la frustration des autochtones qui vont du coup se sentir envahi et délaissé par la leur gouvernants, car complice de cette situation. Cela se révèle d'autant plus vrai quand il n'existe plus de contrôle d'identité ou de centre de rétention en vue d'expulsion de tout sans papier.
-Une accaparation du système commercial ou agricole, empêchant ainsi les autochtones de s'y mêler. Cela est encore vrai quand le gouvernement ne fait rien pour privilégier les autochtones natifs.
-Le risque de conflit. En fait, si le rapport entre le nombre d'étrangers en situation régulière et le nombre total d'habitants d'un pays est supérieur à 0.3,il y a un risque d'invasion. Surtout si les immigrés veulent toujours vivre entre eux et sans essayer de comprendre la culture locale. Cela fait que du fait de leur nombre, ils feront à long terme disparaitre la culture du pays hôte. C'est pourquoi, Nicolas Sarkozy dans son mandat, parlait d'INTEGRATION. Car, seule l'intégration facilite un brasage culturel au détriment d'un effacement.
Pour enfin parvenir à faire chuter une immigration qui ne peut plus être contrôlée, il est important de faire des restrictions dans ce qui attire les immigrés. Car un pays ne peut en aucun cas rester bras croisé sans procédé à des reconduite aux frontière de sans papiers .Sauf si ce pays à vraiment décider que la culture et habitude venu d'ailleurs est meilleure que la sienne. Ce qui est vraiment rare et suicidaire

Moudziengou BouKandou Juste



6.Posté par Larévolte le 29/08/2012 18:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tchouoooo quelle triste fin, quelle mort atroce!
Tout ça à cause des délestages. Le but c'est ça, à défaut de nous tuer ouvertement avec des armes à feu et gaz asphyxiants, on nous tue à petits feux avec la misère et les maladies.

Mes vives condoléances à la famille si durement éprouvée.

Que la terre te soit légère Cédric Alain.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...