News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Un État plus protecteur des citoyens via une véritable politique de protection sociale ...

Le site de la Liberté - Jacques Janvier Rop's Okoué Edou le Mardi 4 Septembre 2012 à 11:52 | Lu 558 fois



Gabon : Un État plus protecteur des citoyens via une véritable politique de protection sociale ...

Partie 2 – Les différentes prestations de la sécurité sociale (suite)

f/ Les prestations familiales

Ces véritables prestations familiales vont, en lieu et place, des celles triviales actuelles, constituer un revenu de complément versé en compensation des charges supportées pour élever les enfants.

Dans ce cadre, le régime des prestations familiales sera, à l’instar des autres régimes de sécurité sociale, un régime unique : le montant des prestations familiales sera identique pour tous les citoyens de la république.

La résidence régulière au Gabon et la charge d’un ou plusieurs enfants vont constituer les conditions d’attribution de ces prestations familiales.

Dans ce contexte, ouvrira droit à ces dernières, tout enfant jusqu’à la fin de l’obligation scolaire (18 ans). Et son montant, qui sera déterminé d’après une base mensuelle de calcul fixé par décret, devra évoluer en fonction de l’inflation.

De la sorte, ces prestations familiales iront des prestations de naissance aux prestations pour handicapés en passant par l’allocation parentale d’éducation.

f.1. Les prestations de naissance

Elles vont consister en l’allocation pour jeune enfant, l’allocation pour garde d’enfant, l’allocation de rentrée scolaire, l’allocation d’éducation spéciale et enfin, en celle pour parent isolé.

f.1.1- L’allocation pour jeune enfant

L’allocation pour jeune enfant sera relative à un complément familial de revenu qui serait versé pour un enfant de moins de trois ans.

Cette allocation partirait de la naissance de l’enfant jusqu’à ses trois ans révolues (âge exact au troisième anniversaire) ce, sous réserve que les ressources du ménage ou de la personne qui l’élève ne dépasse pas un plafond à déterminer. Ce plafond devra varier selon le rang et le nombre des enfants à charge.

f.1.2- L’allocation de garde d’enfant

L’allocation de garde d’enfant sera attribuée aux familles employant une personne pour garder un ou plusieurs enfants de moins de six ans à leur domicile (ou à la crèche) lorsque chaque membre du couple (ou le parent seul) exerce une activité professionnelle minimale. Le montant de cette allocation sera déterminé par décret.

f.1.3- L’allocation de rentrée scolaire

Cette allocation, qui se devra être substantielle, sera versée aux allocataires dont les ressources ne dépassent pas un certain plafond (à déterminer) et qui auront un ou plusieurs enfants soumis à l’obligation scolaire (6 à 18 ans).

Elle sera versée dès le premier enfant du ménage ou à la personne seule dont les revenus seront inférieurs au plafond arrêté par décret ou par voie réglementaire.

f.1.4- L’allocation d’éducation spéciale : allocation pour enfants (congénitalement) handicapés physiques ou mentales

Cette allocation serait en faveur des parents d’enfants atteints d’une maladie, d’un handicap ou d’un accident grave.

Elle serait attribuée, sous réserve (condition) de ressources ou de réduction d’activité, aux parents (personnes) à charge de l’enfant handicapé ou malade.

Le montant de cette allocation sera fonction de l’activité restante de la personne ou du couple en charge de l’enfant malade, handicapé ou accidenté grave.

Plus précisément, elle sera versée à toute personne qui assure la charge d’un enfant malade ou handicapé de moins de 20 ans atteint d’une incapacité permanente au moins égale à 80%.

Un complément d’allocation pourrait être accordé en fonction de l’importance du handicap et des frais qu’il impose.

De même, ouvriraient droit à cette allocation d’éducation spéciale, les enfants dont le taux d’incapacité permanente serait ≥ 50% et < 80% si et seulement s’ils bénéficient d’un placement dans un établissement d’éducation spéciale, si leur état exige le recours à un service d’éducation spéciale ou des soins à domicile.

f.2. L’allocation pour parent isolé

C’est un complément de revenu qui sera destiné à aider momentanément les personnes se retrouvant seules et sans ressources (suffisantes) avec un ou plusieurs enfants à charge.

Elle va garantir, en fonction du nombre d’enfants à charge, un minimum mensuel de ressources fixé, par enfant et par mois, par décret ou voie réglementaire.

f.3. L’allocation pour adultes handicapés

Elle sera ouverte à tout citoyen gabonais ou résident sur le territoire qui aura dépassé l’âge de 18 ans s’il est atteint d’une incapacité permanente d’au moins 80% ou d’un taux inférieur s’il ne peut se procurer d’un emploi en raison de son handicap.

Toutefois, elle sera versée, sous conditions de ressources, par le régime compétent de l’organisme de sécurité sociale. Son montant mensuel sera déterminé par décret ou voie réglementaire.

f.4. Le minimum vieillesse

Ce sera une allocation forfaitaire à verser aux personnes âgées se retrouvant seules, sans ressources (suffisantes) et dépendantes.

Il s’agira notamment de personnes qui, à 60-65 ans, ne totalisent pas la durée requise de cotisations d’assurance vieillesse (35 annuités) pour bénéficier de cette pension à taux plein. Son montant serait déterminé par décret ou par voir réglementaire.

Ainsi se présente globalement l’ensemble des prestations familiales que devra disposer, en son sein, le nouveau système de sécurité sociale à mettre en place par les nouvelles autorités publiques gabonaises dans un contexte débarrassée du Bongoïsme (cannibalisme, homosexualité, inceste sur enfants, crimes rituels ou sacrificiels, vol, incompétence, laxisme, esprit de facilité, vaudouisme…).

Destinées, pour beaucoup d’entre elles, à être versées sous conditions de ressources, elles devront être accordées sur décision d’une commission de la branche compétente de l’organisme de sécurité sociale.


Dr Jacques Janvier Rop's Okoué Edou,
Secrétaire Exécutif Adjoint du BDP-Modwoam chargé des
Affaires Économiques, du Développement et de la Mondialisation,
Doctorant en Sciences politiques,
MAP – Évaluation des programmes publics,
DESS en Administration des Affaires,
Pr d’économie à l'UQAR et au Cégep de Limoilou,
Consultant international (BTO Groupe Consultants).


Mardi 4 Septembre 2012
Jacques Janvier Rop's Okoué Edou
Vu (s) 558 fois




1.Posté par Gahou le 04/09/2012 21:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Jacques, laisse-nous tes trucs que l'on trouve dans tous les livres.On est d'ailleurs surpris que tu les présentes comme tes inventions. Tu as appris à l'UOB et à Bordeaux, on te connait bien. Reste donc tranquille. Tout ce que tu exposes là n'a d'intérêt que dans un pays démocratique, où la question du développement social, économique et politique se pose aux dirigeants. Or, au Gabon, c'est loin d'être le cas, les gens se battent d'abord pour chasser une junte qui confisque le pouvoir depuis bientôt 45 ans. Bien plus, ils se battent pour que les quelques acquis démocratiques de ces dernières décennies cessent de le reculer comme c'est le cas actuellement. Tes élucubrations à répétition, tu gagnerais à les garder pour plus tard, dans cinquante ans. Mais pour continuer à exposer tes diplômes, pour que l'on sache que tu existes, tu peux par exemple écrire quelque chose sur le procédé le plus pertinent en vue d'une alternance politique au Gabon. OK.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...