News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Un élève tué au Lycée d’Etat par un véhicule non-identifié !

Le site de la Liberté - timesgabon le Samedi 19 Décembre 2015 à 14:44 | Lu 1714 fois



La tragédie s’est produite vendredi dernier, à quelques mètres du lycée, lorsque le jeune homme, accompagné de ses amis, s’arrête pour attacher les lacets de sa chaussure. Et là, c’était le dernier geste de sa vie. Il est violemment percuté par une voiture de marque Pajero de couleur bordeaux, dont le chauffeur serait un homme de race blanche, qui le tue sur le coup.

Le chauffeur a simplement décidé de poursuivre sa route, sans même marquer le moindre arrêt. Même après, le tour des commissariats de la ville effectué par les parents du jeune Laurent Junior Fouty, élève au 2nde LE5, le chauffeur reste introuvable jusqu’à ce jour. Après une marche avortée, le directoire de l’établissement a opté pour un jour de deuil ce mardi 15.

Mais cet accident nous donne ici l’occasion de revisiter l’ensemble des questions relatives à la sécurité routière aux abords des établissements scolaires et universitaires. En effet, les exemples ne sont plus à citer. Dans ce seul lycée, la même semaine, la barrière de l’établissement, a été détruite par un autre conducteur, après avoir été refaite plusieurs fois pour les mêmes raisons.

Du coté de l’UOB, le souvenir de la mort de l’étudiant du département d’Histoire, Ditengou Stackys, dans des conditions d’une gravité extrême est encore frais. Ce n’est que quelques mois après cette tragédie que les dos-d’âne actuels aux hauteurs de l’UOB ont été construits.

Doit-on attendre que des drames se produisent pour interroger et revoir les conditions de sécurité de nos enfants aux abords des établissements scolaires et universitaires ?

Pour l’heure, le problème est grave et les solutions sont absentes. Les panneaux de signalisation sont inexistants ou effacés lorsqu’il y en a. Les policiers de régulation sont absents ou s’intéressent au contrôle routier lorsqu’ils sont là. Mais la sécurité doit devenir une préoccupation constante. En dehors du fait de poster les policiers pour réguler la circulation, des dispositifs de limitation de vitesse (dos-d’âne et consorts) doivent être placés et renouvelés aux abords des établissements.

Ainsi, les ministres de l’Intérieur, des Transports et de l’Education Nationale doivent prendre leurs responsabilités pour assurer une meilleure sécurité à notre jeunesse aux abords des établissements. Ces solutions ne doivent toujours pas arriver qu’à la suite des drames, tragédies et événements sombres qui endeuillent des familles gabonaises.

Samedi 19 Décembre 2015
timesgabon
Vu (s) 1714 fois




1.Posté par Mbina le 19/12/2015 16:16 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cela fait des décennies qu on tue nos enfants aux abords des établissements et personne n ose y faire un geste. Installer des ralentisseurs des passerelles voire des passages souterrains est impossible .On dépense des milliards pour des futilités.

2.Posté par big le 20/12/2015 04:38 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ahh! Mes condoléances à la famille éprouvée... le Gabon!!! Si c''est pour escroquer les taximens les policiers sont forts. Mais pour réguler la circulation??? Un stock de ministres qui ne pensent qu''à....jamais le bien être des population...

3.Posté par Okoss le 20/12/2015 06:02 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Autant les pouvoirs publics doivent protéger les élèves, autant ces derniers doivent aussi s occuper de leur propre sécurité.
Trop d'' actes d'' incivisme observes aux abords des établissements.manque d'' éducation a ça c est le rôle des parents

4.Posté par Tonton Boussamba le 20/12/2015 10:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quelles autorites il y'a au Gabon? Des cancres!!! Pendant ce temps on endeuille des familles gabonaises. Pauvre enfant. Que Dieu ait son ame.

5.Posté par Bodyguard le 20/12/2015 13:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
3.Posté par Okoss le 20/12/2015 06:02 (depuis mobile) | Alerter

Vous cautionnez cet acte de voyoutisme routier,générateur de mort d'enfants!!!
Vous pensez que les élèves ne sont pas conscients de leur sécurité?

En zone scolaire la vitesse,préservatrice de vies, en cas d'accident, doit varier entre 10 et 20 km/h et ce en, fonction du flux d'élèves à proximité des voies de circulations.

6.Posté par Okoss le 22/12/2015 05:58 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@cher frère bodyguard
Je ne cautionne rien du tout. Faites l expérience vous meme. Vous verrez que certains élèves s amusent, font semblant de traverser la route ....inadmissible. Suis touche par la perte de cet être cher, mais éduquons nos enfants

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...