News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Un acte de naissance à tous

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 31 Janvier 2013 à 04:12 | Lu 737 fois

Le gouvernement s’est, enfin, décidé de prendre à bras le corps le phénomène des enfants non déclarés à l’État-civil. Une volonté traduite par l’atelier d’élaboration et de validation du «plan de coresponsabilité pour l’enregistrement des naissances au Gabon».



Gabon : Un acte de naissance à tous
Ces travaux visent notamment à simplifier la procédure d’obtention des actes de naissance, en augmentant sensiblement les capacités opérationnelles des services d’État-civil. Il s’agira également de sensibiliser les populations sur l’importance de l’acte de naissance, et de mobiliser les autorités concernées afin d’optimiser les enregistrements de naissance sur toute l’étendue du territoire nationale.

«Le phénomène des enfants sans acte de naissance est une réalité au Gabon, ce qui représente une violation de la législation gabonaise et des conventions internationales ratifiées par le Gabon», a déploré le ministre de la Famille, Honorine Nzet Biteghe, soulignant que pour éradiquer ce phénomène, son département ministériel a mis en place un «projet qui permettra à chacun de ces apatrides de fait de retrouver la pleine citoyenneté, grâce à l’amélioration de la procédure d’enregistrement des naissances».

Selon le ministre Nzet Biteghe, «des goulots d’étranglement ont été identifiés au niveau des maternités, des tribunaux, des services d’état-civil et des parents, mais également chez les populations autochtones (Pygmées)». Ainsi, le plan qui sera validé, devrait permettre de «mieux orienter les politiques, les stratégies et les actions en faveur de l’enregistrement des naissances et la prise en charge des personnes rendues vulnérables par le phénomène des enfants sans acte de naissance».

Pour l’établissement d’un acte de naissance au Gabon, les parents du nouveau-né doivent se présenter dans une mairie d’arrondissement, muni notamment d’un certificat de naissance délivré par les services de maternité. Dans le cas de l’ancien Hôpital général, ce document est délivré, moyennent 2000 francs CFA, sur présentation du reçu des frais de maternité. Après remplissage des formalités à la mairie, l’usager doit repasser, dans la plupart des cas, dans trois mois, avec deux timbres, pour récupérer l’acte de naissance de son rejeton.

Or, à la date du rendez-vous, très souvent, le document n’est pas prêt. En moyenne, il faut compter entre 6 et 12 mois pour récupérer le «précieux sésame». Par ailleurs, le phénomène des enfants apatrides est renforcé par la précarité des femmes, dont un nombre non négligeable accouche clandestinement du fait des coûts de maternité prohibitifs. Ces dernières n’ayant pas la possibilité d’obtenir un certificat de naissance, il leur est impossible de se faire établir l’acte de naissance de leur(s) enfant(s). Dans ce cas, l’opération est possible au tribunal mais, là encore, la contrepartie financière est «colossale» pour de nombreux Gabonais.

Gabonreview

Jeudi 31 Janvier 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 737 fois




1.Posté par yvan edembe le 18/07/2015 11:06 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis un jeune gabonais sans acte de naissance je suis née à la clanique saint palmier j''ai été déclaré au 5 arandissement je suis bloqué parapore à ce problème je dois aller au u.s.a mais sa me complique beaucoup ce problème j''ai besoin d''aide

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...